iconeChoisir un fond d'écran

Citadelle

2012/12/fond-du-site-v33.jpg

Trou noir

2013/05/Trou-Noir.jpg

Astéroïdes

2013/05/Astéroïdes.jpg

Miranda & Tali

2013/11/Miranda-vs-Tali.jpg

Novéria

2015/03/Brian-Sum.jpg

Armurerie : les snipers de Mass Effect

Arme de prédilection du franc-tireur, les fusils de précisions, communément appelés « Snipers » sont des fusils nécessitant beaucoup de maitrise des armes. Ils sont capables d’atteindre des cibles extrêmement éloignées avec une excellente précision et une grande puissance. A cause de leur cadence de tir généralement très faible et leur zoom à longue portée, ils sont quasiment inutiles à courte distance, d’où l’intérêt de s’équiper d’une mitraillette ou d’un pistolet en cas de surprise.

M-92 Mantis

Le Mantis est un puissant fusil de précision capable de venir à bout de la plupart des cibles en un seul et unique tir. Il est très performant à longue portée mais d’une cadence de tir réduite. Fabriqué par Devlon Industries, le Mantis était utilisé à l’origine par la police et les milices planétaires.

M-97 Viper

Le Viper est un fusil de précision semi automatique, à cadence rapide, fabriqué par Rosenkov Materials. Rosenkov a breveté un système de libération automatisé, qui assiste l’éjection des cartouches thermiques, raccourcissant le temps de recharge du Viper. Ce fusil est populaire chez les snipers, qui apprécient une arme de longue portée balancer plusieurs tirs en un clignement d’oeil.

M-29 Incisor

L’Incisor est un fusil de précision conçu pour surcharger les défenses actives. Chaque pression sur la détente projette une rafale courte de trois balles. A l’origine, l’argument de vente principal était son recul négligeable, bien qu’en conditions de combat réel, les deuxième et troisième tirs créent un certain recul. Le bruit d’une rafale est équivalent à celui produit par un tir unique au fusil ordinaire, ce qui ne facilite pas la localisation du sniper à l’oreille.

M-98 Veuve

Plusieurs entreprises ont dépensé des fortunes pour tenter de moderniser le fusil de précision Veuve. Leur but était de conserver son incroyable puissance de feu tout en réduisant son recul, afin que les non synthétiques puissent l’utiliser. Après beaucoup d’essais et d’erreurs, une société parvint enfin à produire un modèle et à la commercialiser.

M-13 Raptor

Le Raptor est la version humaine d’une arme turienne, développé pour être utilisée sur Amar, une planète à faible gravité. Obligés de combattre à une plus grande distance que prévu, les Turiens développèrent un fusil automatique à faible recul doté d’une lunette. Ils équipèrent leur infanterie régulière de cette arme hybride, mi-fusil d’assaut, mi-fusil de précision. Cerberus équipe ses snipers Némésis du Raptor.

Javelot

Baptisée Javelot par les marines de l’Alliance, cette arme Geth comporte un réservoir de ferrofluide, attiré magnétiquement dans le canon et propulsé à haute vélocité. Comme un jet d’eau à haute pression, le fluide tranche quasiment tout ce qu’il touche avec une chaleur si élevée qu’il ressemble à un rayon lumineux.

Veuve noire

L’Alliance voulait réduire le temps de recharge du fusil original Veuve, sans sacrifier sa puissance. La solution était d’augmenter le nombre de tirs possibles avec une même cartouche thermique. plutôt lourd pour un fusil de précision, la puissance de cette arme compense largement son encombrement.

M-90 Indra

La lunette d’Indra rend cette arme très efficace à moyenne portée, mais de nombreux soldats pensent que cette limitation est contrebalancée par sa cadence de tir élevée. C’est le premier fusil de précision militaire automatique. Son système d’évacuation de la chaleur est très efficace et permet un grand nombre de tirs avant l’éjection de sa cartouche thermique.

N7 Valiant

Le Valiant est un fusil de précision testé par les soldats de l’Alliance pendant une série de manœuvres de survie sur la planète Kruljaven. Cette arme d’aspect moderne est dotée d’un système de contrôle de tir sophistiqué qui améliore la précision en stabilisant le canon pendant la visée, mais au détriment de la puissance et de la cadence de tir. Cependant, la plupart des soldats acceptent ce défaut, largement équilibré, selon eux, par la précision de l’arme et sa recharge rapide.

Fusil à harpons Kishock

Lors de sa cinquième période de service autour des systèmes Terminus, un capitaine de l’Alliance a affirmé que le Kishock permettait de savoir facilement si l’on se faisait attaquer par un mercenaire ou par un esclavagiste butarien, car « aucun bâtard armé d’un Kishock ne compte vous prendre vivant. » Ce fusil de précision puissant lance des pics semblables à des harpons provoquent des hémorragies internes violentes. Ses munitions à distorsion peuvent également détruire les synthétiques. Son inconvénient principal est qu’il doit être rechargé après chaque utilisation, mais les personnes sachant viser au bon endroit, au bon moment n’ont pas besoin de tirer une seconde fois.

Fusil de précision Krysae

Ce fusil antimatière turien a été modifié pour tuer les Moissonneurs. Le viseur Krisae utilise un détecteur de portée pour que la cible soit toujours à bonne distance de visée. Cela est notamment utile lorsque l’ennemi se retrouve à proximité. Les munitions spéciales sont à la fois perforantes et explosives. Dans un élan de désespoir, les Turiens ont diffusé les spécifications techniques de l’arme sur Extranet pour que toute personne ayant un atelier puisse l’élaborer et aider à l’effort de guerre.

Fusil de précision Récolteur

Le laser à particules longue portée de cette arme est capable de tirs extrêmement prolongés, ce qui lui permet d’alterner entre les fonctions anti-personnelle et anti-matérielle en maintenant simplement la gâchette enfoncée. Ce fusil n’est pas équipé de cartouches thermiques ; il évacue la chaleur dans un tube rempli de liquide qui la rejette par les protubérances semblables à des nageoires situées sur son cano