iconeChoisir un fond d'écran

Normandy

Le Normandy occupe une place très importante dans la saga Mass Effect. Il représente presque un personnage à part entière. Il est la « maison » de Shepard et de son équipe. L’outil de toutes ses missions et également le lieu de toutes ses romances… Découvrez en plus à propos de cette frégate de l’Alliance, ainsi que de ses 2 principaux véhicules dédiés à la reconnaissance terrestre : le Mako et et le Kodiak.

Qu’est-ce qu’une frégate ?

Les Frégates, qui sont de petits vaisseaux mobiles, faiblement armés et utilisés principalement pour la reconnaissance en terrain hostile. Ils font également partie des rares vaisseaux à pouvoir atterrir sur une planète pour les missions au sol. En situation de combat, les frégates attaquent en groupe de 6 à 8 vaisseaux et ciblent les bâtiments dont la barrière cinétique est sur le point de rompre. Certaines d’entre elles sont équipées d’un râtelier de lance-torpilles « Javelot » similaire aux torpilles antigravité des Chasseurs. Le Normandy reste la figure la plus emblématique des frégates furtives modernes de l’Alliance, capable de dissimuler sa chaleur dans des puits thermiques de dernière génération.

La particule ‘SR’ est utilisée uniquement pour le Normandy et signifie Stealth Reconnaissance (reconnaissance furtive). A l’époque du Commandant Shepard, le Normandy est le seul prototype humano-turien de ce genre existant dans l’armée. Les frégates portent le nom des grandes batailles de l’histoire humaine. Le SSV Hastings et le SSV Agincourt sont, respectivement les anciennes affectations de David Anderson et du navigateur Pressly.

Frégates célèbres : SSV Agincourt, SSV Ain Jalut, SSV Hastings, SSV Hong Kong, SSV Iwo Jima, SSV Leipzig, SSV Normandy et SSV Trafalgar

NORMANDY SR1

Mass Effect Normandy

Le SSV Normandy SR1 (Systems Alliance Space Vehicle Stealth Reconnaissance 1) était un vaisseau de combat de l’Alliance. C’était une frégate prototype, premier de la classe de vaisseau éponyme Normandy, développé conjointement par l’Alliance et la Hiérarchie turienne avec l’aval du Conseil de la Citadelle.

Il était spécialisé dans les missions de reconnaissance dans les régions instables comme la Travée de l’Attique et lesSystèmes Terminus. Conçu pour des missions de reconnaissance en zone difficile, cet appareil était doté des technologies furtives les plus perfectionnées.

Lancé officiellement en 2183, le Normandy était initialement commandé par le capitaine David Anderson, avant que ce soit le commandant Shepard, premier Spectre humain, qui en prit le commandement.

NORMANDY SR2

Mass effect 3, normandy, sr2, alliance, 2560x1600

Cerberus a construit le Normandy SR-2 comme une version de seconde génération de la frégate de l’Alliance, le SSV Normandy, après que les récolteurs ont détruit cette dernière. Les nombreuses modifications du SR-2 ont produit un vaisseau presque deux fois plus grand que l’original, nécessitant un propulseur Tantale encore plus puissant pour compenser sa taille. Sa navette Kodiak peut atterir où le premier Normandy n’aurait pas essayé.

L’intelligence Défensive Automatisée, une IA appelée familièrement IDA, coordonne de nombreuses fonctions de combat du vaisseau tout en étant capable d’assister et même de remplacer le pilote. L’Alliance interstellaire s’est récemment approprié le SR-2 et l’a réarmé. En plus des lasers de communication, les ansibles fournissent un contact en temps réel avec le QG de l’Alliance.

MAKO

Présent dans Mass Effect 1, ce véhicule d’infanterie blindé, parfois surnommé « rampant » en raison de sa forme oblongue, est le compagnon idéal des frégates de l’Alliance : malgré l’étroitesse de leurs soutes, il s’insère facilement en soute pour ensuite être déployé sur à peu près n’importe quel monde.

Doté d’une tourelle à canon électromagnétique de 155 mm et d’une mitrailleuse coaxiale, le Mako peut faire office de transport de troupes mais aussi d’unité d’appui. Les marines de l’Alliance pouvant être appelés à combattre en tout lieu de la galaxie, il est en outre totalement étanche à l’atmosphère extérieure et équipé de micropropulseurs pour les planétoïdes à faible gravité.

Le Mako est alimenté par un accumulateur d’hydrogène-oxygène pressurisé, conjugué à un petit noyau d’élément zéro. Si ce dernier ne suffit pas à contrer la masse du véhicule, il peut néanmoins la réduire suffisamment pour effectuer des droppages aériens. En conjonction avec les propulseurs, il permet au Mako de s’extirper des terrains difficiles.

 

UT-47 A Kodiak

Conçu à l’origine pour amener les marines de l’Alliance au coeur des environnements hostiles, la navette UT-47 a depuis été vendue à des alliés, puis capturée par des ennemis, et ses spécifications ont été volées par des espions. Sous une forme ou une autre, ce transporteur robuste est désormais utilisé aux quatre coins de la galaxie. Elle fait son apparition à partir de Mass Effect 2 et devient incontournable durant Mass Effect 3.

Le modèle A, nommé Kodiak, possède un canon életromagnétique monté à l’avant qui peut être utilisé contre les véhicules. Comme la navette n’a pas de canon latéral, les soldats ouvrent souvent l’habitacle pour tirer sur l’ennemi. C’est une méthode déconseillée dans les manuels de l’Alliance car elle expose l’intérieur de la navette au feu ennemi.

Dernières sorties

 
Profitez également des offres de nos partenaires :