iconeChoisir un fond d'écran
Interview de Mac Walters

Quelques détails sur Mass Effect Andromeda de la bouche de Mac Walters

Mac Walters et Fabrice Condominas, respectivement Directeur Créatif et Producteur de Mass Effect Andromeda, ont répondu aux questions d’EuroGamer concernant notamment la date de sortie encore non fixée, les romans récemment annoncés et le projet d’adaptation au cinéma de la saga.

EuroGamer : Salut les gars – commençons par disséquer un petit peu le dernier trailer en date. Dedans, nous voyons un personnage nommé Sloane Kelly – elle semble être la chef de l’organisation pirate qui nous est présenté. De plus, sur le site internet de l’Andromeda Initiative, nous pouvons voir qu’elle fut autrefois chef sur le Nexus, le vaisseau utilisé comme tête de lance de l’exploration de la galaxie d’Andromède. Que s’est-il donc passé là-bas et combien de temps après cette période évoluons -nous ?

Fabrice Condominas : Ce que vous voyez dans le trailer est un aperçu de ce qui est arrivé aux différentes arches…bien sûr c’est le point central de l’histoire, de comment les choses ne se sont pas passées comme prévu [à l’arrivé dans la galaxie d’Andromède]. Les gens se sont éparpillés. Vous ne savez pas ce qui est arrivé aux autres arches. Vous avez peut-être vu que nous venons d’annoncer des romans Mass Effect – je vous encourage à regarder leur titres…

EG : Le premier tome est appelé Nexus Uprising – je suppose que c’est celui auquel vous faîtes référence ?

FC : Exactement.

EG : Cette organisation a-t-elle été mise en place par les races de la Voie Lactée ?

FC : Oui, cet avant-poste a été mis en place par ces espèces. Vous serez également capable d’en construire sur les différentes planètes que vous découvrirez. Pas sur toutes, il y a certains critères que vous devez remplir mais vous serez capable de les établir en tant que joueur.

EG : Ryder parle à un personnage nommé Sam, ou SAM, et je me demandais si c’était éventuellement votre version de IDA sur le Tempest, votre nouveau Normandy ?

FC : Oui et non. Oui, dans le sens où SAM n’est pas un être vivant, c’est plus une IA ou un robot. Mais il est beaucoup plus complexe que IDA, la relation avec lui est totalement différente. SAM a en charge un certains nombre de chose en plus de votre vaisseau. Il est connecté en permanence à vous et fut connecté – et connaissait – votre père, Alec. Il s’agit d’une relation très particulière. Il est plus considéré comme un partenaire que IDA ne l’était – vous êtes plus proche émotionnellement de SAM.

Sloane Kelly dans Mass Effect Andromeda

EG : Un élément de retour que vous avez reçu du trailer, auquel vous avez très vite répondu via Twitter, est la qualité des animations des visages et également la synchronisation des lèvres. Vous avez répondu travailler dessus, mais je me demandais de quoi de plus étiez-vous capable de faire dans ce moteur graphique ?

FC : Nous sommes totalement en train de travailler dessus. Comme cela été mentionné dans les tweets, c’est quelque chose qui vient en dernier dans l’étape de lissage du jeu. C’est la première fois que nous utilisons une technologie de capture des visages totale pour les enregistrements des acteurs et c’est également la première fois que BioWare utilise cette technique sur le moteur Frosbite. Je pense que nous commençons à pousser cela vraiment loin. Nous travaillons activement dessus et c’est la dernière chose à devoir être complétée avant d’affiner vraiment tous ces mouvements parce que nous voulions d’abord être sûrs que les dialogues étaient terminés et mis en place.

EG : Une chose, je pense, que les gens attendaient dans ce trailer et que nous n’avons pas eu, c’est une date de sortie –  à part une vague mention au printemps 2017. Cela commence a approcher grandement, pourquoi ne l’avez-vous pas encore annoncé ? Est-ce que les fans devraient s’inquiéter d’un éventuel report ? 

FC : Il n’y a absolument aucune raison de s’inquiéter. BioWare est entièrement tourné vers la qualité et croyez moi, l’équipe est particulièrement au courant de la vitesse à laquelle cette période approche. (rires) Mais nous nous concentrons sur ça, c’est notre objectif. Peut-être allons nous avoir besoin de deux jours de plus ? Quand nous serons 100% confiants, nous pourrons passer à la certification et ainsi donner une date plus spécifique. En attendant, nous nous concentrons sur la qualité et chaque jour compte. Nous ne voulons pas nous mettre la pression sur cet aspect.

EG : Vous avez mentionné les romans, le premier sort à la fin du mois de mars. Vous avez aussi ajouté que vous ne vouliez pas en parler puisque les romans dévoileront certains aspects du jeu. Donc je me demande si la fin du mois de mars ne serait pas une bonne période pour la sortie du jeu également ?

Mac Walters : Le premier roman a sortir concerne plus l’introduction et la mise en place de certains aspects de l’histoire et facteurs au moment où Ryder arrive dans la galaxie d’Andromède. La raison pour laquelle je ne veux pas rentrer dans les détails de l’histoire c’est, honnêtement, parce que ces choses sont meilleures jouées ou dans ce cas lues. C’est mieux si vous apprenez  à les adorer ou détester par vous-même. C’était plus dans ce sens que ce commentaire à été fait.

EG : Une dernière question à propos des livres, à l’origine quatre furent annoncés, avec le dernier écrit par vous-même Mac. Il semble que ce ne soit plus d’actualités, mais êtes vous toujours en train de travailler dessus ?

MW : Quand nous avons annoncé notre partenariat avec l’éditeur Titan, l’idée première était que j’allais être en charge d’un quatrième livre qui servirait de pont vers le film, qui est toujours d’actualité et dont nous continuons de parler. Mais quand je suis devenu le Directeur Créatif de Mass Effect Andromeda, c’est devenu ma priorité. (rires) Du coup nous nous sommes dit que nous allions sortir un quatrième livre mais que nous allions attendre de voir comment les trois premiers se lient à Mass Effect Andromeda en premier lieu. Ils sont super, je pense que les gens voudront en voir plus de la galaxie d’Andromède avant d’en vouloir plus sur un possible futur film. C’est l’unique raison pour laquelle nous avons changé d’avis. Mass Effect Andromeda est devenu une priorité absolue, certainement ma priorité absolue.

mass-effect-andromeda-peebee

EG : Parlons maintenant des équipiers, je vais essayer de me souvenir de tous. Nous avons Liam et Cora, Peebee, Drack et Vetra et il me semble que vous avez dit qu’il fallait nous attendre à ce qu’une des nouvelles races d’Andromède soient également représentées. Est-ce que six équipiers est un bon chiffre ? 

MW : (Pause) En assumant que c’est le nombre que nous avons, je pense que c’est un bon chiffre (rires).

EG : Mac, je me souviens que vous ayez parlé à Game Informer et mentionné un équipier qui à été coupé durant le développement. D’après les espèces représentées, je dirais à vue de nez qu’il s’agissait d’un galarien. Pouvez-vous nous en dire plus sur le pourquoi ils ont été coupé au développement et si nous aurons un jour l’occasion de le voir ?

MW : Vous savez que le développement d’un jeu est une constante série de décisions, il y a toujours des choses qui sont retirées. Parce que nous avons décidé de faire des missions de loyauté, cela signifie que chaque équipier a ses propres missions plus un nombre significatif de dialogues. Au final, la seule raison que nous avons choisi pour les couper c’était pour cela. Ce n’était pas que nous n’aimions pas les personnages, je crois qu’à ce moment c’était juste ceux dont le développement était le moins avancé. Pour ce qui est de les voir une nouvelle fois dans le futur, c’est possible. Je pense que beaucoup de gens aiment l’idée derrière le personnage. Mais on ne sait jamais, parfois ce que nous faisons plutôt que de le faire revenir dans le jeu c’est de le faire revenir dans un livre, un comic ou quelque chose comme ça.

EG : Mordin est mon personnage préféré, donc en tant que fan des Galariens, j’espère le revoir un jour.

MW : (rires) Une partie de la réponse à cela est également que nous mettons plus en avant l’équipage du Tempest et que nous avions déjà un Galarien en son sein. Nous nous sommes beaucoup investis dans ce personnage.

EG : C’est le pilote, c’est ça ?

MW : Tout à fait.

EG : Juste pour clarifier une chose de plus sur cette interview, vous avez mentionné que nous pourrions peut-être avoir de nouveaux équipiers via des DLC futurs. Cela me rend légèrement confus puisque je me rappelle les commentaires de BioWare après la sortie day-one du DLC comprenant Javik, affirmant qu’ils ne feraient plus de DLC de ce genre parce que vous ne vouliez pas en profiter seulement pour une partie de l’aventure ou ne pas en tirer le meilleur. Je me demande donc si vous ne parliez pas d’un DLC ajoutant un équipier plus comme Aria, qui était disponible pour une série spécifique de missions seulement.

MW : Oui je pense qu’il existe un grand nombre de façons différentes d’introduire de nouveaux personnages, de nouveaux équipiers, qu’ils soient présents pour une mission ou non… Mais je pense que Mass Effect Andromeda est plus comme une expérience continue, encore plus monde ouvert que ce que nous avions fait par le passé. Même quand l’histoire principale est complétée, il reste encore beaucoup à accomplir. C’est un jeu d’exploration donc nous voulions créer un espace pour ceux qui vont commencer à nous suivre. Nous pouvons le faire. C’est plus une question de, le ferons nous ou non. Je n’en faisais pas une certitude quand je disais cela, mais il est clairement possible pour nous d’introduire de nouveaux personnages avant que nous passions à Mass Effect Andromeda 2.

EG : De la Voie Lactée nous retrouvons les Humains, Asari, Turiens, Galariens, Krogans. Je connais des fans qui ne seront pas heureux tant que vous n’aurez pas ajouté tout le monde, mais il semble que vous vous concentriez sur ceux que les gens veulent vraiment voir. Vous avez dit qu’il existait un bon nombre d’autres espèces qui pourront être introduites par le futur, je me demande s’il s’agit de nouveaux colons de la Voie Lactée d’une période après Mass Effect 3 ou si vous alliez les introduire comme avoir toujours été présents sur les arches ? 

MW : Je veux vous dire que nous avons un plan. Nous avons toute une toile de fond autour de comment il est possible que chacune des espèces majeures que vous avez pu voir dans la Voie Lactée puisse un jour faire parti de l’aventure Andromeda. Et ce plan sera révélé quand nous sortirons le jeu. (rires) Comme petit indice, je peux vous dire que nous avons un des romans qui donne des détails de ce plan.

mass-effect-andromeda-interview-148128810253

EG : J’ai noté dans la dernière vidéo de l’Andromeda Initiative qu’il existait un endroit sur le Nexus, le Centre Culturel, où nous pouvons voir la culture de certaines espèces détaillées. Les espèces non présentes physiquement vont-elles être mentionnées ici ? 

MW : Cette zone concerne plus, si vous rencontrez une espèce non hostile dans la galaxie d’Andromède, la présentation des différentes cultures existantes de la Voie Lactée. Je dirais donc que cela représente les espèces présentes dans le jeu et que si d’autres espèces sont ajoutées au cours de l’histoire, il s’étendra.

FC : L’aspect exploration du jeu ne concerne pas uniquement la géographie, l’exploration culturelle est au centre du jeu. Cette pourquoi cette zone est présente dans Mass Effect Andromeda.


C’est ici que l’interview prend fin. Mac Walters et Fabrice Condominas nous livrent quelques petits détails intéressants, notamment concernant la possible présence des espèces de la Voie Lactée dans le jeu. Enfin, Mac Walters confirme l’inattendu : l’adaptation de Mass Effect au cinéma est toujours prévue, et un quatrième roman pourrait faire le lien entre les jeux et le film !

Toutes les réponses à nos questions au printemps 2017 ! Votre Drell favori toujours à votre service !