iconeChoisir un fond d'écran

Citadelle

uploads/2012/12/fond-du-site-v33.jpg

Trou noir

uploads/2013/05/Trou-Noir.jpg

Astéroïdes

uploads/2013/05/Astéroïdes.jpg

Miranda & Tali

uploads/2013/11/Miranda-vs-Tali.jpg

Mass Effect Andromeda

gallery/wallpapers-mass-effect-andromede/mass-effect-andromeda-cover-game-informer-wallpaper-02.jpg

Armurerie

Les armures

N7 Defender Armor_sLes combinaisons de combat modernes apportent une triple protection: boucliers, blindage et auto-réparation. La première « couche protectrice » est assurée par des émetteurs de barrière cinétique alimentés qui détectent les objets approchant à grande vitesse et génèrent des « boucliers » déflecteurs.

Si l’objet (une balle, le plus souvent) parvient à pénétrer la barrière cinétique, le blindage traditionnel entre alors en action. Une combinaison étanche confectionnée en matériau pare-balles non-poreux fournit une protection cinétique et environnementale, protection encore renforcée par des plaques ultra’légères en céramique composite positionnées sur les zones vulnérables comme la tête ou la poitrine. Lorsque ces plaques sont touchées par une arme énergique focale, elles protègent le porteur de toute brûlure.

Le troisième et dernier niveau de protection est assuré par un micro-ordinateur sont les détecteurs sont directement intégrés à la combinaison. Ce dispositif agit comme un système de survie en colmatant la moindre déchirure à l’aide de médi-gel stérile et isolant. Ceci permet à la fois de stopper les hémorragies en cas de blessure et d’isoler le porteur du vide spatial ou d’un environnement toxique. La sensation de « deuxième peau » n’est guère appréciée des soldats mais le nombre de morts a chuté de manière significative depuis la mise en place de ce système.

Catalogue de l'armurerie :

L’armement

Mass Effect 3 - MirandaLes armes de l’infanterie moderne intègrent une technologie électromagnétique miniaturisée. Les minuscules projectiles sont maintenus en suspension dans un champs gravitationnel, puis soumis à une accélération magnétique suffisante pour infliger des dégâts mortels. Chaque arme est bardée de petites merveilles technologiques allant du système de visée automatique à la nano-scie capable de générer des milliers de munitions à, partir d’un simple bloc de métal.

On a longtemps pensé que l’efficacité des armes personnelles avaient atteint un plafond, mais les Geths ont apporté la preuve du contraire en partant d’un double constat : l’omniprésence des barrières cinétiques avantage le camp qui dispose des armes possédants la meilleur cadence de tir. D’un autre côté, la chaleur générée par les armes électromagnétiques impose aux combattants de tirer plus lentement ou d’observer de longues pauses pour laisser refroidir leur arme.

Afin de résoudre ce problème, les Geths ont inventé les dissipateurs thermiques amovibles aujourd’hui connus sous le nom de « cartouches thermiques ». Un soldat bien entraîné pouvant changer de munition en moins d’une seconde, les armées des races organiques ont rapidement adopté cette invention en dépit des doutes initiaux des fabricants d’armes quant à l’efficacité de ce système.