iconeChoisir un fond d'écran

Personnages de Mass Effect Andromeda

Mass Effect Andromède

Equipe de votre Pionnier

Le contenu de certaines descriptions peuvent contenir des SPOILS importants sur l’avenir des personnages en question.

Scott et Sara Ryder – votre Pionnier

Scott et Sara Ryder (enfants, votre avatar à choisir parmi les deux)

Vous jouez soit Scott, soit Sara Ryder (il est possible de changer son nom), l’enfant d’Alec Ryder (le Pionnier de l’arche humaine). A cause de complications lors de la procédure de réveil, votre fratrie ne vous rejoindra pas en combat mais vous pouvez interagir avec ses membres et développer des relations.

Liam Kosta – coéquipier humain

Liam Kosta

Liam Kosta est un humain spécialiste de la sécurité et de la réponse en cas de crise, possédant une formation tactique civile.
Liam entra à l’université pour étudier l’ingénierie mais la quitta pour s’entraîner au maintien de l’ordre public et s’orienta ensuite vers les forces multi-espèces de Recherches et de Prévention de Crises.

Ses compétences pluridisciplinaires le distinguèrent et Liam fut sélectionné personnellement par Alec Ryder pour supporter l’équipe du Pionnier. Liam est également très optimiste pour le nouveau futur de l’humanité.

Nakmor Drack – coéquipier krogan

Drack est originaire de Tuchanka, planète d’origine des Krogans. Comme son nom l’indique, il appartient au clan Nakmor. Un clan présent dans Mass Effect 2.

On dit que certaines choses sont vieilles comme le monde. Drack l’est encore plus que ça. Pendant plus de 1400 ans, ce krogan, le plus âgé d’entre tous, a semé la zizanie dans la Voie lactée, en tant que soldat, mercenaire, et parfois même en tant que pirate.

Quand ce vétéran aussi loyal que têtu s’est vu offrir l’opportunité de faire embarquer son clan pour un voyage pour Andromède, il a dit oui, il n’avait pas le choix. Il allait ainsi pouvoir découvrir toute une nouvelle galaxie, remplie de choses à dézinguer.

Jaal Ama Darav – coéquipier angara
Jaal Ama Darav, Mass Effect Andromeda

Jaal est le seul membre de l’équipage du Tempête à être né dans Ie secteur Héléus et fait donc office de guide, présentant Andromède, ses habitants et la situation politique actuelle. C’est aussi un bricoleur né et un ingénieur autodidacte fasciné par la technologie kert. Jaal assure la liaison avec les Angara, et en particulier la Résistance.

Il a beaucoup appris par lui-même grâce à des expériences et des documents obtenus illégalement. Il s’est également donné pour mission de faire connaître l’histoire, les traditions et la culture angariennes par tous les moyens possibles.

 

Scott Ryder
Né sur la Citadelle en 2163. Scott a profité d’un entraînement de haut niveau grâce au passé N7 de son père. Scott rejoint alors l’Alliance Interstellaire et se voit assigné à un avant-poste près de la Station Arcturus, gardant elle-même le relais 202.
Ce relais, accès principal à Arcturus, mène également vers un espace contesté peu recommandable. Scott était requis pour la protection d’Arcturus mais il était également en « première position vers la gloire et la fortune ».

Sara Ryder
Née sur la Citadelle en 2163. Grâce à l’entraînement de son père N7, Sara rejoint l’Alliance Interstellaire, qui continuait ses recherches sur les technologies Prothèennes après les découvertes fructueuses faîtes sur Mars. Elle fut initialement assignée à des tâches de maintien de la paix.
Sara fut alors approché pour servir de rôle de support aux chercheurs de l’Alliance. Elle apprécie son travail avec des scientifiques tels que Mateus Silva, sur le point d’achever une prochaine grande découverte.

Cora Harper – coéquipière humaine

Cora Harper

Le lieutenant Cora Harper est une biotique humaine et ancienne officière au sein de l’Alliance Interstellaire. Elle fut transféré via le programme Valkyrie du conseil de la Citadelle (une partie de leur plan d’intégration militaire inter-espèces) et fut placée pendant 4 ans au sein de l’unité de commando Asari des Filles de Talein.

L’entraînement de chasseresse de Cora et ses capacités biotiques ont fait d’elle la candidate idéale pour le poste de commandant en second d’Alec Ryder ainsi que son successeur en tant que Pionnier en cas de nécessité. Son nom de famille, Harper, pourrait avoir un lien avec Jack Harper, la véritable identité de l’Homme Trouble.

Peebee – coéquipière asari

Peebee

Peebee est une aventurière relativement solitaire. Elle est venue à Andromeda à bord du Nexus, mais fidèle à son caractère, a rapidement disparu pour mener sa propre aventure. On la rencontre au fil de nos aventures, contrairement à Liam, qui est avec nous dans l’Hyperion.

Guidée par sa soif insatiable d’aventures, Peebee ne suit que son propre rythme effréné pour tracer sa route. Pourtant d’une indépendance pathologique, elle parvient à garder une certaine ouverture d’esprit et à se montrer conciliante. Lassée de la Voie lactée, elle aurait fait n’importe quoi pour intégrer l’Initiative : flirter, rendre des services, présenter des diplômes bidons. Pour elle, tout était bon pour plonger dans l’inconnu.

Vétra Nyx – coéquipière turienne

Vétra est née sur Palaven, la planète mère du peuple turien. La ruse, la débrouillardise et la capacité d’adaptation sont indispensables pour survivre parmi les contrebandiers et les mercenaires.

Toutes ces qualités serviront à Vétra dans Andromède. La vie lui a appris qu’il était crucial de pouvoir compter sur quelqu’un et elle fera tout pour ceux qu’elle considère comme sa famille et ses amis.


Equipe du Tempête

SAM – l’IA

SAM est un « simulateur adaptatif matriciel », c’est une intelligence artificielle conçue par le Pionnier. Placé dans un bloc sur l’arche, SAM reçoit directement les informations sensorielles du Pionnier grâce à un implant neuronal. Il voit et ressent la même chose que Ryder, et lui fournit une perception accrue de l’environnement, des informations cruciales ainsi qu’un soutien tactique. Tous les membres de l’équipe du Pionnier reçoivent un implant qui leur permettent de communiquer directement avec SAM.

Les premiers implants neuronaux du Pionnier furent créés par le docteur Ellen Ryder, une pionnière dans le design d’implant biotique humain. Alors que les implants biotiques concentrent les signaux électriques le long du système nerveux, les implants du Pionnier vont plus loin en connectant non seulement le système nerveux mais également la circulation sanguine, les fonctions endocriniennes et les sens extéroceptifs.
Synchronisé avec une intelligence artificielle, les implants révèlent leur plein potentiel.

Autobigraphie de SAM :

Alec Ryder m’a encouragé à rédiger moi-même cette entrée, car les êtres intelligents accordent une grande importance à l’introspection. Je suis un Simulateur adaptatif matriciel [SAM], une intelligence artificielle de nouvelle génération. À la différence des autres IA, je suis relié à un implant neuronal qui me permet d’avoir accès à tout l’éventail de réactions sensorielles et émotionnelles de mon hôte. En d’autres termes, je suis capable de comprendre ce que représente l’existence humaine et de dépasser les limites d’une simple programmation logique. En échange, j’aide un Pionnier à remplir sa mission en lui faisant bénéficier de mes capacités de calcul quantique et de mes analyses rationnelles.

Je me situe physiquement dans un serveur installé dans le bloc SAM de l’arche Hypérion, mais la technologie des ansibles permet de rester en contact instantané quelle que soit la distance. En cas de blessure incapacitante ou de décès, les protocoles exigent que je transmette l’accès à mes commandes au Pionnier choisi pour prendre la succession de l’ancien.

Un déverrouillage récent de ma mémoire a permis de mieux comprendre les circonstances de ma création. Alec Ryder m’a en partie conçu pour empêcher sa femme, Ellen Ryder, de succomber à une maladie incurable, dans l’espoir que mon aptitude à altérer la physiologie d’un hôte puisse augmenter l’espérance de vie d’Ellen ou l’aider à trouver un remède. Bien que cette idée n’ait pas porté ses fruits, Alec Ryder a cependant intégré cette aptitude à mes fonctions de base.

Gil Brodie – Technicien en chef

L’officier Gil Brodie est technicien en chef à bord du Tempête. Les archives indiquent que Gil voyagea vers Andromède à bord du Nexus et fut sorti de stase il y a près d’un an pour participer à la construction de la station avant de s’occuper du Tempête.

D’après Gil, l’absence d’informations sur son passé s’explique par son enfance passée à grandir dans les rues d’une mégalopole terrienne. Il fit preuve de compétences remarquables en mathématiques et raisonnement spatial très jeune et commença à s’introduire dès l’âge de dix ans dans une vieille décharge de son quartier pour y démonter et réparer des réacteurs de navette. Gil finit par se faire prendre et être « condamné à faire un vrai travail ».

Son expertise technique le mena ensuite sur les nombreuses colonies de la Voie lactée où ses méthodes peu conventionnelles attirèrent l’attention de Vétra Nyx. S’il est certain que Vétra est toujours à la recherche de nouveaux contacts, les versions concernant le recrutement de Gil diffèrent. Vétra affirme avoir convaincu Gil de rejoindre l’Initiative, tandis que ce dernier assure avoir gagné sa place et celle de sa meilleure amie Jill dans une partie de poker contre la Turienne. Quoi qu’il en soit, c’est un membre essentiel de l’équipage du Tempête.

 

Kalo Jath – pilote du Tempête

Kallo Jath, Mass Effect Andromeda

Kallo Jath est né sur Sur’Kesh où il mena, selon ses dires, « une vie si ennuyeuse que même toi, tu pourrais pas la calculer ». Poussé vers une carrière lucrative, mais rébarbative, d’employé de bureau dans l’entreprise d’aéronautique Parohé, Kallo se trouva très vite plus intéressé par le pilotage des vaisseaux dont il devait faire l’inventaire et finit par quitter Sur’Kesh pour devenir pilote d’essai dans l’entreprise concurrente de Parohé après avoir suivi l’entraînement approprié.

Les correspondances privées indiquent que lorsque l’Initiative Andromède commença à former ses équipes pour concevoir les vaisseaux d’observation, tous les efforts employés par Parohé pour discréditer Kallo eurent plutôt pour effet d’attiser la curiosité de Jien Garson. Kallo affirme que les opportunités que lui offrait l’Initiative étaient suffisamment intéressantes pour qu’il intègre l’équipe de conception du Tempête, qu’il en pilote les premiers prototypes, qu’il effectue des tests de résistance dans diverses régions comme l’Abysse néméenne et, paraît-il, qu’il participe à  « l’acquisition » de technologies avancées.

Kallo dispose d’une incroyable mémoire photographique, même pour un Galarien. Cela a peut-être un rapport avec ses réactions motrices inhabituelles, mais celui-ci réfute cette hypothèse.

Lexi T’Perro – Docteur du Tempête

Malgré son jeune âge (pour une Asari), Lexi T’Perro est considérée comme l’un des meilleurs médecins de l’Initiative Andromède. Lexi grandit sur la station Oméga, un lieu infesté de criminels où elle fit ses premiers pas dans la médecine en suturant les blessures de son père, un videur turien du nightclub l’Au-delà où sa mère travaillait également comme danseuse. Durant les entretiens, Lexi a mentionné que ses parents souhaitaient qu’elle puisse partir loin et avoir une vie qui mérite d’être vécue.

Lexi quitta donc Oméga comme le voulaient ses parents. Elle étudia la médecine et la psychologie à la Citadelle, où elle fit plus tard la rencontre d’Harry Carlyle qui la convainquit d’intégrer l’Initiative en tant que médecin de l’Hypérion. Bien que l’affectation d’une Asari sur l’arche humaine ait suscité des réactions d’incompréhension, ses qualifications et ses connaissances en anatomie alien dissipèrent rapidement les inquiétudes.

Lexi admet être un bourreau de travail et ne pas pouvoir s’empêcher de disséquer les gens (au sens figuré), qu’elle soit encore en service ou non. Parmi ses nombreux objectifs dans Héléus, elle espère bien améliorer ses compétences relationnelles avec ses patients et apprendre à « apprécier le moment présent ».

Suvi Anwar – Biologiste et astrophysicienne 

Suvi Anwar fait partie de l’équipe scientifique du Nexus et possède des diplômes d’études poussées en astrophysique et en biologie moléculaire. Dans ses entretiens, elle mentionne être issue d’une famille nombreuse et très animée de cinq enfants. Avec ses frères et sœurs, Suvi côtoya dès son plus jeune âge le monde de la science grâce à sa mère neuroscientifique et son père mathématicien, et en demeura une passionnée tout au long de sa vie.

Lors de son doctorat en biologie moléculaire, Suvi fut sélectionnée pour rejoindre une équipe de recherche en biophysique et cybernétique avancées. Un an plus tard, son équipe fut recrutée par une organisation secrète pour travailler sur un projet de recherche biomédicale confidentiel, mais Suvi déclina l’offre pour se concentrer de nouveau sur ses propres projets.

Elle affirme ne pas avoir hésité une seconde à rejoindre l’Initiative Andromède lorsqu’elle apprit son existence, souhaitant découvrir et vivre plus que ce que son petit recoin d’univers avait à offrir.


Autres personnages

Alec Ryder – 1er pionnier humain, père de votre avatar

Alec Ryder (père)

Né sur Terre en 2129, Alec Ryder affirme que son amour des nouveaux horizons a été encouragé par une enfance dans les Sierras Nevadas. Selon ses dossiers de service il a rejoint l’Alliance et fut assigné à l’expédition historique de Jon Grissom à travers le relais de Charon en 2149.
Son expérience a fait de lui un candidat pour ce qui allait plus tard devenir le programme N7. Alec continua son service militaire, notamment sur Shanxi lors de la Guerre du Premier Contact contre les Turiens.

Assigné à la Citadelle en tant qu’attaché militaire à la fin des années 2160, Alec s’intéressa à l’intelligence artificielle pour faire avancer l’humanité. Engagé ensuite comme Pionnier par l’Initiative Andromède, il représente la figure de proue de l’humanité dans sa quête d’une nouvelle terre d’accueil en pleine galaxie inconnue. Peu de temps après l’arrivée de l’arche Hypérion dans Andromède en 2819, Alec Ryder trouva la mort en mission sur l’Habitat 7.

 

Dr Ellen Ryder

Ellen Ryder (de son nom de jeune fille Harlow) fut l’une des inventrices des implants biotiques. Elle fit carrière dans la recherche cybernétique et biomédicale à l’université fédérale de Rio de Janeiro dans les années 2150, avant de s’intéresser aux applications de ses travaux sur le système nerveux lorsque la biotique humaine devint une science à part entière. Ses premiers concepts d’implants biotiques servirent de base aux modèles L2 et L3.

Ellen rencontra Alec à Rio lorsqu’il participait à l’entraînement du CFCI (le N7) avant la guerre du Premier contact. Elle le rejoignit plus tard à la Citadelle lorsqu’il y fut affecté en tant qu’attaché militaire et donna naissance à des jumeaux en 2163.
Les dangers de l’élément zéro qui sert de catalyseur aux mutations biotiques étaient malheureusement méconnus aux débuts de la biotique humaine et Ellen contracta une maladie neurodégénérative incurable à force d’expositions accidentelles répétées. Dans ses dernières années de vie, Ellen Ryder conçut ce qui deviendrait plus tard les implants de Pionnier prévus pour se synchroniser avec l’IA qu’Alec Ryder était en train de développer. Elle décéda avant que ma création ne soit achevée.
Alec Ryder se servit des ressources de l’Initiative Andromède et plaça sa femme en stase sous une fausse identité, en espérant que les découvertes scientifiques d’Andromède lui permettraient de la sauver. Ellen Ryder est actuellement en stase sous le pseudonyme « Elizabeth Reilly ».