Retour sur l’officialisation de Mass Effect 5 : son artwork et ses indices Simon N7 12/11/2020

Retour sur l’officialisation de Mass Effect 5 : son artwork et ses indices

Lors du N7 Day 2020, en plus d’annoncer le remaster de la trilogie Mass Effect, Bioware a également officialisé le développement d’un nouveau jeu Mass Effect. Ce projet que nous nommerons pour le moment « Mass Effect 5 » n’en serait qu’aux prémices de sa création. Revenons davantage en détails sur ce projet qui fait plaisir à chacun d’entre nous ! Attention, cet article tente d’apporter des explications qui restent avant tout des spéculations.

L’officialisation par les mots de Casey Hudson

Le directeur de Bioware, Casey Hudson, a officialisé Mass Effect 5 par ces mots :

Pendant ce temps, ici chez BioWare, une équipe de vétérans travaille sans relâche pour donner vie au prochain chapitre de la saga Mass Effect. Nous n’en sommes encore qu’aux prémices du projet et nous ne pouvons pas vous en dire plus pour le moment, mais nous serons heureux de partager notre vision avec vous dès que possible. Casey Hudson, directeur de Bioware

Le directeur de Bioware a tenu à préciser qu’une « équipe de vétérans » était en charge de ce nouveau jeu. Même si on ignore la notion exacte de « vétérans » selon Casey Hudson, il peut s’agir des personnes qui ont participé au développement de la trilogie Shepard entre 2007 et 2012. Il marquerait ainsi une volonté de renouer davantage avec les éléments clés qui ont fait le succès de la saga. Mais dans les faits, Mass Effect Andromeda était développé par un autre studio, Bioware Montréal, qui était partiellement encadré par des « vétérans » comme le producteur Mike Gamble ou l’auteur Mac Walters. Bref, ce point reste donc trop évasif pour y discerner une information pertinente.

Avec l’accueil commercial/critique mitigé de Mass Effect Andromeda, le studio de Bioware Montréal a rapidement été disloqué et les employés répartis au sein d’autres studios d’Eletronic Arts. Donc, quoi qu’il en soit, le développement de ce nouveau jeu ne pouvait revenir qu’à Bioware Edmonton, le studio original et fondateur de Mass Effect.

Enfin, il est important de rappeler que Casey Hudson avait quitté Bioware durant le développement de MEA en 2014, pour finalement revenir après la sortie du jeu en 2017 pour endosser le rôle de directeur des studios Bioware. Cette concordance a de quoi soulever quelques interrogations quant à l’intérêt porté à MEA par l’actuel directeur de Bioware.

L’officialisation : le premier artwork

Cette annonce a été accompagnée par un premier artwork. Tout d’abord, il faut savoir que les artworks sont des oeuvres qui permettent de concrétiser des idées par le dessin. Sur les jeux Mass Effect, de nombreux artworks réalisés avant le développement d’un jeu n’ont finalement rien à voir avec le rendu final. Exemples avec cet artwork de MEA et celui-ci de ME3.

Dans le contexte de cet artwork, Casey Hudson n’a évidemment pas précisé qu’il fallait prendre cette image comme argent comptant. Quoi qu’il en soit, voici plusieurs éléments étonnant qui en ressortent :

1. Les personnages

Un membre du site reddit s’est aperçu que les deux personnages de droite sont en fait les silhouettes de Thane Krios et Mordin Solus dans le menu de sélection de personnages de Mass Effect 2. Ils ont simplement été retournés et réutilisés pour cet artwork. Ce qui expliquerait pourquoi ils sont bien plus reconnaissables que les 2 autres personnages.

Cela ne veut pas dire pour autant que les personnages montrés sont nécessairement Thane et Mordin. Il doit sans doute s’agir d’un tour de passe-passe pour gagner du temps à la réalisation de cet artwork. Mais quoi qu’il en soit, il y a bien un drell et un galarien sur cette image.

Le deuxième personnage en partant de la gauche peut faire penser à un Angara d’Andromeda, sans pour autant en donner la certitude. Le premier personnage à gauche ressemble quant à lui à un homme en pyjama perdu sur une planète (lol). Sa silhouette est beaucoup moins travaillée et affinée.

2. Le vaisseau

Le vaisseau ne représente aucun vaisseau connu de la saga, à commencer par le Normandy ou le Tempête. Point intéressant, il semble de taille réduite par rapport à ces 2 derniers vaisseaux, et surtout il est équipé de canons lourds qui tranchent radicalement avec la philosophie du Tempête de MEA qui n’était pourvu d’aucun armement. Sur le papier, on peut donc dire que la direction prise s’éloigne de Mass Effect Andromeda.

Le vaisseau est nommé « XT8 », tout comme le Normandy était le « SR2 ». Cette référence n’existe pas actuellement dans l’univers Mass Effect connu. Cependant, il est étonnant de voir qu’une simple recherche Google sur « XT8 » nous renvoie principalement à un modèle de télescope.

3. Le panorama : soleil et ciel

Nos 4 inconnus se trouvent sur une planète désertique face à une vue magnifique constituée d’un soleil ainsi que d’une autre planète. Encore une fois, cela reste très évasif et ne fait pas de lien direct avec un élément connu de la saga. Cependant, le fait qu’ils observent directement un soleil nous rappelle tout de même la menace de l’énergie noire évoquée dans Mass Effect 2, et qui était initialement censée avoir un rôle prépondérant dans la trilogie Shepard.

En effet, rappelez-vous que dès le début de Mass Effect 2, Shepard découvre que les quariens mènent des études sur la planète Haestrom, afin d’étudier son soleil, Dholen, qui vieillit prématurément sous l’influence de l’énergie noire. Cette menace est plusieurs fois évoquée durant ce second épisode, mais ne refait plus surface dans Mass Effect 3 car son auteur, Drew Karpyshyn, quitte Bioware et se fait remplacer par Mac Walters qui choisira une autre direction scénaristique.

Autre point qui part dans une autre direction : le ciel ressemble à celui d’une séquence du premier trailer de MEA :

4. Le nom et la date de l’image

L’image a été nommée « mud-skipper.jpg » qui semble faire référence à un amphibien, le « Periophthalmus barbarus mudskipper« , présent en Afrique et en Asie. Peut être un lien avec l’aspect lourd du vaisseau. Ou alors simplement pour représenter ce que représente grossièrement l’image : un vaisseau (skipper = capitaine) dans la boue (mud).

Les paramètres du fichier d’origine posté sur le blog Bioware indique une « prise de vue » au 9 décembre 2017. L’année de sortie de Mass Effect Andromeda (paru en mars). Est-ce que cet artwork date réellement de décembre 2017 ? Si cela était le cas, cela renforcerait grandement la théorie d’un nouvel Andromeda.

Le développement de Mass Effect 5

Déjà fin 2019, un article du site Kotaku avait vendu la mèche en annonçant que Bioware Edmonton (Canada), le studio Bioware principal et qui a créé la trilogie Shepard, travaillait sur un nouveau Mass Effect. Le projet pourrait donc avoir tout de même avancé de manière significative… mais Bioware planche également sur d’autres projets chronophages : Dragon Age 4 (logiquement également à Edmonton), le remaster de la trilogie Shepard (pas de précision sur le studio utilisé pour le moment) et Anthem 2.0 (Bioware Austin situé au Texas).

Il faudra sans doute rester encore quelques temps dans l’incertitude concernant la direction prise par ce Mass Effect 5 : suite d’Andromeda ou retour aux sources avec la Voie Lactée.

Casey Hudson, directeur de Bioware et co-créateur de Mass Effect, au sein des nouveaux studios d'Edmonton