iconeChoisir un fond d'écran

Trilogie Mass Effect : que se passe t-il si… ? Fins ratées et dramatiques

13/05/2020
0 commentaires

A partir de Mass Effect 2, Bioware introduit davantage le concept de préparation pour accomplir la mission finale. Ainsi, Mass Effect 2 vous demande de composer une équipe de coéquipiers d’élite pour réaliser la mission suicide, tandis que Mass Effect 3 voit encore plus grand et vous demande de rallier des races extraterrestres pour stopper le génocide des Moissonneurs.

En toute logique, les joueurs ont donc cherché à accomplir le plus de critères possibles pour mener à bien ces missions finales… mais que se passe t-il si au contraire nous faisions le minimum syndical ? C’est ce que deux des vidéos ci-dessous vous montreront !

Dans d’autres registres, nous avons également capturé quelques scènes propres à des échecs ou à la non-réalisation de certaines missions. Dans le même genre, nous avions déjà proposé un article sur les missions de loyauté qui pouvaient être ratées.

Mass Effect 2

DLC l'Arrivée : 2 "fins" alternatives si Shepard échoue

L’extensions « l’Arrivée » offre deux cinématiques de fins alternatives qui se déclenchent si les comptes à rebours tombent à 0.

  • Dans la première fin, Shepard voit ce qui se passe si les Moissonneurs ne sont pas stoppés.
  • Dans la deuxième fin, Shepard va réussir à stopper l’arrivée des Moissonneurs mais il reste sur l’astéroïde alors que celui-ci se dirige sur le relais cosmodésique…
  • Enfin, vous verrez également une troisième fin dans cette vidéo, il s’agit en fait de la fin classique de la mission. A ceci près que l’Augure se présente sous la forme du Général Récolteur plutôt que sous sa véritable forme (Moissonneur), du fait que l’extension a été jouée avant la mission suicide. Un détail cohérent par rapport à l’histoire principale !

Ne pas faire les DLC Suprématie ou l'Arrivée

Le DLC « Suprématie » a sans doute moins marqué les joueurs, mais son suivi dans Mass Effect 3 était très intéressant. Par exemple, si vous ne l’avez pas effectué sur votre partie de Mass Effect 2, Shepard rencontrera le scientifique Archer  sur Gellix (planète où vous retrouvez Jacob) dans Mass Effect 3. Ce dernier lui apprendra le dénouement de cette extension : Cerberus a été contraint d’utiliser des bombes nucléaires pour « contenir » l’expérience partie en vrille. Le frère du scientifique, cobaye de l’expérience malheureuse, n’a donc pas survécu. 

De même, si vous n’effectuez pas le DLC « l’Arrivée« , Mass Effect 3 apportera une petite différence lors de votre rencontre sur la Citadelle avec le butarien Ghorek. Ce dernier accusera l’Alliance de la mort des 300 000 butariens, au lieu d’accuser directement Shepard si le DLC a été effectué précédemment. Une petite différence mais justement placée !

Rater la mission suicide : aucun survivant

La mission suicide ne porte pas ce nom pour rien : vous pouvez réellement amener Shepard et tous ses coéquipiers à leur perte face aux Récolteurs. Pour cela, il ne faut pas faire de missions de loyauté, ne pas équiper le Normandy et surtout assigner les mauvais coéquipiers aux tâches de la mission suicide. Une fois votre mauvais travail effectué, vous devriez obtenir cette fin où Shepard est le dernier survivant de son équipe. Il ne parvient pas à revenir à bord du Normandy, du fait que Joker ne soit pas assez fort pour l’y aider, et périt donc au cours de la mission. C’est donc ensuite Joker qui va parler à l’Homme Trouble pour le débriefing et occuper la place de Shepard dans les cinématiques de fin… 

Bien sûr, vous êtes finalement obligé de recommencer la mission suicide pour la réussir normalement. Il est impossible de poursuivre Mass Effect 2 ou encore de commencer Mass Effect 3 si Shepard est mort lors de cette mission finale.

Mass Effect 3

Mission sur Mars : se faire "défoncer" par le Dr Eve

A la fin de la mission sur Mars, le Dr Eva fonce sur Shepard et ce dernier peut assez facilement la mettre hors d’état de nuire. Mais il peut aussi avoir un problème de myopie et rater sa cible. Pour ce problème, Bioware avait justement prévu une cinématique d’échec de mission spécifique ! 

Fin destruction dramatique : la Terre est "vaporisée"

Même principe que la mission suicide ratée. Si Shepard ne récolte pas assez de ressources de guerre pour affronter les Moissonneurs, la fin de Mass Effect 3 est relativement plus dramatique et les changements sont impressionnants :

  • Les deux coéquipiers accompagnant Shepard décèdent lors du sprint avant la téléportation vers la Citadelle
  • Shepard ne peut choisir que la fin Contrôle ou Destruction (notre cas)
  • La fin Destruction engendre d’importants dommages collatéraux : la Terre est « vaporisée » (à partir de 2 min dans la vidéo) et donc on voit des soldats être désintégrés ainsi que des bâtiments comme Big Ben être rasés.
  • La porte du Normandy s’ouvre mais la cinématique se coupe et on ne sait pas qui en ressort vivant !
  • Hackett clôture cette fin dramatique par un discours pessimiste et aucune conséquence illustrée ne suit concernant les Krogans, Quariens… Par ailleurs, le vaisseau d’Hackett semble immobilisé et isolé, tandis que dans la fin réussie, il est en marche et accompagné d’une flotte d’autres vaisseaux.

Fin Libre arbitre : refuser les 3 autres fins

Cette fin « Libre Arbitre » a été rajoutée avec l’Extented Cut. Elle apporte un choix qu’on pourrait qualifier de « bonus » et qui consiste à refuser les fins Contrôle, Synthétique et Destruction… et de se donner rendez-vous dans 50 000 ans pour battre les Moissonneurs dans de meilleures conditions. Dit comme ça, on peine à imaginer qui pourrait sincèrement préférer cette fin aux trois autres ! Après la bonne nouvelle, c’est que vous sauvez tout de même les relais cosmodésiques…

C’est la fin de cette série d’articles ! Retrouvez les précédents articles de cette rubrique « Que se passe t-il si… ? ».

Simon N7

Créateur et administrateur de Mass Effect Universe. J'ai fait de ma passion pour le web mon métier. Grand passionné des films et séries américaines, j'espère voir prochainement le film Mass Effect se concrétiser !

Commentaires

Aucun commentaire actuellement.

Poster un commentaire