iconeChoisir un fond d'écran

Citadelle

2012/12/fond-du-site-v33.jpg

Trou noir

2013/05/Trou-Noir.jpg

Astéroïdes

2013/05/Astéroïdes.jpg

Miranda & Tali

2013/11/Miranda-vs-Tali.jpg

Novéria

2015/03/Brian-Sum.jpg
theorie-endoctrinnement

La théorie de l’endoctrinement – Post Extented Cut

25/11/2012
0 commentaires

La théorie de l’endoctrinement, l’ « IT » pour les intimes, est une théorie qui a vu le jour quelques temps après la sortie du dernier épisode de la trilogie : une  théorie qui voudrait nous prouver qu’à la fin de Mass Effect 3 et même tout au long de la trilogie, l’endoctrinement -ou bien si ce n’est des tentatives à l’encontre de Shepard- est bien réel. Ce dossier essaiera de rassembler tous les indices concrets sur ce sujet.

 Dossier proposé par L1GHT N7 & LeviDiCielo pour MassEffectUniverse.fr

Après quelques jours de commercialisation de Mass Effect 3, des voix ont commencé à se faire entendre, un grand nombre de fans trouvait que la fin était incohérente et incomplète, mais selon l’IT, toute la séquence faisant suite au rayon de l’Augure ne serait qu’un rêve ou une hallucination. Ce serait au final une tentative d’endoctrinement réussie ou pas en fonction du choix du joueur. (Contrôle, Synthèse ou Destruction).
Le 26 juin Bioware sort « l’Extended Cut« , un DLC qui avait pour but d’éclaircir les zones d’ombres de la fin originale, il prouve que le choix fait par le joueur a une réelle incidence sur la galaxie mais l’IT n’est pas forcément réfutée, pas complètement en tout cas. Laissez-nous vous montrer en quoi cela est plausible.


Définition de l’endoctrinement

Nous n’allons pas créer nous même sa définition, juste nous référencer au Codex :

« L’endoctrinement des Moissonneurs est un mode de corruption intrusif des esprits organiques, une « reprogrammation » cérébrale impliquant le conditionnement physique et mental du sujet au moyen de champs électromagnétiques, d’émissions infrasoniques et ultrasoniques, entre autre méthodes subliminales. Le contrôle qu’exerce le Moissonneur sur le système limbique du sujet le rend hautement réceptif à la suggestion.

Les êtres organiques soumis à l’endoctrinement souffrent de maux de tête et de troubles auditifs. À mesure que le temps passe, ils se sentent de plus en plus « observés » et sont victimes d’hallucinations « spectrales ». À terme, le Moissonneur acquiert la faculté d’utiliser le propre corps du sujet pour encore amplifier ses signaux, alors manifestés par des voix « étrangères » dans l’esprit du sujet …

L’endoctrinement peut ainsi créer de parfaits agents clandestins. La suggestion exercée par un Moissonneur peut contraindre un sujet à trahir ses amis, à se fier à ses ennemis, ou à considérer le Moissonneur lui-même avec une révérence superstitieuse. Si la cible appartient aux hautes sphères politiques ou militaires, les conséquences en sont donc d’autant plus fâcheuses.

À long terme, les contrecoups physiques sont irréversibles. Les fonctions cérébrales supérieurs s’atrophient et réduisent la victime à l’état végétatif. Un endoctrinement rapide est possible, mais la dégénérescence mentale est létale au bout de quelques semaines, voire de quelques jours. Un endoctrinement lent et patient permet d’en prolonger l’effet de plusieurs mois ou années. »


Shepard, un atout ?

Tout d’abord la question qui se poserait : pourquoi les Moissonneurs voudraient ils endoctriner Shepard ?
Dans le comics Mass Effect Redemption, les Récolteurs, anciens Prothéens modifiés par les Moissonneurs pour en faire des esclaves obéissants, veulent récupérer le corps de Shepard, décédé après l’explosion du Normandy, les Moissonneurs et l’Augure ont un intérêt tout particulier pour le commandant.

En effet Sovereign lui même, par l’intermédiaire de Saren avait reconnu sa valeur :il avait été impressionné. Il en était de même pour l’Augure démontrant plusieurs fois cet intérêt par ses paroles: « Shepard, vous auriez pu être utile« , « Je vais m’en occuper personnellement » ou bien encore « Préservez le corps de Shepard« .

Shepard est un spectre et un commandant de l’Alliance et donc, pour les Moissonneurs un agent potentiellement précieux.
Mais l’endoctrinement s’annonce difficile dû sans doute à la résistance physique et mentale du commandant, de la volonté de Shepard. De plus l’endoctrinement est plus efficace sur des individus égoïstes ou en quête d’évolution, par exemple les Geths nommés « hérétiques » par Légion qui cherchent à atteindre le sommet de leur évolution, l’Homme Trouble qui a pour but la suprématie humaine, Saren pour celle turienne et son désir de vengeance contre l’humanité.

Ces deux derniers individus ont en commun une obsession commune, « la crainte qu’une force supérieur détruit toute forme de vie dans la Voie Lactée« , ce qui va rendre légitime les vies qu’ils sacrifient.

  « Ce n’est pas pour moi que je fais ça, vous ne comprenez pas ?! En faisant cela, je sauverai plus de vie que la galaxie n’en a jamais porté ! » Saren Arterius

 

 

 

« Vous croyez qu’un tel pouvoir se gagne comme ça ?! Il faut faire des sacrifices » L’Homme Trouble

 

 

 

Or Shepard, si ce n’est le contraire ne souhaite qu’une seule chose, pouvoir arrêter les Moissonneurs, et pour cela, il va essayer d’unir toute la galaxie pour atteindre son but. D’ailleurs, le Leviathan (DLC Leviathan) dit lui-même que Shepard est une anomalie. L’Augure le considère comme une menace, un ennemi qui doit être stoppé car il suscitera de l’espoir chez les races organiques. Mais s’il était endoctriné ou parvenait à mourir, les races de ce cycle n’auraient plus aucun espoir et l’unité galactique fragile qui plus est, serait brisée.


Shepard endoctriné ou des tentatives, mais quand ?

Rana Thanoptis, scientifique asari rencontré au laboratoire de Saren sur Virmire, étudiait l’endoctrinement. Celle-ci se rendait compte du danger d’étudier l’endoctrinement, en effet elle déclarait que ce phénomène ne semblait pas seulement toucher les sujets mais aussi le personnel et qu’elle aussi serait en fin de compte un jour endoctrinée. Sa crainte fut fondée, elle se suicide en prison après avoir été arrêtée pour les meurtres de plusieurs hauts responsables asaris. Lors de sa détention, Rana rapporta qu’elle entendait des voix, un signe typique de l’endoctrinement : en fin de compte elle était devenu un agent des Moissonneurs.
Entre Virmire et son suicide, il s’est passé 3 ans, les preuves d’un endoctrinement lent et méthodique.

En ce qui concerne Shepard, il y a débat. Pour certains, le processus d’endoctrinement commence dans le DLC Arrival, pour d’autres au début de Mass Effect 3 mais plus curieux encore, certains pensent qu’il débute dès la fin de la première mission sur Eden Prime (Mass Effect premier du nom).


Mass Effect 

Quand le commandant entre en contact avec la balise (utilisée par Saren précédemment), il a une brève vision de mort, de destruction et puis il s’écroule. Quand il se réveille, on peut entendre des murmures et certains supposent même un « Assuming Control« , formule que répétera plusieurs fois l’Augure (le plus anciens des Moissonneurs) dans Mass Effect 2, c’est à ce moment là que Shepard apprend le terme « Moissonneur ».

en VO car en VF on ne l’entend pas

De plus lors de missions annexes, Shepard sera en contact avec d’autres artéfacts prothéens mais aussi moissonneurs.


Mass Effect 2

Dans le DLC Arrival, préquel de ME3, le supposé endoctrinement est beaucoup plus équivoque. Un scientifique de l’Alliance, le Dr Amanda Kenson, a trouvé la preuve de l’invasion des Moissonneurs en ayant une vison après avoir était en contact avec l’Objet Rhô (un artéfact moissonneur), celui-ci émet des pulsations de plus en plus fréquentes à l’approche des Moissonneurs. Shepard à son tour, dès son approche vers l’artéfact, reçoit une vision puis est victime d’un malaise, pendant un bref instant on peut observer des ombres huileuses autour du commandant, similaires à celles rencontrées dans ses cauchemars dans Mass Effect 3, cauchemars dont un chapitre sera consacré.

  

Lors du combat autour de l’artéfact, la voix de l’Augure se fait entendre à plusieurs reprises: « ne résistez pas, rendez vous et vous aurez la vie sauve« , « votre galaxie est en vue, votre fin est proche« , « votre espèce sera bientôt exterminée« , « toute résistance est inutile, votre esprit sera bientôt sous mon contrôle » et « vous serez le premier témoin de notre arrivée« , toutefois on ne peut pas supposer si ces paroles proviennent vraiment de l’esprit de Shepard car elle peuvent très bien provenir de l’artéfact ou bien encore de Kenson qui lorsque Shepard se réveille (il/elle s’évanouit de nouveau lors du combat à cause de l’objet Rhô) se retrouve avec les yeux de l’Augure, comme lorsque les Récolteurs sont sous contrôle direct du Moissonneur.

Rappelons également que Shepard, lors d’une mission pour récupérer un module doit s’introduire dans une épave de Moissonneur et ce qui se révèle être frappant, est que l’équipe de Cerberus présente sur place a été « zombifiée » et le fait que Shepard a été ressuscité grâce au Projet Lazare, projet ayant utilisé une « technologie de pointe« , il est possible que des implants de ce projet proviennent de technologie moissonneur.


Mass Effect 3

Mass Effect 3 est le fameux opus grâce auquel la théorie prend forme : c’est ce jeu qui nous intéressera particulièrement le plus car l’apparition de l’enfant est pour certains le début de l’endoctrinement de Shepard. Il y aura également les cauchemars et ces fameuses ombres huileuses, donc beaucoup d’indices qui peuvent être interprétés comme de l’endoctrinement.


L’enfant

 L’espoir… Shepard aura toujours espoir que les organiques vaincront les Moissonneurs, mais l’esprit de Shepard est plus que jamais affaibli notamment à cause de la destruction d’un système butarien (DLC Arrival) pour retarder l’invasion imminente, et probablement aussi par un sentiment d’impuissance vu qu’il est coincé sur Terre. Il sait que l’invasion est imminente et que la galaxie n’est pas du tout prête. Il est donc logique pour les Moisonneurs d’affaiblir l’esprit de Shepard, comme vous l’avez tous bien compris, la seule menace de ce cycle.
Cet enfant aura beaucoup fait parlé de lui : être réel ou simple hallucination, l’IT voudrait que cet enfant soit une tentative d’endoctrinement. Voyons les indices qui peuvent le montrer tel quel.

Tout d’abord, sa première apparition  se situe tout suite après l’introduction de Mass Effect 3 : cet enfant joue avec un vaisseau miniature dans un jardin situé sur le toit d’un immeuble. (Image)

Suite à l’attaque des Moissonneurs, Shepard et Anderson se retrouve dehors pour essayer de contacter le Normandy, lors de la séquence de gameplay, nous retrouvons l’enfant à coté d’une rambarde sur un autre bâtiment. Au moment où l’enfant joue et où commence l’invasion des Moissonneurs, il ne se passe que quelques minutes, donc comment l’enfant a t-il pu réussir à se retrouver ici et surtout pourquoi est-il seul ? Dans un moment pareil, le but d’un enfant de cet âge serait d’aussitôt d’aller retrouver ses parents. (Image)

Lorsque que le joueur se rapproche vers ce bâtiment, l’enfant quitte la rambarde pour rentrer dans la pièce. on peut remarquer que le verrou de la porte est rouge pendant toute la scène ce qui signifie normalement que celle-ci est verouillée. (Image)
Puis vient l’attaque du Moissonneur, qui explose la pièce, une attaque puissante qui aurait pu tuer l’enfant mais non, lorsque Shepard, suivi d’Anderson rentre dans la pièce, l’enfant se trouve caché dans un conduit qui; par un pictogramme sur le mur nous prévient du danger que représente une aventure à l’intérieur. On pourrait l’expliquer par le fait que dans certains cas de stress ou de panique on ne fait plus attention à ce qui nous entoure, surtout pour un enfant. (Image)

A la fin du dialogue entre Shepard et l’enfant, celui-ci finit par cette phrase « Vous ne pouvez rien pour moi.« , comment un enfant à qui on vient en aide, peut il employer ce genre de phrase à un moment aussi catastrophique? Et bien par cette phrase, l’enfant voudrait dire indirectement à Shepard, que toute les vies qu’il/elle essaiera de sauver, mourront de toute façon.

« Dans son esprit, les murmures se muèrent en un rugissement de colère lorsqu’il tenta de reprendre le contrôle de son corps. Il est réduisit au silence en les écartant de ses penées. » (Mass Effect Retribution)

Lorsque Anderson interpelle Shepard, deux grondements typiques d’un moissonneur se font entendre : un premier lorsque Anderson interpelle Shepard et le deuxième lorsque Shepard se retourne vers le conduit, l’enfant n’est plus là. La conclusion qui peut se poser est que Anderson a indirectement stoppé une tentative d’endoctrinement.

Autres moments troublants, lorsque Shepard accoste sur le Normandy, des Kodiaks atterrissent pour évacuer des civils, c’est à ce moment que réapparaît l’enfant et, encore une fois on peut montrer du doigt le temps qu’il aura mis pour arriver jusqu’ici. Mais ce qui nous intéresse c’est ce qui se passe autour de lui car personne ne fais attention à lui, personne pour l’aider à monter lorsqu’il décide de grimper dans un des Kodiaks.

Le son autour de la scène est étrange car si la musique est supprimé, quand l’action se tourne vers Shepard il n’y a plus aucun son, plus aucune ambiance (les navettes, la population affolée, etc…) comme si le commandant était isolé de ce qui l’entoure,comme s’il était isolé dans sa tête,  quand Shepard regarde l’enfant, des sons moissonneurs se font entendre, puis survient la destruction des deux navettes accompagnée d’un cri terrifiant qui donne un aspect horrible la scène. Avec le bruit des explosions, on ne sait pas si ce cri aurait été entendu mais il y est lorsque le silence se fait. Cet effet de silence concentré sur le commandant veut nous faire comprendre que les Moissonneurs veulent isoler Shepard de tout ce qui l’entoure.

En fin de compte, l’enfant ne serait qu’une méthode subliminale créé par les Moissonneurs dans le but d’affaiblir mentalement Shepard. Quoiqu’il en soit après cette scène, il aura un sentiment de culpabilité, il a fui la Terre, il a survécu alors que d’autres, beaucoup d’autres, vont mourir.
L’endoctrinement profite de n’importe quel moment de faiblesse pour affaiblir ses victimes. Cet enfants le suivra jusqu’à son choix final, des cauchemars à la rencontre avec le catalyseur.


Les cauchemars

Dans le roman Mass Effect Retribution, il est écrit qu’il est plus facile de contrôler un sujet quand il est endormi, il est donc normal que les Moissonneurs veulent exercer une pression sur l’esprit de Shepard quand celui-ci sera le plus vulnérable, pendant son sommeil.
Lors de cet opus nous avons droit à 3 séquences de gameplay qui se déroule vraisemblablement dans la tête de Shepard, dans des cauchemars.
Notons que nous les verrons à des moments où Shepard est dans un état mental très faible. L’enfant refait également son apparition:

– le premier, après avoir quitté la Citadelle, la première fois où il a l’occasion de dormir depuis le début de l’invasion mais aussi après le traumatisme subi lors de l’agression de Kaidan/Ashley. (Vidéo)

– le deuxième, après les évènements sur Tuchanka, par rapport au choix du joueur (la mort de Mordin ou de Eve ou bien le sabotage du remède). (Vidéo)

– le dernier, juste avant l’attaque du QG de Cerberus. (Vidéo)

Chaque cauchemar sera de plus en plus long et de plus en plus intense, ainsi les Moissonneurs vont en profiter pour exercer encore plus leur contrôle, plusieurs détails nous font penser que ces rêves font partie du processus d’endoctrinement.

Les ombres huileuses
Dès le deuxième cauchemar, nous pouvons remarquer des ombres huileuses, de ressemblance humaine. Elles représenteraient toutes les personnes que Shepard n’a pas pu sauver sur Terre, elles seront plus nombreuses dans le troisième cauchemar à cause du nombre de décès toujours plus grand.

L’ambiance
Tout au long des cauchemars, l’ambiance sera très froide, sombre et lourde. Les sons accentuent cette atmosphère pesante. Nous pouvons entendre l’enfant, des murmures et un moissonneur, difficile de croire que ce moissonneur provient du subconscient de Shepard. On peut également entendre les voix de nos camarades morts depuis le premier opus. (Vidéo)

Shepard
Lors de ces cauchemars, Shepard court au ralenti, cette lenteur peut signifier l’impuissance du commandant, cette moisson est une fatalité, il ne pourra rien y faire, la Terre est condamnée.

L’enfant
Ce personnage est encore de la partie, après sa présence tout au long des scènes sur Terre, nous le retrouvons dans les cauchemars, symbole de toutes les vies sacrifiées. Les Moissonneurs s’en serviraient pour affaiblir Shepard qui, lors des séances de gameplay essaie de rattraper l’enfant, mais à chaque fois cela se solde par la disparition de l’enfant dans les flammes.

Ces scènes funestes peuvent être interprétées de la même manière lorsque l’enfant déclare dans le conduit « Vous ne pouvez rien pour moi. » donc ce que Shepard entreprend ne sert/servira à rien.

Cependant lors du dernier cauchemar, Shepard se voit au côté de l’enfant, se consumant avec lui dans le feu incandescent. Cette apparition, interprétable avec un double sens peut être un signe de lutte provenant l’esprit de Shepard contre l’endoctrinement, un signe exprimant que suivre cet enfant le mènera à sa perte ou bien qu’un grand malheur va se produire.

La musique

Composée de sons aigus, stridents ou au contraire très graves, la musique fait penser à des émissions infrasoniques et ultrasoniques dont nous parle le Codex. Les compositeurs ont  peut être voulu retranscrire le son de l’endoctrinement. De plus, la longueur du morceau peut être interprétée comme le symbole de la lenteur de l’endoctrinement. Le but est d’affaiblir l’esprit du commandant à défaut de le « détruire », par tous les moyens. (Vidéo)

Le retour sur Terre

Enfin, après avoir rassemblé autant de vaisseaux que possible, l’ultime bataille va pouvoir commencer avec le Normandy à sa tête. L’armée est divisée en deux, le groupe « Épée » qui a pour mission de protéger le Creuset et le groupe « Marteau » qui lui doit s’introduire dans la Citadelle par l’intermédiaire du faisceau pour y ouvrir ses bras à fin que le Creuset s’y arrime.

C’est vers la Terre et le groupe Marteau où Shepard est affecté que l’on va essayer de trouver les preuves.

L’assaut vers le faisceau
Après un long et rude combat dans les rues de Londres, l’équipe « Marteau » est enfin à quelques mètres du faisceau, cependant l’Augure leur barre la route. Qu’à cela ne tienne « Marteau » lance quand même l’assaut. Lors de cette charge héroïque, l’Extended Cut rajoute une séquence : les coéquipiers de Shepard sont blessés et il prend  alors la décision de contacter le Normandy. Ceux-ci évacués et il reprend l’assaut.

Mais pourquoi l’Augure ne tire pas sur le Normandy ? La caméra nous montre bien le face à face entre le Moissonneur et le vaisseau, il pourrait faire coup double, en détruisant le Normandy et Shepard. On peut penser que le Normandy n’est pas une menace car le plus important est qu’aucun soldat ne puisse traverser le faisceau. Lors des derniers mètres, l’Augure semble dire quelque chose. (Vidéo)

« Serve us » qui dans notre langue peut être traduit par « Servez nous », aucun élément concret nous prouve que cela est vrai mais cette thèse n’est pas forcément à exclure. Autre fait troublant, lors du face à face il n’y a plus aucune ambiance, plus aucun son de fond, exactement comme ceux lors du départ sur Terre, c’est à ce moment que Shepard est touché par le Moissonneur alors tout devient noir.. ou, devrait-on dire, blanc.

Le réveil
Après ce tir non mortel, Shepard reprend connaissance, les implants du projet Lazare l’ont peut être maintenus en vie ou bien les Moissonneurs qui l’auront en partie détruit mentalement, veulent maintenant le détruire physiquement. Son armure est très abîmée voire complètement détruite. C’est alors que le major Coats annonce qu’ils sont tous morts et que toute les troupes restantes doivent se replier vers les bâtiments. Un marine rajoute « Marteau à terre. A tous… on rentre. », mais pourquoi la retraite ? La caméra insiste sur le fait que l’Augure soit parti, le faisceau semble en total libre accès, quelques hommes suffiraient pour ouvrir les bras de la Citadelle, cependant c’est ce que le major Coats dit qui paraît être improbable. Lors du briefing, Anderson signifie qu’il n’y aura ni retraite ni abandon et le major insistera la dessus lors de la mission.

Major Coats« Vous n’avez pas entendu l’amiral ? Pas de retraite. »

 

 

 

Le major aurait-il été endoctriné ? Ou bien est-ce une ruse des Moissonneurs pour faire croire à Shepard que tout le monde abandonne. Toute cette séance se déroule au ralenti comme lors des cauchemars, le chemin est semé de soldats à l’agonie, ainsi après 3 zombies et un maraudeur abattus, le commandant parvient à atteindre le faisceau.


Le passage sur la Citadelle

Shepard atteint tant bien que mal la Citadelle, dans une zone encore inexplorée : les sous-sols de la Tour du Presidium. C’est cet endroit qu’utilisent les Veilleurs pour se déplacer et entretenir la Citadelle. (Image)

La traversée
Évanoui, il est réveillé par Anderson, comment a-t-il pu arriver à la Citadelle ? Le major Coats n’avait-il pas annoncé que tout le monde était mort ?
Shepard se réveillant brusquement, un son non anodin se fait entendre, similaire à un électrochoc. Nous pouvons comparer ce réveil avec celui de Paul Grayson lors de l’attaque turienne d’une station de Cerberus dans Retorsion« Grayson fut réveillé par les alames. Plus précisément, lorsque ses sens affûtés perçurent le son lointain de sirènes, quelque part hors de la cellule, les Moissonneurs qui contrôlaient son corps le forcèrent à se redresser et à ouvrir les yeux. ». Shepard est entouré de cadavres humains, recyclés par des Veilleurs. Il semblerait que les Moissonneurs veulent créer de nouveau un Moissonneur humain.

Shepard retrouve Anderson au panneau de commandes, le problème est qu’il ne paraît pas y avoir d’autres entrées que celle utilisé par le commandant, par ailleurs même si Anderson déclare: « Je vous ai suivi, mais je ne suis pas arrivé au même endroit. Enfin, je crois. », on peut penser que l’endroit où Shepard a atterri pouvait être la seule entrée.
Donc Shepard retrouve Anderson, mais ils ne sont pas seuls…


Les faces à faces

Lorsque Anderson se retourne vers Shepard, des chuchotement commencent, Jack Harper alias l’Homme Trouble défiguré par les nanites entre en scène, c’est alors que le commandant est pris de douleur à la tête ; des ombres huileuses et des grondements font leur apparition. La pression des Moissonneurs s’intensifient. (Image)

L’Homme Trouble est endoctriné, c’est un fait puisque son corps a subi une transformation, la même que Paul Grayson, Saren Arterius ou bien encore son ami Ben Hislop (Mass Effect Evolution).

Comment Harper peut-il se trouver dans cette zone de la Citadelle qui est d’habitude bloquée par les Veilleurs ? La seule réponse probable est que les êtres qui le contrôlent l’ont amené ici.
Pourquoi l’Homme Trouble ne tuerait-il pas Shepard directement ? Les Moissonneurs ne ferait ainsi plus face à leur principale menace : le Commandant. A moins que leur but soit tout autre.

On suppose que, lorsque Jack Harper déclare « Je vous ai sous-estimé, Shepard« , ce n’est, en fait qu’un pantin. L’Augure est présent par l’intermédiaire de celui-ci : il a sous-estimé Shepard, il ne pensait pas qu’il pouvait résister autant.
L’injection de nanites confère à l’organisme une évolution exceptionnelle, Paul Grayson qui n’avait aucun talent en biotique, avait tout d’un coup le pouvoir d’envoyer des déchirures sur ses ennemis. En s’injectant de la technologie moissonneur dans son organisme, Jack Harper avait franchit le cap irréversible. (Image)

Lors de sa démonstration, celui-ci semble l’utiliser pour forcer Shepard à tirer sur Anderson, sauf cas contraire,la « biotique » n’a pas la faculté de contrôler une personne, il paraît donc impossible que l’Homme Trouble soit à l’origine du tir (On pourrait admettre, dans une certaine mesure, qu’il a la possibilité de contrôler les corps d’autres personnes : l’attaque du Sanctuaire d’Horizon par les Moissonneurs démontre qu’il était à deux doigts de comprendre l’endoctrinement et le contrôle des Moissonneurs).
Shepard n’arrive pas à se défaire du contrôle, il tire sur l’Amiral, sur son côté gauche en bas du ventre. (Image)
De cette scène découle un point très intéressant : en effet lors de son avancée vers le faisceau, Shepard est blessé par balle à l’épaule droite; celle qu’il presse quand il se réveille à la Citadelle.

ll existe trois dénouements différents:

  • Harper reprend le contrôle de son corps grâce à Shepard, puis se suicide.
  • Shepard arrive à se défaire de l’étau des Moissonneurs et tue Harper (avant qu’il ne tue Anderson ou bien après qu’il ait tué).
  • Harper tue Anderson et Shepard.

L’Homme Trouble ne serait en fait qu’un test, Shepard peut il vaincre l’endoctrinement ? Est-il plus fort que les Moissonneurs ? Mais ceci est à prendre avec des pincettes.

Le repos mérité
Après que l’Homme Trouble ait été neutralisé, Shepard presse sa main au même endroit que la blessure de Anderson. (Image)
Il se rend au panneau de commandes et ouvre les bras de la Citadelle. Le commandant s’assoit auprès de Anderson (si vous choisissez le deuxième dénouement), il peut enfin reprendre son souffle, se reposer ; il a réussi.

         « Ça fait du bien de pouvoir s’asseoir… » Amiral David Anderson

 

 

 

Anderson passe de vie à trépas, la caméra se tourne vers le bras ensanglanté de Shepard dont la blessure est identique à celle de Anderson. Shepard semble être étonné.

Vous l’aurez compris, la théorie de l’endoctrinement voudrait que Anderson soit la partie qui résistait à l’endoctrinement. En tirant sur lui, Shepard blessait sa propre volonté, il trahissait, cette volonté qui tenait tête aux Moissoneurs depuis 3 ans.

Seulement quelques secondes après, Steven Hackett l’appel sur sa radio lui disant que le Creuset ne fonctionne pas. Certains diront que les Moissonneurs utilisent la voix de l’Amiral pour pousser Shepard (en faisant appel à son sens de l’héroïsme) à s’avancer sur la plateforme mobile qui le mènera droit vers un endroit encore inconnu.


Le Catalyseur

Notre personnage, par le biais d’une plateforme mobile, arrive dans une salle jusqu’alors inconnue. C’est alors qu’une forme spectrale lui demande de se réveiller, il se présente comme êtant le Catalyseur, la conscience collective de tous les Moissonneurs.

Sa forme
Dans la base principale de Cerberus, l’I.V prothéene Vendetta nous révèle que le Catalyseur est la Citadelle. Encore surpris, l’entité nous révèle que la capitale concilienne  fait partie d’elle, pourquoi a-t-elle la forme de l’enfant martyr ? Pour rappel, la théorie de l’endoctrinement semble indiquer que cet enfant ne soit qu’une illusion créée par les Moissonneurs pour affaiblir mentalement Shepard. Il serait logique que la conscience veuille mettre Shepard en confiance, pour pouvoir lui indiquer indirectement le bon choix.

Sa nature
Le Catalyseur nous le dit, il est la conscience collective des Moissonneurs, ses créateurs voulaient qu’il trouve une solution au problème organiques/synthétiques. Ainsi naquirent les Moissonneurs. La théorie de l’endoctrinement voudrait que le Catalyseur soit lui même un Moissonneur, simple intelligence artificielle au début, il a réussi à s’élever en quelque chose de beaucoup plus grand, pensant avoir atteint le stade ultime de l’évolution. Devenant le premier Moissonneur, l’Augure est à l’image de ses créateurs, les Leviathans, les premiers à être moissonnés.

Quelques anecdotes peuvent peut être le prouver. Ainsi lors de la description du Contrôle, le Catalyseur parle des Moissonneurs à la première personne du pluriel, « Vous mourrez. Vous nous contrôlerez… mais vous perdrez tous ce que vous avez. » et « Vous pourrez nous contrôler comme bon vous semblera« , le Catalyseur semble s’inclure dans les Moissonneurs. Ainsi il paraît normal que le Catalyseur ne puisse utiliser le Creuset, celui-ci par ailleurs le déclare lui même ou bien, plus explicite, lors du Refus d’utiliser le creuset, le Catalyseur prend une voix synthétique, une voix de Moissonneur, il déclare « Ainsi soit-il. » et reprend avec la voix de l’enfant « Le cycle continue. » (Vidéo)

Le Creuset
Quelle est la nature du Creuset ? Serait-il un piège du Catalyseur ? Certains diront qu’il ne faisait pas parti des ses plans, que l’Homme Trouble avait bel et bien informé les Moissonneurs à propos du Ceuset. Les algorithmes du Catalyseur auraient été modifiés lors du contact entre la Citadelle et le Creuset, »Le Creuset m’a changé en créant d’autres… possibilités« .

D’autres au contraire affirmeront que le Creuset, depuis le début est suivi par le Catalyseur, du projet à la construction ; d’ailleurs il semble particulièrement bien le connaître : « Ce que vous appelez Creuset n’est rien de plus qu’une source d’énergie. Cela dit, grâce à la Citadelle et aux relais, il est capable de libérer des quantités d’énergie impressionnantes à travers la galaxie. Il est rudimentaire mais efficace et souple dans sa conception.« , rajoutant que le concept de cet appareil a été pensé il y a plusieurs cycles et qu’au fil de ces cycles, l’appareil a évolué. D’autant plus que le Creuset semble s’arrimer à la Citadelle sans rencontrer aucune résistance de la part des Moissonneurs.

Alors, est-ce que le Catalyseur est l’Augure ou est-ce que celui-ci est contrôlé par le Catalyseur, personne ne peut donner une   réponse exact mais quelle que soit la réponse, le résultat restera le même.

 

 

 


Les choix

Dans Mass Effect 2, l’Augure analyse le potentiel de certaines races. Les Humains, suscitent chez lui un intérêt tout particulier.
Races et Analyse :
  • Asari : Peuvent se reproduire avec d’autres espèces. Montrent des faiblesses génétique.
  • Galarien : Esperance de vie trop faible. Structure génétique fragile.
  • Turien :  Trop primitif.
  • Krogan : Race stérilisée. Potentiel gâché.
  • Geth : Utilité limitée. Insignifiant.
  • Humain: Matériel génétique très varié. Grand potentiel biotique.

Cette analyse peut être mise en parallèle avec le comportement du Moissonneur suprême devant le faisceau, étant donné l’analyse très positive des Humains, il ne souhaite pas tuer Shepard qui est le symbole de l’humanité et voir même « l’avatar de ce cycle et de tous les cycles précédents« .

Le fait que Shepard est parvenu jusqu’à lui et que le Creuset lui offre de nouvelles possibilités et remet en doute tous ses calculs. Sa solution (la moisson) ne semble plus fonctionner. Shepard, en parvenant jusqu’à lui, prouve que les organiques sont devenus capables de surmonter son intelligence et le cycle de destruction. Il se remet donc en cause et laisse le choix au seul individu ayant été capable de le vaincre, de résister à l’endoctrinement.

Le Catalyseur nous propose trois choix :

  • le Contrôle: Shepard devient le nouveau Catalyseur. (Vidéo)
  • la Destruction: Les Moissonneurs sont détruits ainsi que tous les synthétiques. (Vidéo)
  • la Synthèse: Les organiques sont perfectionnés synthétiquement et les synthétiques ont une compréhension d’organiques. (Vidéo)
La théorie de l’endoctrinement antérieur à l’Extended Cut voudrait que Shepard succombe à l’endoctrinement s’il choisit le Contrôle ou la Synthèse s’appuyant sur le fait que ses yeux deviennent comme ceux de l’Homme Trouble ou de Saren. Pourtant on pourrait croire maintenant avec l’Extended Cut que le Catalyseur ne souhaite pas que Shepard opte pour le contrôle (« Vous croyez que j’ai envie que vous preniez ma place ») ni la destruction. D’ailleurs il insistera  sur le fait que le Creuset ne fera pas de distinction, tous les synthétiques seront détruits ; la paix ne durera pas, le chaos reviendra et rappelle que Shepard est à moitié synthétique sans pour autant insinuer qu’il mourra, le Catalyseur voudrait il semer le doute dans l’esprit du commandant ?

Si Shepard choisit la Synthèse, on peut considérer que c’est la victoire du Catalyseur ; c’était son but initial, au fond il ne souhaite pas disparaître ou perdre son pouvoir, mais le Catalyseur devient lui-même hésitant à cause de la réussite de Shepard. Si la Moisson n’est plus la solution alors peut-être que les Moissonneurs doivent disparaître pour laisser la place à une autre solution.

Théoriquement, Shepard succombe à l’endoctrinement s’il choisit la Synthèse, le stratagème du Catalyseur a fonctionné mais cela n’entraînera pas la chute de la civilisation galactique pour autant.


Distinguer l’illusion, du réel

Ce dernier point mérite notre attention. Plusieurs détails font penser que cette scène est en partie une illusion :

– Bien évidemment, l’apparence de l’enfant qui hante les cauchemars du commandant

– Quand l’Enfant lui explique en détail chacune des trois possibilités, Shepard peut voir un aperçu des conséquences de chaque choix. Shepard est-il devenu médium ?

– Lorsque le Catalyseur parle, on entend les voix du Shepard masculin et féminin, en écho, qui répète tout ce qu’il dit

– Avant que Shepard voit la vision d’Anderson et de l’Homme Trouble, un halo blanc apparaît et envahit l’écran.
Toute au long de la série, ces halos blancs apparaîtront dans des situations bien particulière, ainsi le premier:

  • Dans le DLC Arrival (Vidéo)
  • Lors des fins des 3 cauchemars (Image)
  • A l’entrée et sortie du consensus Geth (Image)
  • L’union des esprits de Liara et de Shepard avant l’ultime bataille (Vidéo)
Ce qui est particulier, c’est que ces évènements se déroulent dans la tête de Shepard, renforçant la thèse citée au dessus. Pourquoi alors parler de ces halos blancs ? Et bien lors de l’assaut final, quand l’Augure tire sur Shepard, un halo blanc apparaît. Il en va de même lorsqu’il se réveille ainsi qu’au moment où la plateforme mobile l’amène vers Catalyseur.

 

Ces évènements se dérouleraient donc dans la tête du commandant (le face à face avec Anderson et l’Homme Trouble, le dialogue avec le Catalyseur, etc.), la question qui se pose, est: Existerait-il un lien entre ces halos blancs et les Moissonneurs ? Étant donné que le premier halo apparaît lors du contact avec l’objet Rhô et qu’il existerait un lien entre les cauchemars et les Moissonneurs, on se pourrait se faire un avis positif sur la question. 
 
Mais pourquoi faudrait-il en fin de compte en conclure que tout ceci n’est pas réel ? Il arrive dans la Citadelle à travers le faisceau, il ouvre les bras de la Citadelle et doit bel et bien choisir quel sera le destin de la Voie Lactée. Alors, incohérences scénaristiques ou scénario logique et bien construit ? A vous de choisir, c’est ce que finalement voulait les développeurs de Bioware : laisser une place à l’interprétation.

Conclusion

Les Moissonneurs ont régné sur la galaxie pendant des millions d’années. Au cours de chaque cycle, ils étudiaient les différentes civilisations, étendaient leur emprises sur les hautes personnalités politiques, économiques ou militaires pour mieux préparer la moisson. En étant dépendant de la technologie des Moissonneurs, et en ne l’en maîtrisant pas complètement, les organiques étaient condamnés à la moisson, à chaque cycle, les mêmes pics d’évolution étaient observés.

Le Catalyseur, l’Augure, l’intelligence collective des Moissonneurs voyaient Shepard comme la plus grande menace de ce cycle. Pour le mettre hors d’état de nuire, il utilisait leur meilleure arme : l’endoctrinement. Mais Shepard n’est pas un Humain comme les autres, il est l’homme qui va réunir toute la galaxie, en effaçant les anciennes querelles causées parfois par les Moissonneurs eux-même, il est celui qui résistera à l’endoctrinement pendant plus de trois ans.

Il parviendra même à repousser les murmures des Moissonneurs dans les sous-sols de la Citadelle tout en délivrant (par rapport à vos choix) l’Homme Trouble de leur emprise. En laissant le choix au commandant de décider du sort de la galaxie, de l’avenir même des Moissonneurs (« Vous avez le pouvoir de nous détruire ») et de trouver une nouvelle solution, l’Augure s’avoue vaincu face à l’homme le plus imprévisible de tous, qui au fond de lui, a toujours cru que toutes les formes de vies de la galaxie pouvaient s’unir pour défaire les Moissonneurs.

Son meilleur atout ? L’espoir ;  face auquel la technologie, aussi avancée soit-elle, ne peut absolument rien faire.

« L’espoir des Hommes, c’est leur raison de vivre et de mourir. »
André Malraux


Sources :

– Le BSN Anglais
Was the ending a hallucination? – Indoctrination Theory
Dream dialogue-the whispering whisps

– Mass Effect Wikia

– Livres : Mass Effect: Redemption, Mass Effect : Evolution et Mass Effect : Rétorsion.

– Blog français de la théorie de l’endoctrinement : http://indoc-french.tumblr.com/

Merci à Abyss et Illusive Man pour leurs contributions.


Réagir sur le forum

Auteurs : L1GHT N7 & LeviDiCielo

Simon N7

Créateur et administrateur de Mass Effect Universe. J'ai fait de ma passion pour le web mon métier. Grand passionné des films et séries américaines, j'espère voir prochainement le film Mass Effect se concrétiser !