iconeChoisir un fond d'écran

Citadelle

uploads/2012/12/fond-du-site-v33.jpg

Trou noir

uploads/2013/05/Trou-Noir.jpg

Astéroïdes

uploads/2013/05/Astéroïdes.jpg

Miranda & Tali

uploads/2013/11/Miranda-vs-Tali.jpg

Mass Effect Andromeda

gallery/wallpapers-mass-effect-andromede/mass-effect-andromeda-cover-game-informer-wallpaper-02.jpg
Références Mass Effect

Sources d’inspiration et références de Mass Effect – Vaisseaux et technologies

19/08/2013
9 commentaires

Nous voici dans le dernier article de cette série spéciale sources d’inspiration et références de Mass Effect. Dans cet article sur les vaisseaux et technologies, c’est principalement le Normandy qui sera le coeur de nos réflexions. Que ça soit le vaisseau en lui même ou les scènes qui ont lieu en son sein, le Normandy présente de nombreuses références et laisse entrevoir également ses possibles sources d’inspiration. Ensuite, nous nous sommes intéressés à certains autres vaisseaux cités dans la trilogie ou encore à des technologies à la base de l’univers comme le relais cosmodésique. Bref, il ne vous reste plus qu’à découvrir tout cela ci-dessous !

 

Normandy

Possibles sources d’inspiration

  • Dans la série animée japonaise Gall Forces diffusée dans les années 80, un vaisseau spatial s’appelle le Normandy. Il s’agit surement d’une coïncidence puisque la première hypothèse reste la référence au débarquement et à la bataille de Normandie.
  • L’Enterprise (Star Trek) et le Normandy SR2 sont tout deux les fleurons de leur organisation respective. Ils disposent de technologies très avancées et sont presque un personnage à part entière. Quant au Normandy SR1, il est davantage le reflet du USS Kelvin que de l’Enterprise, consultez les références ci-dessous pour comprendre.
  • Le Faucon Millénium (Star Wars) peut également être cité comme source d’inspiration, notamment lors des scènes de batailles spatiales où le Normandy exécute parfois les mêmes actions et joue le même rôle de vaisseau leader des flottes (voir ci-dessous). De plus, leurs pilotes respectifs partagent un talent prononcé pour l’humour.
  • Le White Star de Babylon V est une classe de vaisseau de combat élaboré par les Minbari et les Vorlon tandis que le premier Normandy a été conçu par les humains et les turiens.

La pluie de références

  • Quand IDA suggère à Joker de lui donner le contrôle du Normandy pour échapper aux Récolteurs (Mass Effect 2), Joker lui dit « Si vous commencez à chanter Daisy Bell, je suis foutu !  » Il s’agit d’une référence aux derniers moments de l’ordinateur meurtrier HAL dans « 2001: l’odyssée de l’espace », elle-même une référence à la première chanson effectuée par un ordinateur exécutant le logiciel de synthèse vocale. Extrait vidéo.
  • Lorsque Javik commente l’arrivée à bord de Légion, celui-ci demande à Shepard d’expulser le geth à l’extérieur du vaisseau, ce qui donne plus précisément en anglais : « Throw it out the airlock« . Une référence à la série TV Battlestar Galactica où un protagoniste se fait expulser dans le vide sidéral. 
  • Après la mission sur Utukku de Mass Effect 3, Joker réutilise une réplique de Ripley dans Alien et met en avant l’idée d’utiliser une bombe nucléaire pour être sur qu’il n’y est plus de Rachnis avant de se raviser. Illustration en vidéo.
  • Lorsque Joker donne le contrôle du Normandy à IDA dans Mass Effect 2, il se plaint de la façon dont les humains deviennent des batteries organiques parce qu’il est «branché à l’Overlord», une référence à Matrix. Toujours sur Matrix, Joker donne la réplique « Etes vous sure que vous êtes sortie du serveur ? Ce n’est pas une simulation qui vous fait penser que vous êtes dans un monde réel ? » lorsque Shepard revient de sa mission dans la base Geth située sur Rannoch dans Mass Effect 3.
  • Joker possède également une réplique «Parfois, je reçois l’envie de désactiver le compensateur d’inertie et de faire un Crazy Ivan » dans Mass Effect 2, en référence à la série télévisée Firefly, qui à son tour est une référence à un terme US Navy pour une manœuvre de sous-marin soviétique popularisée par le livre/film “A la poursuite d’Octobre Rouge”.
  • On retrouve encore une référence à ce film de guerre lorsque Joker fait remarquer que le Normandy SR-2 ne peut être détecté par les Geth à moins que l’équipage décide de chanter l’hymne national russe. « Only way they »ll detect us if you’ll start singing the Russian anthem. »
  • Au cours de l’une des conversations entre Shepard et le Joker, le fauteuil de Joker commence à tourner de manière erratique. Il s’agit une blague d’IDA. C’est probablement ce qui se rapporte à une scène similaire dans “Austin Powers: L’espion qui m’a tirée”, où a également joué Seth Green, le doubleur de Joker.

L’USS Normandy Millenium

Dès son introduction, Mass Effect 2 reprend de nombreux ingrédients de l’introduction de Star Trek (2009) : tout d’abord un vaisseau non-identifiable d’une taille considérable surgit de nulle part et lance une attaque direct à l’encontre du Normandy/Enterprise. Le commandant du vaisseau attaqué ordonne à tout son équipage de quitter le vaisseau qui ne peut répliquer face à son agresseur.

On note bien évidemment certaines différences notables (coupées dans cette vidéo pour ne montrer que les parties concernées), heureusement d’ailleurs, car on n’appellerait plus ça une source d’inspiration mais du plagiat ! Bref, tout l’équipage s’échappe du Normandy/Enterprise mais le Commandant (Shepard/père de Kirk) reste jusqu’au dernier moment pour sauver son équipage, il décède dans cet acte héroïque… puis le logo Star Trek/Mass Effect 2 fait son apparition.

Ensuite, si on va directement à la fin de Mass Effect 2, l’arrivée sur la base des Récolteurs depuis le relais Oméga 4 est frappante de ressemblance avec la scène de Star Trek (2009) où l’Enterprise doit faire face à de nombreux débris de vaisseaux gravitant autour de la planète Vulcain :

Le Faucon Millenium n’est pas en reste : la première fois que vous abordez la Citadelle dans le premier épisode, le Normandy suit exactement les mêmes mouvements que le Faucon Millenium lors de la préparation de la bataille de Yavin dans l’épisode 6 de Star Wars, à ceci près qu’il y a beaucoup moins de vaisseaux dans son slalom (vidéo ci-dessous).

Par ailleurs, le Faucon Millenium et le Normandy jouent exactement le même rôle de vaisseau leader lors de l’attaque sur l’Etoile Noire/la Terre. Rappel en image. Enfin, ils terminent leurs batailles respectives en se faisant ‘pourchasser’ par des flammes/une vague d’énergie, sauf que dans ce dernier cas, le Normandy ne parvient pas à l’éviter.


 Les véhicules terrestres

M35 Mako

Le M35 Mako doit son nom au requin Mako. L’animée japonais « Gall Force » dispose d’un véhicule étrangement similaire au Mako, le Wheeled APCSyd Mead, l’architecte qui aurait inspiré la conception de la Citadelle, a également pu donner des idées à l’équipe de Bioware avec un concept de véhicule dessiné pour la NASA.

Tomkah

Le véhicule terrestre des krogans est une possible référence aux camions Tonka, des jouets américains. Pour ce qui est du design, on se retourne une nouvelle fois vers un concept élaboré par Syd Mead qui pourrait être la base du Tomkah.


Vaisseau Récolteur

Le vaisseau Récolteur a une particularité assez rare, il se pose à la verticale. Lorsqu’on compare un extrait du trailer de Mass Effect 2 avec une séquence du film « Le 5ème Élément » qui a lieu en Egypte, on peut penser que le vaisseau Mondo-Shawans pourrait avoir inspiré les designers de Bioware pour concevoir le vaisseau Récolteur et cette séquence du trailer de Mass Effect 2.


AML DEMETER

C’est le nom du vaisseau utilisé par Morinth pour aller d’Illium à Oméga dans Mass Effect 2. Le Demeter, c’est aussi le bateau qui emmena Dracula en Angleterre dans l’oeuvre de Bram Stroker, le créateur du célèbre vampire. Une nouvelle fois, Bioware fait donc un parallèle avec les vampires et les ardat-yakshi.


Qwib-Qwib

Dans Mass Effect 2, Shepard fait la rencontre de de l’Amiral Zaal’Koris vas Qwib-Qwib, le Qwib-Qwib est donc le nom porté par un vaisseau quarien. Seulement, Tali demande à Shepard de ne pas poser de question sur le nom de ce vaisseau. Mais Shepard, trop curieux, pose la question et l’amiral répond alors qu’il est fier du nom de son vaisseau, même s’il aurait peut être pu être transféré sur un vaisseau plus respectable comme le Defrahnz ou l’Iktomi. L’extrait en vidéo.

Cette séquence fait appel à deux types de référence :

  • Qwib-Qwib : Dans l’univers « Berserker » de Fred Saberhagen, les Qwib-Qwib sont vaisseaux autonomes destinés à combattre les Berserkers (eux mêmes des vaisseaux autonomes). Une référence qui semble confirmer que Bioware s’est bien inspiré de cette oeuvre comme nous le supposions précédemment en évoquant le cas des Moissonneurs.
  • Defrahnz et l’Iktomi : Si l’Amiral se fait transféré sur l’un de ses vaisseaux, il ne s’appellerait plus Zaal’Koris vas Qwib-Qwib mais Zaal’Koris vas Defrahnz / Zaal’Koris vas Iktomi… Autant dire qu’il ferait mieux de rester sur le Qwib-Qwib !

Les vaisseaux de classe MSV et leurs possibles références

MSV Hugo Gernsback

Dans Mass Effect 2, le vaisseau du père de Jacob, le Hugo Gernsback, s’est crashé sur 2175 Aeia. Hugo Gernsback était un romancier de science-fiction et homme de presse américain. Il est d’ailleurs le créateur du terme « science-fiction », influencé par Jules Verne et H.G. Wells. Gernsback est aussi un inventeur et un entrepreneur dans le domaine de la transmission sans fil. Il sera détenteur de 80 brevets à la fin de sa vie en 1967. Il s’agit donc une fois de plus d’un clin d’oeil de la part de Bioware envers l’un des pères de la science-fiction.

MSV Broken Arrow

Une mission secondaire de Mass Effect 2 vous amène à vous rendre sur le MSV Broken Arrow, un vaisseau en dérive qui s’apprête à se crasher sur une colonie si personne ne l’arrête. Le terme « Broken Arrow »  est un code utilisé dans l’armée américaine ainsi que dans l’OTAN qui possède deux significations respectives : la perte d’une arme nucléaire américaine ou une position alliée sur le point d’être submergé ayant besoin d’un renfort urgent. Mais « Broken Arrow » est avant tout connu pour être le nom d’un film d’action américain sorti en 1996 avec John Travolta. Il reste cependant impossible de déterminer la référence souhaitée par Bioware !

MSV Kirkwall

Un datapad que l’on peut trouver dans le DLC Léviathan mentionne un vaisseau nommé le MSV Kirkwall, une référence à la ville de Kirkwall présente dans l’univers Dragon Age (Bioware).

MSV Cornucopia

Cornucopia signifie en français « Corne d’abondance », il s’agit initialement d’un objet mythologique. On retrouve ce terme dans les romans « The Hunger Games », qui présentent d’ailleurs un grand nombre de références romaines et grecques. Dans ces romans, le Cornucopia est le point central des terrains de jeux où les ‘joueurs’ peuvent s’approvisionner. Le premier roman étant sorti en 2008, on penche donc sur un clin d’oeil volontaire à cet univers !

MSV Estevanico

Il s’agit d’une référence au personnage du même nom,  un esclave du 16ème siècle qui forgea sa légende en partant à la conquête de l’Amérique. Il fut le premier africain à poser le pied sur les terres de l’Amérique, aucun membre de son expédition ne survécut à l’expédition, Estevanico, fut le dernier à mourir.


Relais cosmodésiques

Dans Babylon 5, le premier contact alien avec les Centauris ont amené les humains à découvrir la technologie des points de saut, rappelant fortement les relais cosmodésiques, ce qui leur ouvre les portes de la conquête spatiale. On pense également au principe de portes des étoiles en provenance de Stargate mais également à la machine permettant de voyager dans l’espace dans le film “Contact”, machine qui possède également des anneaux en rotation rapide. D’autres œuvres de la science-fiction ont également repris un concept similaire.

 


Les armes/robots

  • Le lance-flamme M415 est sans doute une référence au roman de science-fiction « Fahrenheit 451 » (1953).
  • Le chien-robot FENRIS est une référence à un loup gigantesque, fils de Loki, qui règle sur le monde des morts. Par ailleurs, c’est également un personnage important de Dragon Age 2. Le robot Loki est une référence au dieu nordique. Quant au mécha Ymir, il fait référence au géant du même nom de la mythologie nordique.
  • L’Atlas, le mécha utilisé par les troupes de Cerberus dans Mass Effect 3, fait référence au titan Atlas de la mythologie grecque.
  • Dans Mass Effect 3, le Chakram est fabriqué par « Ama-Lur Equipment », en référence au jeu vidéo « Kingdoms Of Amalur Reckoning » également édité par Eletronic Arts, dans lequel une arme porte le même nom. Par ailleurs, ses couleurs rouge et noire sont un clin d’oeil à « Spawn », l’autre création de Todd McFarlane, qui a dessiné le Chakram.
  • Le M-920 Cain serait une référence à Tim Cain, le designer de Fallout et Fallout 2, selon le Wikia US.

Balise Prothéenne

La scène de la balise Prothéenne sur Eden Prime dans le premier épisode pourrait s’être inspiré de la série TV Stargate. O’neill, personnage principal de la série et leader de l’unité SG-1, découvre un objet étrange lors d’une expédition sur une planète (extrait vidéo). Il place sa tête dans l’objet et ses collègues sont alors impuissants, l’objet lui a confié des connaissances dépassant les capacités du cerveau humain mais ces connaissances exceptionnelles et dangereuses lui permettent de découvrir les Asgard puis par la suite de sauver la galaxie un bon nombre de fois !

Dans Mass Effect, Shepard découvre également un objet non-identifié et ancien, la balise prothéenne, et une fois en contact, il ne peut plus s’en défaire tant que le transfert des connaissances n’est pas achevé. Ces connaissances acquises lui permettent de découvrir l’existence des prothéens et le sort réservé par les Moissonneurs à la galaxie. Cette découverte sera cruciale dans la lutte contre les Moissonneurs.


Projet Lazarus

Dans Mass Effect 2, Cerberus ressuscite Shepard grâce au projet Lazarus. Il s’agit d’une référence à Lazare de Béthanie. Il est essentiellement connu par un récit de l’Évangile selon Jean (chapitre 11) selon lequel Lazare, mort depuis trois jours et enterré, aurait été ramené à la vie par Jésus. Dans Babylon 5, un projet du même nom existe. Développé par le Corps Psi (les télépathes terriens), il permet de « ressuciter » d’anciens dissidents politiques, puis de les reconditionner.


Remerciements : laloutr3 et Tyrion45.

 

Conclusion :

Et voilà, c’était notre dernier article consacré aux références et sources d’inspiration de Mass Effect ! Nous espérons que chacun de ces articles vous aura intéressé et vous poussera peut être même à découvrir certaines des oeuvres citées. A la lecture de ces différents articles, on comprend alors mieux pourquoi la licence devait initialement se nommer « SFX ». Les auteurs et designers de Bioware avaient fait le pari de reprendre les ingrédients qui ont fait le succès de Star Trek, Star Wars ou encore Babylon 5 et de les dépoussiérer pour ériger un monument en l’honneur de la science-fiction, un monument qui se sera finalement nommé « Mass Effect ».

Les références ont ensuite assuré un rôle de clin d’oeil à toutes ces oeuvres qui ont sans doute fait rêver les auteurs et les designers durant leur adolescence. Aujourd’hui, il devient de plus en plus difficile de qualifier la licence Mass Effect comme étant seulement « l’oeuvre s’étant inspiré de… », car elle s’est instaurée au fil des épisodes comme une oeuvre majeure de la SF avec une identité à part entière, et c’est en cela que réside la plus grande réussite de Bioware. On pourra alors dire très prochainement « ce réalisateur s’est inspiré de Mass Effect » ou « cette série TV fait une référence à Mass Effect ».

Encore merci aux quelques, mais précieux, contributeurs du forum,

Simon N7

 

Revoir les précédents articles sur les secrets de Mass Effect

Simon N7

Créateur et administrateur de Mass Effect Universe. J'ai fait de ma passion pour le web mon métier. Grand passionné des films et séries américaines, j'espère voir prochainement le film Mass Effect se concrétiser !

Commentaires

Pour la référence a lady gaga ce n'est pas du tout cela ^^ ! Le terme de "poker face" désigne le visage qu'il faut prendre au poker, un visage d'ailleurs impassible pour ne pas que l'adversaire sache si l'on bluff ou non. C'est d'ailleurs pour cela que lors des tournois, les joueurs ont très souvent de grosses lunettes de soleil et/ou une casquette. La blague dans Mass Effect c'est que Tali a une excellente poker face puisqu'on ne voit absolument pas son visage !
Pour la référence a lady gaga ce n'est pas du tout cela ^^ ! Le terme de "poker face" désigne le visage qu'il faut prendre au poker, un visage d'ailleurs impassible pour ne pas que l'adversaire sache si l'on bluff ou non. C'est d'ailleurs pour cela que lors des tournois, les joueurs ont très souvent de grosses lunettes de soleil et/ou une casquette. La blague dans Mass Effect c'est que Tali a une excellente poker face puisqu'on ne voit absolument pas son visage !

Merci pour ton explication très précise. Ne connaissant pas le poker, j'avais demandé sur le forum et j'avais reçu la confirmation que je souhaitais mais j'ai quand même souhaité conservé cette possible référence en pensant que ça pouvait quand même être un clin d'oeil à Lady Gaga. Mais avec ton explication, OK, j'arrête l'hypothèse bancale ici ^^ C'est retiré.
Je comptais t'en faire part en privé, mais vu la présence de Cry me a River, une chanson populaire avant d'être une musique de Timberlake, je me suis dis pourquoi pas :)
C'est un plaisir d'apporter mon grain de sable a l'édifice  ;) ! À votre service !
"Cry me a river" n'est pas une référence à la chanson de Justin Timberlake non plus. C'est juste une expression anglaise (qui signifie qu'on trouve que quelqu'un se plaint pour rien ou bien qu'on se fiche de ses problèmes).
Content d'avoir pu apporter quelque chose :D Et merci pour le remerciement !
Très bon article, surtout les parties concernant Stargate.
La MGM s'était plain à Demiurge Studios et à BioWare Corp (à l'époque) pour certains concepts au lancement du développement de Mass Effect qui aurait alors supprimé ces concepts, étants trop inspirés et trop direct.

"Cry me a river" n'est pas une référence à la chanson de Justin Timberlake non plus. C'est juste une expression anglaise (qui signifie qu'on trouve que quelqu'un se plaint pour rien ou bien qu'on se fiche de ses problèmes).

Exact! +1
C'est une expression canadienne d'ailleurs qui est très souvent utilisée chez nous pour dire qu'on en a strictement rien à faire. Même les québécois l'utilisent avec leur superbe accent. Pour preuve, la dernière fois qu'on a utilisé cette expression au niveau politique c'était il y a un jour, le secrétaire d'état américain a répondu aux islamistes présents en Égypte avec cette expression. On pourrait traduire ça par "Causes toujours tu m'intéresse" ou encore "Parles à mon cul, ma tête est malade".
Citer
Quand IDA suggère à Joker de lui donner le contrôle du Normandy pour échapper aux Récolteurs (Mass Effect 2), Joker lui dit « Si vous commencez à chanter Daisy Bell, je suis foutu !  » Il s’agit d’une référence aux derniers moments de l’ordinateur meurtrier HAL dans « 2001: l’odyssée de l’espace », elle-même une référence à la première chanson effectuée par un ordinateur exécutant le logiciel de synthèse vocale.

Ah dommage qu'on loupe ça en VF ! On a juste un "Et puis quoi encore ? Tu veux pas que j't'appelle Hal non plus ?" lancé par Joker. La référence est au film est beaucoup plus explicite mais on perd celle concernant la première chanson effectuée par un ordinateur ! :)

Encore un magnifique boulot ! Félicitations !


"Cry me a river" n'est pas une référence à la chanson de Justin Timberlake non plus. C'est juste une expression anglaise (qui signifie qu'on trouve que quelqu'un se plaint pour rien ou bien qu'on se fiche de ses problèmes).

Exact! +1
C'est une expression canadienne d'ailleurs qui est très souvent utilisée chez nous pour dire qu'on en a strictement rien à faire. Même les québécois l'utilisent avec leur superbe accent. Pour preuve, la dernière fois qu'on a utilisé cette expression au niveau politique c'était il y a un jour, le secrétaire d'état américain a répondu aux islamistes présents en Égypte avec cette expression. On pourrait traduire ça par "Causes toujours tu m'intéresse" ou encore "Parles à mon cul, ma tête est malade".

Merci pour vos retours, je pensais vraiment que c'était une vrai référence, surtout parce que je l'ai trouvé sur des sites anglophones ;D
Certes, c'est une expression anglaise, mais on ne peut pas pour autant affirmer qu'il ne s'agit pas d'une référence à la musique de Justin Timberlake...ok, j'arrête. C'est corrigé !

Poster un commentaire