iconeChoisir un fond d'écran

Citadelle

2012/12/fond-du-site-v33.jpg

Trou noir

2013/05/Trou-Noir.jpg

Astéroïdes

2013/05/Astéroïdes.jpg

Miranda & Tali

2013/11/Miranda-vs-Tali.jpg

Novéria

2015/03/Brian-Sum.jpg
MassEffect_omega

Mass Effect 3 : dans les sombres coulisses d’Omega

30/11/2012
0 commentaires

Fabrice Condominas, le producteur du DLC Omega prend quelques instants pour nous en apprendre un peu plus sur la trame scénaristique du contenu additionnel de Mass Effect le plus attendu de l’année 2012.

Il justifie ainsi le besoin en ressources d’Omega pour la guerre contre les Moissonneurs comme le principal intérêt motivant l’implication de Shepard dans la reprise de la station spatiale. De son côté, Aria est prête à offrir l’entièreté de son armée à Shepard si celui-ci lui vient en aide. On comprend donc facilement qu’Omega est la pièce centrale du DLC et quasiment un personnage à part entière puisqu’au centre de toutes les convoitises. Bien au delà des combats qui vont rythmer l’aventure du Commandant dans les systèmes Terminus, l’enjeu principal d’Omega se centre sur les relations entre le trio Aria-Nyreen-Shepard. Tandis que la Reine Pirate est seulement animée par son désir de reconquête matériel, la Turienne est quant à elle préoccupée par la survie des civils pris au piège dans ce bain de sang initié par Cerberus. Au milieu de ces deux visions opposées, le Commandant devra trancher la question et agir en conséquence. Sera-t-il prêt à laisser Aria totalement libre de ses mouvements ou bien se rangera-t-il du côté  plus clément de la Turienne, au risque de rendre sa mission bien plus compliquée ? C’est, en tout cas ce que Fabrice Condominas semble suggérer : protéger les civils en plein milieu d’une bataille dans les dédales de la station vous mettra bien plus de bâtons dans les roues que de simplement vous laisser guider par Aria, tout en lui servant, finalement de garde du corps de luxe.

Ce nouveau contenu joue donc beaucoup dans la symbolique avec Aria, l’impitoyable Reine déchue et enragée par la perte de sa station et Nyreen, la mère protectrice de toute la population d’Omega. Il existe donc  pour le joueur une bataille supplémentaire à livrer, en plus de celle sur le terrain car il devra choisir. Et choisir, vous le savez bien, se révèle parfois bien plus compliqué que de simplement tirer sur une cible. Vous battrez-vous pour l’honneur d’Aria ou pour sauver des vies tout en mettant en péril la vôtre? C’est là tout le génie du scénario. Alors qu’Aria est très certainement le personnage le plus apprécié du DLC, sa vision des choses mettra votre équilibre moral à rude épreuve. Oserez-vous lui tenir tête ?

Gardez cependant en tête que vos choix affecteront, d’une manière ou l’autre, la vie des millions d’âmes présentes au coeur d’Omega.

De manière anecdotique, monsieur Condominas nous apprend que le design de la station n’a pas été simple à réaliser, compte tenu de son aspect asymétrique et désordonné. Ce genre de décor rend donc les combats plus difficiles à gérer pour le joueur mais aussi pour les développeurs. De plus, l’équilibrage des pouvoirs de Aria T’Loak a nécessité pas mal de test afin de ne pas la rendre trop puissante.  Un autre défi supplémentaire a été la création de Nyreen. Son appartenance à l’espèce des Turiens – qui occupent une place centrale dans l’épopée « Mass Effect » – a rendu difficile la conciliation entre un aspect typiquement turien et une silhouette féminine.


Bioware Blog