iconeChoisir un fond d'écran

Les Kert

Menés par l’Archonte, les Kert sont une espèce technologiquement avancée originaire d’une région située hors du secteur Héléus. Les Kert rencontrés dans ce secteur font partie d’une force d’expédition chargée de trouver de nouvelles formes de vie à exalter et de découvrir les secrets des Reliquats laissés dans Héléus. Nos informations semblent indiquer qu’ils arrivèrent dans ce secteur il y a environ 70 ans. Comme nous le savons depuis Mass Effect Andromeda, les Kert gonflent leurs rangs grâce à l’exaltation, un procédé au moyen duquel ils peuvent prendre les caractéristiques génétiques de leur choix aux autres formes de vie pour les incorporer à leur génome.

Le « donneur » est quant à lui altéré par l’ADN kert. Bien que les Kert considèrent cet échange comme un rituel d’ascension presque sacré, nos scientifiques ne le voient pas du même œil. Les Kert en eux-même restent une énigme. Nous savons seulement qu’ils accordent de l’importance à la supériorité physique et génétique, qu’ils n’hésitent pas à réduire les autres espèces en esclavage et qu’ils sont installés un peu partout dans le secteur Héléus.

Tout dialogue ou début de relations diplomatiques avec eux semblent malheureusement impossibles tant que les Kert continueront de profiter des tentatives de communication pacifique à des fins malveillantes. Nos renseignements indiquent cependant des dissidences au sein des rangs kert du secteur Héléus. Même s’ils représentent toujours une menace, nous savons que l’Archonte a délibérément interrompu les communications avec leur monde d’origine et que de nombreux Kert commencent à voir l’obsession de leur commandant pour les Reliquats d’un très mauvais oeil.

KERT : CULTURE

Les Kert du secteur Héléus (Mass Effect Andromeda) semblent faire partie d’une force d’expédition armée séparée du reste de leur culture. Il est en conséquence difficile de savoir comment fonctionnent les Kert en tant que peuple.

La société kert semble hiérarchisée à l’extrême. Une étude de leur ADN indique une corrélation entre le lignage génétique d’un individu et sa place dans la chaîne de commandement. Ces Kert “ancestraux » sont à la tête des exaltés, des citoyens qui servent de soldats, de scientifiques ou d’ouvriers. Les tâches ne nécessitant aucune qualification particulière sont reléguées aux esclaves ou, comme le suggère une analyse de leur monde d’origine, à des espèces vassales conquises. L’intérêt des Kert pour les Reliquats suggère une histoire commune entre les deux civilisations, mais très peu d’informations ont été trouvées à ce sujet.

Culturellement parlant, les Kert accordent une grande importance aux rituels et aux cérémonies. Les rapports indiquent une conviction inébranlable en leur supériorité génétique et militaire et le fait que celle-ci bénéficie aux espèces « inférieures ». Le dialecte employé par les Kert d’Héléus, le tonaizhet, peut d’ailleurs se traduire littéralement par « parler correct ». Pour les Kert, l’exaltation n’est donc pas une punition, mais une façon de rétablir l’équilibre dans une galaxie déréglée en
partageant leur « perfection » génétique.

 

KERT : EXALTATION

Un élément clé de la stratégie kert et de leur biologie fut découvert dans le complexe de Vœld. Les Kert ne recrutent pas de nouveaux soldats, mais soumettent à la place leurs prisonniers à un processus appelé « exaltation ». Celui-ci consiste à transférer les caractéristiques génétiques avantageuses du « donneur » aux Kert tout en le transformant en exalté loyal qui rejoindra le plus souvent les forces armées kert. La plupart des individus que nous avons affrontés étaient apparemment des Angara exaltés.

Le processus d’exaltation semble se faire dans les deux sens. Des caractéristiques génétiques des Kert
sélectionnées avec soin sont transférées au donneur, avec pour effet une altération permanente de son apparence physique et une mutation de son système hormonal qui le rend entièrement dévoué à la cause des kert.

Les scientifiques du Nexus pensent que l’exaltation aurait pu naître d’un réel besoin. Si les Kert ont autrefois atteint un stade de stagnation génétique, adopter les caractéristiques génétiques d’autres espèces était peut-être devenu pour eux le seul moyen de survivre. Ce processus est à présent devenu une cérémonie, certes malsaine, constituant l’une des pierres angulaires de la culture kert.

 

L’ARCHONTE

Dans Mass Effect Andromeda, l’individu connu sous le nom d’Archonte est le commandant des forces kert dans le secteur Héléus. Bien que ses visites dans les installations kert soient rares, il semblerait que tous les Kert lui montrent un grand respect mêlé de crainte et lui fassent don de divers appareils reliquats. Les Kert dissidents sont aussi apparemment exécutés en de telles occasions. L’Archonte a su garder le contrôle du secteur pendant près de 75 ans grâce à un mélange de stratégie sur le long terme et d’asservissement par la force.

D’après des sources angara, l’Archonte se serait présenté dans Héléus avec un éventail de subterfuges diplomatiques qui semèrent la discorde parmi les dirigeants angara, lui laissant ainsi le champ libre pour conquérir leurs mondes. L’Archonte a montré au cours de ces dernières années un intérêt grandissant pour les Reliquats. Il a ordonné la création de nouveaux sites de fouilles et se rend régulièrement sur les sites reliquats sous contrôle kert. La rumeur dit aussi qu’il rapporte fréquemment des spécimens reliquats à bord de son vaisseau-amiral pour les étudier et que quiconque s’en mêle est exécuté sur-le-champ ou pris en chasse par l’Épée de l’Archonte, son assassin personnel.

D’après la Moshae, l’Archonte concentre tous ses efforts sur Méridiane, le centre de contrôle du réseau de caveaux des Reliquats. Si Méridiane venait à tomber entre ses mains, l’Archonte pourrait s’en servir pour dévaster les planètes du secteur Héléus et les rendre inhabitables afin d’avoir l’ascendant sur toutes les espèces intelligentes qui y résident.
Bien qu’il sache apparemment où Méridiane se situe, l’Archonte n’a pour l’instant pas réussi à développer une interface fonctionnelle. Les Reliquats semblent donc demeurer un mystère pour lui.

Il est désormais certain que l’obstination de l’Archonte à trouver et maîtriser la technologie des Reliquats a sérieusement entamé les ressources des kert pour leur conquête d’Héléus. Les informations que nous avons obtenues indiquent que le Primus, le bras droit de l’Archonte, considère l’obsession de leur commandant pour les Reliquats comme un obstacle à l’asservissement des Angara. L’Archonte fut tué au cours de la bataille pour Méridiane alors qu’il était sur le point d’en prendre le contrôle. Sa mort n’est pas sans conséquence. Bien que les Kert soient encore ébranlés par la perte de leur chef, la Primus lui a apparemment succédé avec la ferme intention d’asseoir la suprématie kert dans Héléus.

L’ÉPÉE DE L’ARCHONTE

Mentionnée dans des transmissions qui étaient cryptées durant Mass Effect Andromeda, la réputation de celle qu’on appelle l’Épée de l’Archonte n’est plus à faire. En qualité d’assassin personnel de l’Archonte, cette Kert parcourt tout le secteur Héléus pour délivrer la parole de son maître et faire taire les dissidents. D’après les rapports de l’APEX, quiconque s’attire les foudres de l’Archonte se retrouve avec l’Épée de l’Archonte aux trousses et finit irrémédiablement par disparaître, qu’il soit Kert ou non.

En combat, l’Épée de l’Archonte semble préférer la ruse à la force brute, en utilisant une technique de camouflage optique semblable à celle des destinés kert avant de passer à l’attaque. Le comportement de l’Épée indique une dévotion totale à l’Archonte et ses idéaux, pour autant que nous permette d’en juger notre connaissance partielle de la psychologie kert.

Le titre d’Épée de l’Archonte a fait l’objet de nombreuses discussions au sein de la communauté scientifique du Nexus afin de déterminer s’il faisait allusion à la loyauté de cette Kert à la cause de son maître ou s’il s’agissait d’une référence à un rôle plus rituel et historique. II est même possible qu’elle incarne au sein de la société kert une tradition bien plus importante dont nous ne connaîtrions pas encore l’existence.

 

TECHNOLOGIE

La technologie kert présente une dichotomie des plus singulières. Si leurs moteurs supraluminiques et leur équipement font pâle figure face à ceux de l’Alliance interstellaire dans la Voie lactée, les Kert sont en revanche bien plus avancés que nous dans les domaines de la manipulation génétique et de l’analyse biologique. Leur armement, par exemple, n’utilise aucune I.V. et vise à la place le système nerveux et les organes internes des ennemis avec une précision inégalée. Nous avons également pu constater grâce à l’équipement récupéré sur des Kert vaincus que leur matériel médical de terrain est bien supérieur à celui de l’Initiative. D’après les scientifiques du Nexus, cela illustre tout à fait l’intérêt que portent les Kert à la perfection biologique. Leur technologie semble servir de support à l’étude et à l’amélioration de leur propre supériorité génétique.

Mon analyse de la technologie kert basée sur les scans que vous en avez faits suggère une forte propension au mimétisme typique du mode opératoire kert. Plutôt que de s’investir en recherche et développement, les techniciens kert incorporent à leur technologie des éléments provenant de celle des autres espèces pour en affiner toujours plus le fonctionnement. Des modifications inspirées de la technologie des Reliquats et même de celle de l’Initiative commencent déjà à faire leur apparition.

 

 

KERT : BIOLOGIE

La biologie des Kert est un facteur déterminant dans leur expansion. Grâce à l’exaltation, ils peuvent transférer les caractéristiques génétiques avantageuses des autres espèces à leur propre génome et présenter ces caractéristiques nouvellement acquises presque immédiatement.

L’étude de l’ADN kert a mis en évidence un transfert latéral de gènes provenant de plusieurs dizaines d’espèces inconnues. Leurs cellules possèdent des propriétés de transfection que l’on observe en principe uniquement chez les animaux créés en laboratoire, indiquant de ce fait que les Kert sont capables d’induire les mutations de leur choix dans leur génome.

Tous les Kert et leurs exaltés présentent un exosquelette blanc caractéristique contenant des poches de fluide qui capturent les gaz dissous dans leur système sanguin pour les libérer lentement si le sujet vient à manquer d’oxygène. La pression interne de ces poches permet également de stabiliser le corps s’il est soumis à une chute extérieure de la pression. Cela permet notamment aux Kert de survivre en environnement hostile, y compris dans le vide spatial, sans l’aide d’une combinaison ainsi que de bénéficier d’une meilleure résistance aux tirs d’armes à feu.

 

 

KERT : LA PRIMUS

En tant que bras droit de l’Archonte durant Mass Effect Andromeda, la Primus se voit confier le commandement des factions kert les plus dangereuses. Les équipes de l’APEX lont vue plusieurs fois sur le terrain à la tête de troupes kert occupant des points stratégiques et ses ordres sont considérés comme venant de l’Archonte lui-même. Il semblerait que sa principale responsabilité soit de gérer la conquête d’Héléus par l’exaltation.

Pour autant qu’il soit possible d’en juger avec nos maigres connaissances de la culture kert, la Primus semble avoir une approche extrêmement traditionaliste. Nous avons ainsi pu intercepter et traduire certaines transmissions kert dans lesquelles elle ordonnait des sanctions à l’encontre de Kert qui s’étaient écartés des traditions et des normes sociales. La Primus a également exprimé à maintes reprises son désaccord concernant l’annulation d’entraînements militaires ou de missions de reconnaissance en faveur d’expéditions de récupération de technologie reliquate, ce qui semble indiquer une déviation de la procédure habituelle d’expansion kert.

Nous avons désormais la preuve que la Primus et l’Archonte sont en désaccord. Nos informations indiquent que la Primus désapprouve fortement l’obsession de l’Archonte pour les Reliquats, qu’elle considère comme un obstacle à la conquête d’Héléus. Ses nombreuses tentatives pour tempérer cette obsession se sont révélées infructueuses et elle ne semble plus voir d’autre recours que celui de prendre la place de l’Archonte. Avec la mort de l’Archonte, la Primus est désormais à la tête des forces kert présentes dans le secteur Héléus. Sous son commandement, les Kert ne seront plus « distraits » par la recherche et la défense de structures reliquates et représenteront plus que jamais une menace pour les autres espèces de ce secteur.

 

KERT : DESTINÉS

Les destinés sont décrits dans les communications interceptées comme des Kert « ancestraux » qui jouent le rôle de commandants sur le champ de bataille. Ils rallient autour deux des troupes d’infanterie en unités étroitement liées, déployant des boucliers et dirigeant les opérations depuis cette position centrale.

La caractéristique la plus intéressante des destinés est leur capacité à produire un nuage de « fumée » de camouflage sans dispositif mécanique. Une étude préliminaire suggère que les destinés possèdent des poches internes qui excrètent des composants riches en carbone, dont un pigment semblable à la mélanine.

Quand ils sont volontairement expulsés dans l’air, des acides internes provoquent une réaction gazeuse et le pigment se déploie pour recouvrir le champ de bataille afin de camoufler les alliés kert. Même si des études indiquent que cette fumée n’est pas nocive, il est recommandé de ne pas la respirer pendant des périodes prolongées.

 

 

KERT : CONSACRÉS

Les soldats kert connus sous le nom de consacrés semblent appartenir à une caste semblable aux élus : ce sont des troupes d’infanterie équipées d’une armure légère. Cependant, les consacrés sont armés de canons à plasma qui font d’eux un point de ralliement pour les autres forces kert, et ils se protègent des retombées grâce à des barrières cinétiques. Un barrage de canons à plasma de consacrés peut déchiqueter les barrières ennemies et endommager gravement les véhicules terrestres.

Des communications interceptées suggèrent que les consacrés participent à la coordination des unités d’élus et jouent un rôle de sous-officiers. On ignore si le terme de « consacré » désigne un rang supérieur d’élus ou s’il s’agit d’une division séparée de l’infanterie kert. Compte tenu de ce que nous avons appris sur l’exaltation kert, il apparaît désormais que les consacrés sont des Angara exaltés, transformés en soldats de la cause kert. Leur titre fait peut-être référence à des fantassins à qui leurs supérieurs ont confié un rôle plus essentiel sur le champ de bataille.

 

 

KERT : ÉLUS

Les élus sont les soldats kert de première ligne qui combattent sur de nombreuses planètes pour appuyer les autres troupes kert. Ils sont équipés de fusils d’assaut tirant des projectiles enveloppés de plasma et d’une armure légère qui leur permet de se déplacer rapidement. Bien que leur biologie soit toujours à l’étude, nous savons qu’ils sont capables de survivre dans des environnements dangereux sans équipement de protection.

S’ils semblent s’en remettre rapidement à des individus plus expérimentés, les élus sont des soldats loyaux et disciplinés qui ne se laissent pas décourager par les attaques biotiques ou les armes lourdes. Ils présentent un risque constant pour les avant-postes non armés. Le nom d' »élu » est la traduction provisoire d’un terme intercepté dans des communications kert. Si cette traduction est exacte, sa signification reste à éclaircir, car il s’agit sans aucun doute de l’infanterie de base des Kert.

Compte tenu de ce que nous avons appris sur l’exaltation kert, il apparaît désormais que les élus sont des Angara exaltés, transformés en soldats de la cause kert. Cela explique peut-être leur titre. Leur dévouement à l’égard des Kert de rang supérieur s’explique maintenant par une réponse hormonale profondément ancrée, qui induit une loyauté inébranlable.

KERT : PRÉDATEURS

Surnommés ainsi par les éclaireurs de l’Initiative qui ont eu le malheur de les rencontrer, les prédateurs sont des bêtes de combat capables de modifier la pigmentation de leur carapace pour se fondre dans leur environnement. Cette capacité leur permet de suivre un ennemi à distance sans se faire repérer, ou de semer le désordre parmi les rangs ennemis, débusquant des cibles qui seront ensuite abattues par d’autres forces kert.

Quand ils attaquent, les prédateurs bondissent toutes dents dehors, et leur puissante mâchoire peut transpercer une armure en céramique. Les prédateurs sont un sujet d’étude intéressant pour les scientifiques du Nexus. Au départ, on pensait qu’ils étaient originaires de la même planète que les Kert en raison de leurs caractéristiques physiques similaires. Cependant, ils présentent également des similarités génétiques évidentes avec d’autres créatures sauvages aperçues dans le secteur Héléus. Ce que nous avons appris sur l’exaltation kert nous permet maintenant d’expliquer cette similarité. Les prédateurs sont ainsi des créatures sauvages qui ont été exaltées pour devenir de fidèles bêtes de guerre.

KERT : MASTODONTES

Ces malheureux individus étaient autrefois des Krogans. Après leur capture, des expériences et des tentatives d’exaltation, ce sont désormais des mastodontes qui possèdent à la fois la carapace blanche caractéristique des Kert et la force d’un Krogan enragé. Les mastodontes semblent être le résultat d’une tentative précoce d’exaltation, le processus n’étant pas encore adapté aux Krogans. Contrairement aux Angara exaltés, dont la transformation est stable d’un point de vue génétique et neurochimique, les mastodontes sont incapables de produire suffisamment de sérotonine pour sortir de la boucle de réponse qui provoque la rage du sang.

Ils sont ainsi dans un état permanent d’agressivité et incapables de communiquer. De plus, des prélèvements d’ADN suggèrent que les mastodontes sont sujets à des tumeurs de l’hypothalamus, une preuve supplémentaire que l’exaltation est conçue pour modifier la production d’ocytocine du corps et les réactions liées aux relations sociales. L’affrontement de mastodonte est réservé aux combattants avertis. Compte tenu de la résistance des Krogans aux tirs et de leur propension pour les charges au corps-à-corps, les tactiques de l’APEX se basent principalement sur l’utilisation de lance-roquettes.

KERT : INFORMATIONS SECRÈTES

Fournies par le docteur Medrow Aden, ces notes étaient protégées par trois niveaux de cryptage. J’ai fait de mon mieux pour compléter les blancs laissés par des erreurs de transcription.

« La région d’origine des Kert est très vaste. Les cartes que j’ai téléchargées comportent déjà de très nombreux mondes rien que dans le « fief », la région située autour de Sarhesen, leur planète d’origine. II s’est produit un [terme ambigu : peut-être événement ou désastre] sur ce monde ? Vu l’absence de détails, c’est clairement un sujet sensible.

« Vingt-et-une lignées ancestrales issues de Kert « purs ». [Est-ce qu’il en reste en vie?] Les doyens de ces lignées dirigent leur société. Une eugénocratie ?

« Au moins une dizaine d’espèces vassales. Je n’ai d’informations que sur certaines d’entre elles. Les Éalehn : population exaltée à outrance. Ceux qui restent sont à présent des nomades qui recherchent et partagent des connaissances. Les Thusali : ils vénéraient autrefois les Reliquats. Tous leurs techniciens ont été exaltés pour tirer avantage de leur connaissance des Reliquats. Les Siriades, [terme ambigu : pourrait se traduire par « ceux qui mangent leurs morts dans le recueillement »], ont empoisonné leur code génétique pour empêcher les exaltations et sont désormais dépendants de la neuroscience kert pour rester en vie.

« Tout ça ne fait que confirmer que nous avions raison de nous battre contre les Kert. C’est ça ou finir comme ces autres espèces. »

Retourner sur l’index des races