iconeChoisir un fond d'écran

Autres personnages de Mass Effect Andromeda

Les personnages secondaires de Mass Effect Andromeda, présents notamment sur le Nexus et Kadara. Attention : certaines descriptions contiennent des SPOILS.

Sur le Nexus et les autres arches :

Jien Garson – Fondatrice de l’IA

Fondatrice de l’Initiative Andromède, Garson était l’un des entrepreneurs les plus riches et les plus excentriques de la Voie lactée. Ses intérêts professionnels balayaient un large spectre, car elle fit fortune en investissant dans une multitude de domaines liés à la technologie. Jamais conformiste, c’est sa vision du voyage vers une nouvelle galaxie qui donna naissance à l’Initiative Andromède.

Ignorant les sceptiques et les défaitistes, Garson dépensa des sommes astronomiques pour mettre au point ou acheter la technologie et les vaisseaux nécessaires à ce long voyage. C’est elle qui finança intégralement cette entreprise privée afin d’éviter toute mainmise gouvernementale.

En 2185, Garson entama le long voyage vers Andromède à bord de la base centrale, le Nexus. Dans un discours prononcé la veille du départ, elle mentionna les connaissances et l’histoire collectives représentées par les arches : « Nous emportons toutes ces choses comme les outils d’un artiste vers notre grande toile vierge. Vers Andromède. Nous allons peindre notre chef-d’œuvre. »

D’après des informations récemment découvertes, il apparaît désormais que Garson a été assassinée sur le Nexus par un attaquant inconnu à l’arrivée dans Andromède. Bien que le motif du meurtre de Garson demeure incertain, il a été révélé qu’une mystérieuse commanditaire, ou “bienfaitrice”, était la véritable source de financement de l’Initiative Andromède. Garson semblait regretter d’avoir caché la vérité au public.

Teran Kandros

Teran Kandros indique dans ses entretiens qu’il devait se montrer à la hauteur de son nom, qu’il tient de l’un de ses ancêtres qui captura un cuirassé pendant la Rébellion krogane. Après avoir fait ses classes à l’âge habituel de quinze ans, Kandros gravit rapidement les échelons et fut affecté aux Huit de Sagirus, l’une des cellules antiterrorisme de la Hiérarchie.

Le bruit court sur le Nexus que Kandros aurait été envoyé par la Hiérarchie pour espionner l’Initiative Andromède lorsque les Turiens commencèrent à avoir des soupçons sur ses activités. Kandros refuse de parler de ses anciennes missions et affirme avoir rejoint l’Initiative en raison de pressions familiales.

Peu après l’arrivée du Nexus dans Andromède, Kandros escorta une équipe de reconnaissance hors de la station et fut capturé par les Kert. Il parvint à s’échapper avec d’autres prisonniers et à revenir à bord du Nexus, où il créa une milice de volontaires pour défendre la station.

Jarun Tann – directeur de l’IA

Dans Mass Effect Andromeda, Jarun Tann, le directeur de l’Initiative Andromède, remplace les dirigeants morts dans la catastrophe du Fléau. Les archives du personnel indiquent qu’il était directeur adjoint à la gestion des finances quand les arches quittèrent la Voie lactée en 2185. Cependant, à leur arrivée dans le secteur Héléus, la rencontre catastrophique avec le Fléau entraîna de lourdes pertes au sein des dirigeants. C’est ainsi que le rôle de directeur général finit par incomber à Tann, à la grande consternation de certains employés du Nexus.

Né sur Sur’Kesh, Tann avait décrit dans sa candidature à l’Initiative ses expériences professionnelles en tant que « consultant senior, comptable confirmé spécialisé en Matrices », et noté comme loisirs la construction de maquettes de vaisseaux et l’envie de « voyager… un jour ». Sa réponse à la question concernant les préjugés qui pourraient nuire à sa capacité de servir l’Initiative resta vierge. Cependant, des expertises méticuleuses révèlent que sa première réponse fut : « Attendez, il y aura des Krogans ? »

Aujourd’hui, le directeur supervise officiellement les opérations et la stratégie de l’Initiative, ainsi que les équipes des Pionniers.

Nakmor Kesh – Surintendante du Nexus

Après avoir supervisé la conception et la construction du Nexus dans la Voie lactée, Nakmor Kesh occupe à présent la fonction de surintendante de la station. Elle doit s’assurer du bon fonctionnement du Nexus, en gérant notamment la maintenance des systèmes, l’accueil des arches et les travaux de construction. Il s’agit également d’un membre éminent du clan Nakmor, malgré

Le départ de la station d’une vaste majorité des Krogans. Kesh aime à décrire son rôle comme celui d’une « réparatrice en chef ».

Kesh est née sur Tuchanka dans la Voie lactée. Elle explique qu’elle fut considérée comme trop faible étant enfant. mais qu’elle put grandir et devenir plus forte grâce à l’attention que lui porta son grand-père, Nakmor Drack. À la différence de la plupart de ses congénères, Kesh passa beaucoup de temps à lire dans sa jeunesse et s’intéressa très tôt à la construction et au génie civil.

Les archives du Nexus indiquent que la station resta opérationnelle pendant la révolte en grande partie grâce à Kesh. Ses capacités indéniables de gestion des crises et sa connaissance du fonctionnement de la station en font un membre irremplaçable de la direction du Nexus.

Bien que les comptes rendus des réunions officielles entre dirigeants suggèrent de nombreux désaccords avec le directeur Jarun Tann, Kesh permet aux Krogans de continuer à se faire entendre à bord du Nexus par sa simple présence.

Foster Addison

Avant de rejoindre l’Initiative dans Mass Effect Andromeda, Foster Addison était responsable des opérations dans une capitale provinciale. Lors de son entretien, elle a affirmé avoir choisi ce poste car il s’agissait de la fonction municipale la plus importante ne requérant pas d’élection. En d’autres termes, un poste à responsabilité qui lui permettrait de rester anonyme.

Foster fut nommée à la tête des affaires coloniales aux débuts de l’Initiative, poste qu’elle accepta seulement après s’être assurée que ce ne serait que temporaire. Les avant-postes établis à l’arrivée dans Andromède devaient élire leur propre conseil, permettant alors à Foster de retourner dans l’ombre en tant que conseillère en chef de Jien Garson. Garson trouva malheureusement la mort lorsque le Nexus entra en collision avec le Fléau et Jarun Tann prit sa succession.

La directrice Addison se retrouva sans colonies à gérer au cours de la reconstruction, ce qui limita fortement son champ d’influence et l’obligea à justifier plus souvent de l’avancée du projet. Elle a maintes fois exprimé sa frustration concernant la durée indéterminée de sa mission et le besoin constant de communiqués sur le manque cruel d’avant-postes ou leur situation. Foster Addison se montre extrêmement compétente dans l’exercice de ses fonctions, mais il semblerait s’agir du genre de poste qu’elle cherchait précisément à éviter.

Pionnière Galarienne : Zevin Raeka

La biographie officielle de Zevin Raeka mentionne que, comme la plupart des galariennes, elle avait à l’origine été préparée à une vie d’intrigues politiques en tant que Dalatrace. Cependant, elle rompit avec la tradition pour se consacrer à l’exploration et aux sciences. Même sans position politique officielle, son charisme naturel attira de nombreux partisans de tout l’espace galarien, ce qui lui valut une réputation de scientifique talentueuse et de chef influente et respectée.

Raeka se servit de cette influence et de ses relations familiales pour favoriser de nombreux projets écologiques dans toute la Voie lactée, qui culminèrent avec sa plus grande réussite : la restauration de la biodiversité menacée de sa planète d’origine, Érinle, qui permit la survie de sa population. Ce succès, ainsi que ses qualités de commandement et son expertise scientifique, attirèrent l’attention d’Alec Ryder, qui l’encouragea à se porter candidate à la fonction de Pionnière galarienne.

Après avoir échappé aux Kert et être revenue saine et sauve sur le Nexus, Raeka se consacre à ses devoirs de Pionnière et à la défense des intérêts galariens sur la station. Elle participe à présent au recueil d’informations et aux recherches visant à arrêter l’exaltation des Kert.

Pionnière Asari : Sarissa Théris

La matriarche Ishara, qui avait déclaré publiquement qu’elle rejoignait l’Initiative Andromède pour des raisons spirituelles, était une excellente candidate à la fonction de Pionnière grâce à ses siècles d’expérience en diplomatie et sa popularité parmi les Asari. Dans sa jeunesse, elle travailla comme juge au service des Républiques asari avant de rejoindre le corps diplomatique de Thessia. Elle fut plus récemment l’architecte des accords de paix qui mirent fin à sept siècles de conflit douloureux dans le système Kormoth.

Après la mort de la matriarche Ishara, son ancienne garde du corps Sarissa Théris lui succède en tant que Pionnière asari. Sarissa est une célèbre guerrière qui a combattu dans des dizaines de zones de conflit au fil des siècles. Son profil psychologique indique que c’est une chef charismatique privilégiant les tactiques téméraires, mais gratifiantes.

 

Pionnier Turien : Avitus Rix

Né sur Palaven, Macen Barro est un ingénieur décoré de la garde noire que la Hiérarchie considère comme un citoyen turien exemplaire. La direction de l’Initiative doutait initialement de son désir de quitter sa vie confortable pour devenir le Pionnier turien, mais Macen se montra très enthousiaste, tant qu’il pouvait nommer son remplaçant : Avitus Rix, un ancien Spectre. Des e-mails internes et des entretiens de sélection indiquent que Macen et Avitus se sont rencontrés sur le terrain et suggèrent que leur relation n’est peut-être pas platonique.

Macen Barro quitta la Voie lactée à bord de l’arche turienne Natonos en 2185.

Malgré ses hésitations, Avitus Rix respecta la dernière volonté de Macen et lui succéda en tant que Pionnier turien. Un thérapeute spécialisé en deuil lui a été affecté à son arrivée sur le Nexus, mais Avitus ne s’est pas encore présenté aux séances.


Sur la planète Kadara :

Reyes Vidal

Comme de nombreux exilés, les entretiens de Reyes Vidal et ses dossiers personnels ont été endommagés lors de la mutinerie du Nexus. Les correspondances électroniques internes ont permis de déterminer qu’il était affecté au pilotage de la navette N-503, indicatif « Anubis », mais aucune information n’a pu être récupérée sur sa vie avant son arrivée dans Andromède.

Depuis la révolte du Nexus précédant Mass Effect Andromeda, Reyes s’est fait un nom comme contrebandier opérant à l’extérieur de Port-Kadara. Si la plupart des exilés de Kadara ne pensent pouvoir s’en sortir qu’en rejoignant les Insurgés ou le Collectif, Reyes se targue d’être un « agent libre » et travaille même parfois pour la Résistance angara.

Malgré son excellente réputation dans l’activité de contrebande, Reyes est également connu pour accumuler les ardoises dans tous les bars de Kadara à l’exception du Tartarus, où il aurait, selon la rumeur, passé un accord avec Kian, le propriétaire.

Sloane Kelly

Avant d’être nommée chef de la sécurité du Nexus, Sloane servit dans l’Alliance où un coup de poing dans le visage de son officier supérieur pour des « conneries de bureaucrate » lui valut une mise à pied. Malgré les réticences de plusieurs dirigeants de l’Initiative vis-à-vis de son mauvais caractère, le zèle de Sloane fut remarqué par l’ancienne directrice Jien Garson qui était convaincue que sa franchise et sa débrouillardise la qualifieraient bien mieux pour protéger le Nexus que n’importe quel maniaque du règlement.

Jarun Tann, lui, ne partageait pas cet avis. Si les relations entre Sloane et le nouveau directeur de l’Initiative n’étaient déjà pas bonnes au départ, elles se détériorèrent rapidement lors de la révolte qui eut lieu avant les aventures de Mass Effect Andromeda. Sloane était farouchement opposée à l’utilisation des Krogans pour arrêter les mutins et prit l’accord secret de Tann avec le clan Nakmor comme une attaque personnelle. Dès qu’elle prit connaissance des agissements du directeur, Sloane retourna sa veste et rejoignit les rangs de la rébellion. Malgré l’échec retentissant de la révolte, Sloane se tailla une réputation de légende vivante parmi les exilés et rassembla un groupe de partisans pour former les Insurgés.

Après avoir quitté le Nexus, Sloane voyagea à travers Héléus jusqu’à Port-Kadara où elle triompha d’une force d’invasion kert, ce qui lui permit de régner en maître sur la planète avec ses Insurgés.


Sur la planète Eladeen :

Nakmor Morda

Nakmor MordaChef de la colonie krogane de Néo-Tuchanka, Nakmor Morda a récemment consolidé son pouvoir en s’autoproclamant chef suprême. Ce poste lui permet de contrôler tous les aspects de la colonie naissante et d’améliorer ses chances de survie.

Étant femelle, Morda est dans une position d’autorité unique au sein de la société krogane. Sur Tuchanka, la planète natale des Krogans, cette dirigeante née s’éleva dans la hiérarchie des clans de femelles parmi lesquels elle vivait et finit par prendre la tête de l’organisation et de la coordination de leurs camps. Grâce à sa seule volonté et contre toute attente, elle les transforma en lieux stables, autarciques et confortables, où il faisait bon vivre et élever des enfants. Morda, quant à elle, est stérile.

Son intelligence et son ambition n’ont d’égales que son caractère impitoyable. Après avoir acquis suffisamment de pouvoir et de réputation, elle finit par défier le chef de clan Nakmor Qronak. Elle remporta sans mal la victoire lors du Rite d’autorité et prit la tête du clan Nakmor. Elle concentra ensuite ses ambitions sur l’amélioration du clan tout entier en rejoignant l’Initiative Andromède.


Sur les planètes Angara (Aya, Havarl et Voeld) :

Moshae Sjefa

MoshaeÀ la fois génie scientifique et icône culturelle, Moshae Sjefa est traitée avec une révérence presque religieuse par l’Angara moyen. Ses innovations technologiques ont touché presque toutes les facettes de leur civilisation et joué un rôle clé dans la construction de la capitale d’Aya. Ses analyses de la menace que représentent les Kert ont ralenti leur conquête du secteur Héléus en éclairant les tactiques et les objectifs de la Résistance pendant des décennies.

D’après les souvenirs de Jaal, la Moshae n’apprécie guère sa célébrité et préfère travailler seule. Contrairement à la plupart des Angara, Moshae Sjefa n’appartient pas à une grande famille : elle affirme ne s’être jamais mariée ni avoir eu d’enfants pour se concentrer sur l’œuvre de sa vie : comprendre les mystères de la technologie reliquate. Son objectif, décrit dans un grand nombre de ses ouvrages, est de percer les secrets des Reliquats pour aider les Angara à vaincre les Kert et à rétablir la grandeur de leur civilisation d’avant le Fléau.

Evfra de Tershaav

EvfraEvfra de Tershaav prétend qu’avant qu’il ne prenne le commandement de la Résistance, il s’agissait d’un « groupe de fanatiques désorganisé et inefficace qui n’avait plus de raison d’être ». D’après Jaal, c’est parce que la Résistance s’était montrée incapable de protéger sa famille des Kert qu’Evfra l’avait rejointe, dans le but d’en faire la puissante armée de guérilla qu’elle aspirait à devenir.

Les brochures diffusées par la Résistance expliquent que le dévouement d’Evfra à sa cause devint évident lorsqu’il mena une attaque réussie sur un camp de travail kert, où les forces résistantes libérèrent des centaines d’esclaves angara avant d’éradiquer un bataillon entier de Kert envoyé là pour les arrêter.

Aux dires de Jaal, Evfra est craint de ses subordonnés et respecté des chefs angara, mais il préfère s’isoler et choisit de ne pas entretenir de relations avec quiconque. Dans la Résistance, personne n’est irremplaçable, et on dit qu’Evfra ne connaît que trop bien la douleur suscitée par la perte d’un proche.

Akksul

AksulAkksul est un ancien élève de la Moshae qui fut capturé par les Kert alors qu’il menait des recherches sur la technologie reliquate sur Vœld. Il passa un an dans un camp de travail forcé avant de s’évader avec une poignée d’autres détenus. Marqué physiquement et psychologiquement par son expérience, Akksul tira un trait sur ses recherches et sa vie sur Aya pour former les Roekaar, une force militaire xénophobe qui mène une guérilla contre les Kert et les espèces de la Voie lactée. Jaal qualifie Akksul de « chef né au magnétisme énervant ».

Parmi tous les élèves de la Moshae, c’est celui qui apprit le plus vite, toujours entouré d’amis et autres admirateurs. Avant l’incarcération d’Akksul, la Moshae voyait en lui l’héritier de tout son savoir ; c’est elle que ce changement de personnalité affecta le plus.