iconeChoisir un fond d'écran

Citadelle

2012/12/fond-du-site-v33.jpg

Trou noir

2013/05/Trou-Noir.jpg

Astéroïdes

2013/05/Astéroïdes.jpg

Miranda & Tali

2013/11/Miranda-vs-Tali.jpg

Novéria

2015/03/Brian-Sum.jpg

Vaisseaux et véhicules de Mass Effect

– Vaisseaux et véhicules de l’Alliance –

MAKO

Ce véhicule d’infanterie blindé, parfois surnommé « rampant » en raison de sa forme oblongue, est le compagnon idéal des frégates de l’Alliance : malgré l’étroitesse de leurs soutes, il s’insère facilement en soute pour ensuite être déployé sur à peu près n’importe quel monde.

Doté d’une tourelle à canon électromagnétique de 155 mm et d’une mitrailleuse coaxiale, le Mako peut faire office de transport de troupes mais aussi d’unité d’appui. Les marines de l’Alliance pouvant être appelés à combattre en tout lieu de la galaxie, il est en outre totalement étanche à l’atmosphère extérieure et équipé de micropropulseurs pour les planétoïdes à faible gravité.

Le Mako est alimenté par un accumulateur d’hydrogène-oxygène pressurisé, conjugué à un petit noyau d’élément zéro. Si ce dernier ne suffit pas à contrer la masse du véhicule, il peut néanmoins la réduire suffisamment pour effectuer des droppages aériens. En conjonction avec les propulseurs, il permet au Mako de s’extirper des terrains difficiles.

HAMMERHEAD

Hammerhead_ME2

Le Hammerhead peut accueillir jusqu’à trois passagers à la fois. Il intègre un système embarqué IV qui surveille les dangers détectés dans l’environnement. Un système intégré de collecte minérale permet au M44 de récupérer toutes les ressources qu’il trouve au cours d’une mission. Comme le Mako, il est susceptible d’être largué à partir d’une frégate et de se propulser verticalement pour éviter des obstacles.

Le Hammerhead intègre également une fonctionnalité d’amplification qui permet au véhicule de se déplacer rapidement à travers le champ de bataille (jusqu’à 120 km/h). Le système de commandes du Hammerhead a été conçu sur le modèle des véhicules blindés afin que les pilotes de char puissent le conduire sans formation supplémentaire.

UT-47 A Kodiak

Conçu à l’origine pour amener les marines de l’Alliance au coeur des environnements hostiles, la navette UT-47 a depuis été vendue à des alliés, puis capturée par des ennemis, et ses spécifications ont été volées par des espions. Sous une forme ou une autre, ce transporteur robuste est désormais utilisé aux quatre coins de la galaxie.

Le modèle A, nommé Kodiak, possède un canon életromagnétique monté à l’avant qui peut être utilisé contre les véhicules. Comme la navette n’a pas de canon latéral, les soldats ouvrent souvent l’habitacle pour tirer sur l’ennemi. C’est une méthode déconseillée dans les manuels de l’Alliance car elle expose l’intérieur de la navette au feu ennemi.

 NORMANDY SR2

Cerberus a construit le Normandy SR-2 comme une version de seconde génération de la frégate de l’Alliance, le SSV Normandy, après que les récolteurs ont détruit cette dernière. Les nombreuses modifications du SR-2 ont produit un vaisseau presque deux fois plus grand que l’original, nécessitant un propulseur Tantale encore plus puissant pour compenser sa taille. Sa navette Kodiak peut atterir où le premier Normandy n’aurait pas essayé.

L’intelligence Défensive Automatisée, une IA appelée familièrement IDA, coordonne de nombreuses fonctions de combat du vaisseau tout en étant capable d’assister et même de remplacer le pilote. L’Alliance interstellaire s’est récemment approprié le SR-2 et l’a réarmé. En plus des lasers de communication, les ansibles fournissent un contact en temps réel avec le QG de l’Alliance.

Cockpit du SR2

NORMANDY SR1

Le SSV Normandy SR1 (Systems Alliance Space Vehicle Stealth Reconnaissance 1) était un vaisseau de combat de l’Alliance. C’était une frégate prototype, premier de la classe de vaisseau éponyme Normandy, développé conjointement par l’Alliance et la Hiérarchie turienne avec l’aval du Conseil de la Citadelle.

Il était spécialisé dans les missions de reconnaissance dans les régions instables comme la Travée de l’Attique et lesSystèmes Terminus. Conçu pour des missions de reconnaissance en zone difficile, cet appareil était doté des technologies furtives les plus perfectionnées.

Lancé officiellement en 2183, le Normandy était initialement commandé par le capitaine David Anderson, avant que ce soit le commandant Shepard, premier Spectre humain, qui en prit le commandement.

Les frégates

Les Frégates, qui sont de petits vaisseaux mobiles, faiblement armés et utilisés principalement pour la reconnaissance en terrain hostile. Ils font également partie des rares vaisseaux à pouvoir atterrir sur une planète pour les missions au sol. En situation de combat, les frégates attaquent en groupe de 6 à 8 vaisseaux et ciblent les bâtiments dont la barrière cinétique est sur le point de rompre. Certaines d’entre elles sont équipées d’un râtelier de lance-torpilles « Javelot » similaire aux torpilles antigravité des Chasseurs. Le Normandy reste la figure la plus emblématique des frégates furtives modernes de l’Alliance, capable de dissimuler sa chaleur dans des puits thermiques de dernière génération.

La particule ‘SR’ est utilisée uniquement pour le Normandy et signifie Stealth Reconnaissance (reconnaissance furtive). A l’époque du Commandant Shepard, le Normandy est le seul prototype humano-turien de ce genre existant dans l’armée. Les frégates portent le nom des grandes batailles de l’histoire humaine. Le SSV Hastings et le SSV Agincourt sont, respectivement les anciennes affectations de David Anderson et du navigateur Pressly.

SSV Agincourt, SSV Ain Jalut, SSV Hastings, SSV Hong Kong, SSV Iwo Jima, SSV Leipzig, SSV Normandy et SSV Trafalgar

Les chasseurs

Les Chasseurs, vaisseaux monoplace servant à harceler les flancs ennemis à courte portée. Ils doivent leur grande maniabilité aux propulseurs à élément zéro très puissants et leur petit tonnage. Ils attaquent en masse et lancent des torpilles antigravité sur les barrières cinétiques des bâtiments adverses. Ils servent généralement et malheureusement de chair à canon pour saturer la batterie de lasers GARDIA des plus gros vaisseaux.

Leurs homologues se font appeler Intercepteurs et sont capable de stopper net un Chasseur adverse. Les modèles de l’Alliance sont appelés SX3. Il existe également un modèle de Chasseur mentionné par Steve Cortez et baptisé F-61 Trident.

Le porte-chasseur

Le Porte-Chasseur est un gigantesque bâtiment qui, comme son nom l’indique, sert à transporter les Chasseurs alliés. Il est comparable en taille à un Cuirassé mais la comparaison s’arrête là car il est beaucoup plus faible en termes de puissance de feu.

On leur donne généralement le nom des grands personnages de l’Humanité. Le SSV Hawking est l’ancien lieu de travail du Lieutenant Steve Cortez tandis que le Benjamin Davis comporte à son bord la sœur de l’ingénieur Adams.

SSV Benjamin Davis, SSV Einstein et SSV Hawking

Les croiseurs

Les Croiseurs, de tonnage moyen sont les unités les plus polyvalentes de la marine de l’Alliance. Il ne s’agit ni plus ni moins que du corps principal de l’armée humaine. Chaque Croiseur porte le nom d’une grande ville de la Terre. Certains d’entre eux se distinguent des autres comme le SSV New Delhi qui transporte pour la première fois Jon Grissom au travers du relais Charon, le SSV Perugia ; ancien lieu de travail de Donnelly et Daniels et le SSV Tokyo sur lequel l’ingénieur Adams a fait ses premières preuves en tant que mécanicien.

Pour la petite histoire : L’action la plus importante du SSV Shangai durant la guerre contre les Moissonneurs fut l’évacuation de la colonie d’Uqbar. Les renseignements de l’Alliance avaient signalé que des Moissonneurs se dirigeaient vers Uqbar, mais le croiseur Shangai était incapable de se poser sur ce monde à la gravité modérée.

Le commandant du Shangai envoya rapidement toutes ses navettes pour participer au rapatriement de centaines de colons sur son vaisseau. Réalisant plus de 41 trajets en une heure, le Shangai parvint à évacuer tout ce qui restait de la population. Quand les Moissonneurs arrivèrent, la capitale d’Uqbar était vide, comme si elle n’avait jamais été occupée.

SSV Budapest, SSV Cairo, SSV Cape Town, SSV Emden, SSV Geneva, SSV Hyderabad, SSV Jakarta, SSV London, SSV Madrid, SSV Manila, SSV Nairobi, SSV New Delhi, SSV Perugia, SSV Seoul, SSV Shanghai, SSV Shenyang, SSV Tokyo et SSV Varsaw

Les cuirassés

Les Cuirassés sont les vaisseaux les plus volumineux et les plus longs (1 kilomètre) servant généralement de Quartier Général pour les huiles de l’Alliance. Ils sont lourdement blindés et équipés d’un canon électromagnétique à longue distance dont la rampe de lancement court tout le long de la carcasse métallique.

L’Alliance dispose de 9 Cuirassés pour 8 Flottes, le SSV Logan ayant été construit en 2186, quelques temps avant l’attaque des Moissonneurs. Ils sont divisés en deux catégories, à savoir : Everest et Kilimandjaro. Cette nouvelle catégorisation a pour but de différencier les Cuirassés de nouvelles générations d’avec leurs ainés, légèrement plus vieux d’un point de vue technologique.

Les plus anciens font partie de la classe Everest et les plus récents appartiennent à la classe Kilimandjaro qui possède une toute nouvelle batterie de 78 canons électromagnétiques sur ses deux flancs. Chaque Cuirassé porte le nom d’une montagne de la Terre.

Classe Everest : SSV Everest, SSV Fuji, SSV Elbrus.

Classe Kilimandjaro : SSV Kilimandjaro, SSV Tai Shan, SSV Shasta, SSV Aconcagua, SSV Orizaba, SSV Logan.

Sources : Dossier : L’alliance – Histoire et infrastructure

– Vaisseaux Geth –

Le Chasseur Geth

chasseur-geth

Le Chasseur Geth est un vaisseau de combat de petite taille comparable aux chasseurs humains. Doté d’un canon à impulsion à l’avant, ce vaisseau monoplace dispose également d’une petite soute, le rendant de ce fait très pratique lors d’une demande de soutien logistique ou même pour transporter des troupes (le commandant Shepard en a notamment fait les frais durant la mission a bord du cuirassé Geth).

Ce type de vaisseau est apparu pour la première fois durant la bataille de Rannoch et était auparavant méconnu des autres races.

Cuirassé Geth

Geth-Dreadnought

Le cuirassé geth qui orbite autour de Rannoch compte un nombre effrayant d’équipements : d’un canon principal renforcé à un propulseur de pointe, en passant par des lasers anti-vaisseaux ultraviolets. Il faut dire que la main-d’oeuvre geth ne demande ni repos, ni salaire, ni autonomie.

Pour créer leur vaisseau-amiral, ils n’ont été limités que par le temps et les matières premières. En comparaison, les dégâts infligés par la flotte quarienne paraissent bien minimes. Ce cuirassé est près d’un tiers plus grand qu’un cuirassé de l’Alliance.

Frégate Geth

Haestrom_Tali_Geth_Dropship

Les frégates Geth sont capables de transporter et larguer un grand nombre de Geth au sol. Ils fournissent aussi parfois un appui aérien pour les plates-formes au sol sous la forme d’une puissante attaque de projectile. Ces frégates ont également un rôle défensif, ils peuvent créer de puissants champs d’énergie pour bloquer les points stratégiques en basculant vers l’objectif par le biais de trois griffes SuperStrong aussi durables que les poutres d’acier en I.

Ces griffes sont presque imperméables aux dommages causés par des armes conventionnelles, mais ont été détruits dans un cas par une porte hydraulique défectueux. La frégate Geth apparaît presque comme organique dans sa conception, ressemblant à un frelon surdimensionné ou à une guêpe sans ailes. Comme la plupart des vaisseaux Geth, il agit comme une « plate-forme mobile » pour les programmes Geth.

– Vaisseaux Quariens –

Flotte Nomade

Migrant_Fleet_Tali_Trailer

La Flottille, ou Flotte nomade, est un convoi d’environ cinquante mille vaisseaux regroupant plus de 17 millions de Quariens. Plus forte concentration de véhicules interstellaires de la galaxie, la flotte est si imposante qu’il faut parfois des jours pour que tous les vaisseaux franchissent un relais cosmodésique.

Les vaisseaux sont constamment réparés, remplacés et améliorés de façon à loger confortablement le plus de Quariens possible. Chaque bâtiment joue un rôle précis au sein de la flotte : énormes vaisseaux agricoles, vaisseaux-laboratoires blindés ou encore vaisseaux-foyers, des transporteurs reconvertis qui hébergent les enfants, jeunes parents et éducateurs. Les Quariens employés habitent généralement dans le vaisseau où ils travaillent pour éviter des procédures quotidiennes d’amarrage fastidieuses et coûteuses.

Même au sein de la flottille, les Quariens restent en permanence engoncés dans leur combinaison protectrice. Ce n’est qu’en de rares occasions qu’on se rencontre sur des « vaisseaux stériles » pour des besoins médicaux ou reproductifs. Le cas échéant, chacun enlève sa combinaison en sachant pertinemment qu’il aura des réactions allergiques pendant plusieurs jours, voire des infections, le temps que son système immunitaire affaibli compense la présence étrangère.

Flotte civile quarienne

La flotte civile constitue la majeure partie de la flottille quarienne. Correctement commandée, la flotte compense par le nombre son manque de vaisseaux militaires. Même la plus petite navette est équipée d’armes lourdes. Les vaisseaux agricoles civils, de gigantesques jardins mobiles qui produisent la nourriture des Quariens, sont dotés d’énormes canons Thanix, capables de fournir un soutien dévastateur.

Flotte lourde quarienne

Qui souhaite s’en prendre à la flottille quarienne, pirates comme mercenaires, doit d’abord affronter les frégates, croiseurs, chasseurs et porte-chasseurs de la flotte lourde. Cette flotte est dirigée par l’amiral Han’Gerrel, qui ne jure que par la maintenance permanente des vaisseaux et les exercices régulier.

Il encourage les pèlerins à lui rapporter des objets technologiques susceptibles d’améliorer l’efficacité de sa flotte. C’est ainsi que les meilleurs vaisseaux de sa flotte sont souvent dotés des technologies les plus avancées.

Patrouilleurs quariens

WA_QuarianFleet

Les patrouilleurs sont une flotte constituée de vaisseaux éclaireurs qui précèdent la flottille pour repérer les dangers ou les ressources exploitables. Ils scannent leur environnement avec des systèmes à I.V. pour détecter les signatures thermiques ou d’autres indices trahissant la présence de vaisseaux étrangers.

Les meilleurs ingénieurs surveillent et réparent les boucliers des patrouilleurs, car c’est souvent la première cible des ennemis, en situation de conflit. Au combat, l’amiral Shala’Raan, qui commande cette flotte, se repose sur la vitesse et les boucliers de ses vaisseaux.

– Autres vaisseaux et flottes –

Flotte Terminus

La flotte Terminus est un assortiment de vaisseaux mercenaires et pirates, dont les seuls points communs sont l’origine galactique et la peur des Moissonneurs. Malgré tout, cette flotte semble bien fonctionner sous le commandement du baron du crime Aria T’Loak.

Les systèmes Terminus regorgent de planètes riches en éléments rares, en minéraux et autres matériaux bruts nécessaires au Creuset. Heureusement, ils disposent aussi d’une grande quantité de transporteurs. Les vaisseaux de la classe Athabasca, bien que peu blindés, peuvent emporter des millions de tonnes de fret et possèdent des réservoirs de carburant suffisamment grands pour de longs et dangereux voyages.

Flottille elcor

La flotille elcor ne compte que quelques croiseurs et porte-chasseurs, mais sa véritable valeur réside dans ses transports de troupes. La morphologie permet aux elcors de s’équiper d’armes lourdes d’épaules. Des I.V. gèrent le choix des munitions, les recharges et la visée. Il est assez courant de voir des soldats d’elcor portant des lance-roquettes, des mitrailleuses lourdes ou autres armes dévastatrices comme si elles ne pesaient rien.

Forces hanari et drells

Les Hanari ont envoyé leurs navires de guerre affronter les Moissonneurs pour remercier le commandant Shepard d’avoir sauvé leur monde natal. Bien que leur flotte soit relativement réduite, les Hanari ont également fourni les services de leurs meilleurs spécialistes Drells.

Ce sont généralement des espions, saboteurs ou assassins expérimentés, entrainés dès le plus jeune age. Bien que les Hanari soient peu enclins à envoyer leurs fidèles alliés dans une guerre ouverte, ils reconnaissent l’urgence de la situation.

Flotte butarienne

La flotte butarienne, autrefois redoutable, fut presque annihilée en totalité quand les Moissonneurs frappèrent Khar’shan. Les survivants enragés se sont alors rassemblés en une seule et unique flotte.

Les réfugiés butariens se sont engagés par milliers, tentant de trouver un but après la destruction de leur planète d’origine. Aucune flotte n’a plus envie d’en découdre avec les Moissonneurs que les derniers vaisseaux de Khar’shan.

Flotte volus

Lors des conflits, les Volus préfèrent la puissance aérienne et comptent sur les Turiens pour le combat au sol. Ils entretiennent plusieurs flottilles de frégates de bombardiers capables de combattre dans n’importe quelle atmosphère.

Les Volus n’ont produit qu’un cuirassé, le Kwunu, qui porte le nom du diplomate ayant négocié leur statut de race-cliente auprès des Turiens. Bien qu’il soit le seul vaisseau volus de sa classe, le Kwunu est particulièrement bien armé.

Il transporte bien plus d’armes nucléaires conventionnelles que n’importe quel autre cuirassé existant et possède le plus gros canon Thanix jamais construit. Après le voyage inaugural du cuirassé, un général turien, impressionné par sa visite, déclarait qu’il pourrait vitrifier une planète en trois fois.

Oculus

L’Oculus est un petit vaisseau Moissonneur pouvant s’apparenter à un chasseur. Il aurait été conçu pour servir un but unique : détecter les menaces et les éliminer. Sa structure externe abrite un équipement de détection longue portée semblable à ceux identifiés sur les sondes spatiales et destiné à localiser et pister les cibles à des distances quasi-stellaires. Grâce à ses champs contre-gravitiques, l’Oculus se déplace facilement dans l’espace comme dans l’atmosphère pour traquer sa proie.

Son arme principale est similaire à une lentille laser. Elle utilise des champs gravitationnels combinés à une énergie focale pour attaquer les forces nucléaires puissantes, afin de conserver les atomes de sa cible en un tout. Une forte chaleur et un éclair se dégagent alors dans l’atmosphère, libérant des particules gamma à fort taux d’irradiation brûlant tout métal lourd visé. Une telle arme viendrait aisément à bout des boucliers et laisserait sa cible à l’agonie en une seule de ses frappes éclair.

Croiseur Récolteur

Le Croiseur est le seul vaisseau Récolteur connu à ce jour. Massif et doté d’une structure hybride, alliant métal et protubérances organiques, ce vaisseau est capable de transporter un grand nombre de Récolteurs, d’abominations ou de Prétoriens. Il fut rencontré à de maintes reprises, sans jamais avoir pu être identifié, lors d’enlèvements de colonies entières sur des planètes humaines dans les Systèmes Terminus.

C’est un de ces vaisseaux qui attaqua en 2183 le SSV Normandy, avec à son bord le commandant Shepard et son équipage, le réduisant en miettes en l’espace de quelques minutes grâce à son puissant faisceau de particules. Leur taille énorme pouvant au premier abord l’incommoder lors d’un atterrissage à la surface d’une planète, est probablement compensée par un propulseur d’une taille gigantesque.