Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Extranet - Le 21/07/2021 : Mass Effect : les voies de l’Evolution
Andromeda: J'aime et j'assume !

Auteur (Lu 4099 fois)

Andromeda: J'aime et j'assume !
« le: 08 avril 2019 à 18:38:23 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 104
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil
Quitte à me faire lapider j'ose dire que j'aime ce jeu. Je ne l'ai pas encore fini loin de là mais je suis content de ne pas avoir écouté les critiques.
Oui le jeu n'est pas parfait mais je pense qu'il a été en grande partie incompris.

L'histoire de Mass effect aurait elle eu le succès qu'elle a eu si il n'y avait eu que le 1 ?! perso je ne pense pas.
 Le scénario d'Andromeda est particulièrement intéressant et quelque part se détache nettement de la trilogie.

Dans la trilogie on est dans un contexte de guerre d'entrée, la menace apparait rapidement. Dans Andromeda on est un contexte d'exploration et la menace se dessine progressivement.

Shepard est déjà un soldat d'expérience et va devenir une légende au fil des 3 volets alors que Ryder, c'est le fils de ....et qui devient malgres lui un pionner qui a la grande responsabilité de  sauver l'initiative Andromède de la débacle. Ryder peut lui aussi devenir une légende mais à conditions que Andromeda continue d'être développé.

 :D Les points positives
-L'histoire que je trouve bien construite. Au fur et à mesure qu'on joue on comprend l'aspect tragique de l'initiative Andromède. Les leaders sont tous morts à cause du Fléau, les promesses de monde habitables semble compromis et l'impossibilité de revenir en arrière.
-Les décors sont sublimes et très vaste: là dessus MEA est largement au dessus des autres.
-Gameplay dynamique et ergonomique.
-Très bonnes musique dans la lignée de la trilogie.
- Un équipage bien plus intéressant que l'on pourrait croire mais qu'il faut apprendre à connaitre.
-prix abordable maintenant en tous cas sur PS4

 :( Les points négatives
- Les animations faciales même si visiblement il y'a eu des correctifs. Textures personnages trop lisse on dirait presque celles du 1 parfois et là effectivement ça fait mal aux yeux.
- Beaucoup de petites missions qui parfois nous font perdre le fil de l'histoire et parfois même on se perd sur les planètes.

 
« Modifié: 10 avril 2019 à 11:21:44 par Serbe-et-Russe »
 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #1 le: 08 avril 2019 à 21:37:01 »
 

Miguorc

  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 66
    Messages
  • Réputation : 4/2
    • Voir le profil
Quitte à me faire lapider j'ose dire que j'aime ce jeu.
 

Soit Rassurez tu n'est pas le seul à penser cela, moi aussi j'ai beaucoup apprécier le jeux (même si mon P.C n'est pas assez puissant pour le faire tourner en ultra) et je pense aussi, que même si il y a certain point qui gâche l'expérience de jeux par moment (rien n'est parfait) le jeux reste (pour moi en tout cas) agréable à jouer, à partir du moment ou tu le prend comme un jeux qui marque le début de quelque chose de nouveaux (un second ME1 pour faire simple) et non pas comme un opus qui doit continuer une histoire déjà existante (comme un ME4 par exemple), après je respecte totalement l'avis de ceux qui n'ont pas prit de plaisir à y jouer (chacun à le droit d'aimer ou pas ce qu'il veut hein).

Si nous devons être lapidés pour notre "hérésie" alors nous le seront ! XD
 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #2 le: 08 avril 2019 à 23:05:12 »
 

Gigagun

  • Administrateur
  • Probatrice Asari
  • *****
  • 3493
    Messages
  • Réputation : 158/44
    • Voir le profil
C'est fou d'en être arrivé à un point de devoir "se justifier" d'avoir apprécié le jeu. Heureusement que tu en as le droit, je suis moi-même en cours de ma nouvelle partie + après avoir investi dans une nouvelle carte graphique et un écran 8)
- Parce que vous espérez encore que cette guerre épargnera votre honneur ?
- En effet.
- Tenez-vous parmi les cendres de milliards de défunts, et demandez aux fantômes si l'honneur compte !
- ...
- Le silence est votre réponse ?
 

Re : Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #3 le: 10 avril 2019 à 10:43:27 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 104
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil
Quitte à me faire lapider j'ose dire que j'aime ce jeu.
 

Soit Rassurez tu n'est pas le seul à penser cela, moi aussi j'ai beaucoup apprécier le jeux (même si mon P.C n'est pas assez puissant pour le faire tourner en ultra) et je pense aussi, que même si il y a certain point qui gâche l'expérience de jeux par moment (rien n'est parfait) le jeux reste (pour moi en tout cas) agréable à jouer, à partir du moment ou tu le prend comme un jeux qui marque le début de quelque chose de nouveaux (un second ME1 pour faire simple) et non pas comme un opus qui doit continuer une histoire déjà existante (comme un ME4 par exemple), après je respecte totalement l'avis de ceux qui n'ont pas prit de plaisir à y jouer (chacun à le droit d'aimer ou pas ce qu'il veut hein).

Si nous devons être lapidés pour notre "hérésie" alors nous le seront ! XD

Bonjour Miguorc
J'ai remarqué que l'on a comparé MEA à la trilogie... ce qui est une erreur car là on compare un jeu à un ensemble de trois jeux qui forme une histoire. La comparaison est totalement déloyale !!

Mass Effect 1 aurait pu être le seul. D'un point de vue scénario ils auraient pu arrêter là mais ils ont décidé de creuser et on les en remercie. ^-^
Pour Andromeda, je ne l'ai pas fini mais j'ai entendu dire que qu'il y'avait matière à faire une suite?! En tous cas si ils font une trilogie là oui on pourra comparer les deux trilogies.

 

Re : Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #4 le: 10 avril 2019 à 10:54:48 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 104
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil
C'est fou d'en être arrivé à un point de devoir "se justifier" d'avoir apprécié le jeu. Heureusement que tu en as le droit, je suis moi-même en cours de ma nouvelle partie + après avoir investi dans une nouvelle carte graphique et un écran 8)

Bonjour Gigagun

Non je fais surtout de l'ironie dans le titre en réponse parfois à ceux qui considèrent que un vrai fan de Mass Effect ne peut aimer Andromeda !

Peut être que dans quelque temps le jeu deviendra culte  ::) Surtout quand on voit le fiasco (pour l'instant) d'Anthem et que l'on sait que Bioware compte reprendre Mass Effect !? La question est lequel ?

En lisant le bouquin Mass Effect à la conquête des Etoiles il parle du projet de base Mass Effect où l'on évoquait la piste de la colonisation de système pour finalement partir sur l'histoire des moissonneurs tout en gardant un côté exploration. MEA semble être la réalisation du projet de base !?
« Modifié: 10 avril 2019 à 11:23:07 par Serbe-et-Russe »
 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #5 le: 15 avril 2019 à 23:50:48 »
 

Keiji

  • Prêtre Hanari
  • ***
  • 16
    Messages
  • Réputation : 0/0
    • Voir le profil
Je pense à peu près comme AbigaelleShepard.

La trilogie je continue encore aujourd'hui d'y rejouer, c'est les jeux auxquels j'ai le plus joué. Alors qu'Andromeda je n'y touche plus, jamais fini...
 

Re : Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #6 le: 16 avril 2019 à 21:04:02 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 104
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil

Non je fais surtout de l'ironie dans le titre en réponse parfois à ceux qui considèrent que un vrai fan de Mass Effect ne peut aimer Andromeda !


J'en fais partie. Mais tu sais, Serbe-et-Russe, personne ne te lapidera, tu as le droit d'aimer ce que tu veux... En revanche, quand tu avances des arguments, il faut qu'ils puissent être vrais sinon, il te faudra t'attendre à des réponses démontrant qu'ils ne sont pas exacts, et justement, j'ai lu tes arguments, et je regrette de te dire qu'ils ne sont pas exacts.... Je développerai plus loin.


Peut être que dans quelque temps le jeu deviendra culte  ::)


Ah, c'est beau de rêver ! (lol !!!)


Surtout quand on voit le fiasco (pour l'instant) d'Anthem


En fait, tu ne sembles pas réaliser qu'Anthem n'est rien d'autre qu'un Andromeda 2... Les deux se valent, et Anthem s'est pris une raclée par ceux-là même qui ont acheté, joué et détesté Andromeda...




et que l'on sait que Bioware compte reprendre Mass Effect !?


Non, ce n'est pas clairement dit. Ce que l'on sait c'est qu'un jour il n'est pas exclu qu'un nouveau Mass Effect sorte (espérons que ce soit cette fois l'équipe d'origine de la trilogie Mass Effect qui s'y colle, parce que si c'est pour nous pondre un Andromeda 3, la licence sera définitivement et irrémédiablement foutue.


En lisant le bouquin Mass Effect à la conquête des Etoiles il parle du projet de base Mass Effect où l'on évoquait la piste de la colonisation de système pour finalement partir sur l'histoire des moissonneurs tout en gardant un côté exploration. MEA semble être la réalisation du projet de base !?"


En fait A La Conquête des Étoiles est sortie en juin 2017, Andromeda est sorti en mars 2017. Peu importe lequel s'appuie sur l'autre puisque ce qui est dramatique c'est justement que l'un est basé sur l'autre et non sur la trilogie Mass Effect.


Dans ton 1er post de ce topic tu évoquais les points que tu trouvais positifs et ceux que tu trouvais négatifs... Je cite :


Les points positives
-L'histoire que je trouve bien construite. Au fur et à mesure qu'on joue on comprend l'aspect tragique de l'initiative Andromède. Les leaders sont tous morts à cause du Fléau, les promesses de monde habitables semble compromis et l'impossibilité de revenir en arrière.
-Les décors sont sublimes et très vaste: là dessus MEA est largement au dessus des autres.
-Gameplay dynamique et ergonomique.
-Très bonnes musique dans la lignée de la trilogie.
- Un équipage bien plus intéressant que l'on pourrait croire mais qu'il faut apprendre à connaitre.
-prix abordable maintenant en tous cas sur PS4


Les points négatives
- Les animations faciales même si visiblement il y'a eu des correctifs. Textures personnages trop lisse on dirait presque celles du 1 parfois et là effectivement ça fait mal aux yeux.
- Beaucoup de petites missions qui parfois nous font perdre le fil de l'histoire et parfois même on se perd sur les planètes.


Pour l'histoire que tu trouves bien construite, je ne partage justement pas du tout ton avis à ce sujet... Le scénario, contrairement à celui de la trilogie Mass Effect,  tient sur une feuille de papier à cigarette, il est très convenu, très cliché, il n'a aucun aspect épique, aucun choix moral difficile, nos choix sont sans incidence sur le scénario , le jeu est surtout un défouloir plus qu'un RPG d'exploration et il regorge de quêtes fedex. Les personnages sont creux et mal conçus du début jusqu'à la fin. Le personnage de Ryder n'a pas l'air très gêné par la perte, la même semaine, de son père et le coma de sa sœur/son frère. Il ne fait aucun cauchemar à ce sujet, ne ressent pas la moindre culpabilité que son père se soit sacrifié pour lui ou qu'il n'ait pas empêché sa soeur/son frère de le suivre et il ne parle pratiquement pas et lorsqu'il le fait, c'est sans la moindre émotion, sans la moindre douleur... D'ailleurs c'est un problème récurrent chez tous les personnages... Aucun ne ressent d'émotions... Tout est bien trop linéaire, trop plat...


Comme dit souvent, un mass effect est l'effet cosmodésique  généré par les relais et permettant de traverser de très grandes distances en quelques secondes. Vraissemblablement, ce jeu (Andromeda) n'a jamais entendu parler de relais cosmodésique vu qu'il n'y en a aucun dans le jeu, ce qui explique aussi ce pourquoi l'équipe de l'initiative a mis plusieurs centaines d'années pour arriver dans la galaxie Andromède au lieu de ne l'atteindre qu'en 1 seconde...


Je suis en train de rejouer à Andromeda, parce que j'ai payé ce jeu, et parce que je veux vérifier si mon avis sur le jeu est toujours le même, et il n'a pas bougé d'un millimètre. Je m'ennuie ferme en y jouant, tout est très, trop, beaucoup trop répétitif et peu inventif, et je trouve toujours les personnages aussi peu crédibles, grossiers et approximatifs, et bien peu attachants.


Pour faire court, on voit bien que ce n'est pas du tout la même équipe qui a fait la trilogie Mass Effect et celle qui a fait Andromeda, c'est très flagrant.


Pour les personnages (peut-être ne devrais-je pas le dire pour ne pas froisser les fans d'Andromeda (car je me doute bien qu'il doit en exister quand même quelques-uns), mais en même temps c'est ce que je trouve et j'ai quand même moi aussi le droit de dire ce que je pense), je trouve que ceux de la trilogie Mass Effect étaient très classes, sensibles, intelligents et spirituels et qu'à côté, ceux d'Andromeda sont juste grossiers et maladroits... Il n'est, par conséquent, pas difficile de comprendre à quel point il peut être difficile alors pour beaucoup d'apprécier les personnages d'Andromeda, nous qui avons été habitués à des personnages d'un tout autre niveau...


Tu cites, parmi les avantages, les décors sublimes. Oui, les décors sont beaux mais ils l'étaient déjà dans la trilogie Mass Effect et la végétation me semblait moins sortir tout droit d'un dessin animé...


Maintenant, c'est vrai qu'Andromeda a quelques belles images, mais la différence, c'est qu'alors que la trilogie Mass Effect en avait aussi, les développeurs n'avaient pas jugé utiles de le souligner, tandis que dans Andromeda, c'est constant : les personnages disent "Oh, qu'est-ce que c'est beauuuuuu !", "C'est une planète magnifique !", etc.. Ce qui fait qu'on nous dit exactement ce que l'on veut que nous pensions, et je suis assez allergique à ce type de procédé. Quand c'est beau, nous sommes assez grands pour le constater par nous mêmes, sans que les personnages viennent nous souffler ce qu'on doit penser...


Les décors très vastes ? Mmmoui, je ne suis pas d'accord là-dessus. On trouve quand même très rapidement (et de manière visuelle !!!) les limites de la map alors que dans la trilogie Mass Effect c'était plus subtile (comme tout, en fait)... Joker nous disait que nous sortions du champs d'action... Nous ne voyions pas le mur blanc nous annonçant qu'on sort des limites de la carte...


Perso, je préférais la manière de faire de la trilogie Mass Effect.


Andromeda largement au dessus de la trilogie Mass Effect niveau décors ? Pas d'accord non plus... Je trouve que par certains aspects les deux sa valent et par d'autres, Andromeda est moins bon (la végétation, tu te souviens ?).


Les planètes froides de la trilogie Mass Effect me faisaient davantage ressentir le froid que toute la surface de Voeld !


Les paysages des planètes, plus conformes dans la trilogie ME à ce que l'on peut voir sur les différentes planètes quand on connaît un peu l'astronomie, donc plus crédibles que dans Andromeda...


Le gameplay ? Ergonomique dans Andromeda ? Pas vraiment, non... Moi je l'ai trouvé très peu pratique... Moi qui adore me servir des pouvoirs biotiques, je n'arrive presque pas à m'en servir dans Andromeda, ce qui fait que mon personnage et ses coéquipiers ne sont que de vulgaires soldats attaquant à coup de mitraille ! Aucune différence avec un jeu de guerre !


Par ailleurs, le fait d'avoir un petit plan en bas à droite de l'écran dans la trilogie Mass Effect était bien plus pratique que de devoir systématiquement ouvrir la map en grand, quand on veut savoir où l'on va. Dans la trilogie Mass Effect, au moins, on avait le choix !


Tu trouves qu'il y a de bonnes musiques dans Andromeda ? Moi j'ai commencé à y jouer quand le jeu n'avait encore aucune musique. Puis j'ai vu arriver la musique (avec les mises à jour). Je trouve que dans Andromeda, la musique est tout de même restée rare et très inintéressante. On est, une fois encore, bien en dessous de ce que la trilogie Mass Effect nous avait apporté (dans Mass Effect 1, le gros défaut de la musique, c'était celle jouée sur les fréquences radio et les ascenseurs, mais à part celle-là, toutes les autres musiques de ME1 et de la trilogie Mass Effect sont immersives et très inventives... et ce n'est pas du tout le cas d'Andromeda)


Pour l' "équipage bien plus intéressant que l'on pourrait croire mais qu'il faut apprendre à connaitre.",  euuuh... Non. Non, désolé... J'ai joué 3 fois au jeu depuis que je l'ai acheté et les personnages ne sont ni plus ni moins que des personnages de séries b, et même quand on leur pose des tonnes de questions pour apprendre à mieux les connaître, ils sont toujours aussi inintéressants...

Et quand j'ai fait ça, j'ai fait un bien bel effort car le plus souvent, quand les personnages parlent, j'y crois tellement peu que je m'ennuie profondément, ce qui fait que pour ne pas m'endormir, je suis obligé de zapper les dialogues..

prix abordable maintenant en tous cas sur PS4


Ce n'est pas ça qui fait d'un jeu un bon jeu... Si tu vas par là, il y a peu de choses que tu n'achèteras pas... Et, par ailleurs, quand on veut acheter des jeux à un prix abordable, on ne prend pas une PlayStation. Les jeux y sont le plus souvent bien plus chers que les jeux PC...


Enfin je terminerais par le côté répétitif d'Andromeda jusqu'à l'usure. Où que l'on aille il faut flinguer, flinguer la faune, flinguer les Kerts, flinguer les Reliquats,... Et sur notre parcours, de nouveaux vaisseaux Kerts envoient en boucle de nouveaux Kerts. Ce n'est pas comme si l'on parvenait à réduire le nombre de Kerts, dès que l'on libère un camp kert, inlassablement, l'IA envoie un nouveau vaisseau kert pour mettre de nouveaux kert dans ce camp !


Andromeda nous invite en permanence au mode bourrin alors que la trilogie Mass Effect nous invitait à de l'action mais aussi beaucoup de réflexion... Et attention, pas des réflexion de type "puzzles pour monolithes" ... Je parle de vraie réflexions ! Des réflexions sur le sens des choses, les décisions à prendre, leurs conséquences, etc...


Jamais la trilogie Mass Effect n'a plébiscité le bourrinage, jamais la trilogie n'a clairement appelé à l'extermination de toute une race d'aliens, il a plusieurs fois été question de situations d'exception, ce qui n'est JAMAIS le cas avec Andromeda. Les mauvais sont TOUS mauvais jusqu'aux bout des griffes et tout ce qui vit est invariablement un ennemi à détruire.


"Une cible !", "Ennemi !" entend-on en boucle depuis le Nomad !


Jamais non plus la trilogie Mass Effect n'a été humanocentriste comme l'est Andromeda.


Dans la trilogie Mass Effect, les armures étaient bien plus belles et de meilleur aspect que ces horribles armures en plastique que l'on voit dans Andromeda.


Maintenant, un autre truc que je reproche à Andromeda, c'est qu'il a repiqué beaucoup de choses à la trilogie Mass Effect mais en les utilisant très mal...


Pour tout ça et pour tout un pavé de raisons, je ne pourrais jamais dire qu'Andromeda est un bon jeu ou le recommander à qui que ce soit...

Bonjour Abigail shepard  merci d’avoir répondu. Désolé de ne pas avoir pu répondre plutôt le site ne me le permettait pas

Bon pour commencer pour  Anthem et Andromeda je ne suis pas d’accord ! Ce n’est pas du tout la même chose ! Anthem est essentiellement tourné multi-joueurs, d’ailleurs il faut payer pour jouer au jeu en mode solo (soit disant), ce qui m’a totalement dissuadé de l’acheté sans parler qu’il n’y a pas vraiment de scénario d’après les critiques. Graphiquement les jeux se ressemble c’est vrai notamment dans les effets pyrotechnique et certain paysage. Mais c’est tout !

Dans un Andromeda, le jeu est principalement solo et le multi vient apporter un plus au jeu, comme dans MEA3, mais sans être obligatoire. Dans Andromeda il y’a un scénario et j’y reviendrai plus tard. De plus après les correctifs, MEA (encore loin d’être parfait ça je te l’accorde) a vu sa valeur augmentée.

L’équipe d’origine de la trilogie ? Tu parles des développeurs ou de la bande à Shepard ? Faire une suite aux aventures de Shepard n’aurait eu aucun sens je pense sans parler qu’il faudra tenir compte des différentes fin de la trilogie.

Andromeda a été présenté comme une suite alors que ce n’est pas le cas du tout ! C’est plus un spin off de mass effect.  Ce que je reproche aux détracteurs de MEA ce n’est pas le fait de ne pas aimer car comme tu dis chacun a le droit d’aimer ou pas ! Les gouts et les couleurs ça ne se discute pas comme on dit !

Mais de dire que le scénario de MEA est faible comparé à celui de la Trilogie !? Comparer une histoire, celle de Shepard et des moissonneurs, qui s’est construite sur 3 jeux, à l’histoire de MEA qui n’a eu (pour l’instant) qu’un jeu pour se développé. Cette critique n’est pas juste pour moi.[/b]

Pareil pour les personnages de MEA à qui on reproche un manque de charisme et de profondeur alors qu’on oublie que Garrus, Liara, Tali ou bien Ashley ont eu trois jeux pour se développé ! Étaient-ils si charismatique dans ME 1 ? Surement moins qu’a la fin des trois jeux !?


Oui le livre est sorti en 2017 mais il parle essentiellement de la trilogie et non d’Andromeda.  Le livre évoque le moment où en 2003 Casey Hudson présente son projet de Space Opéra à Gregory Zeschuk et Raymond Muzyka, les fondateurs de Bioware.
La description du projet correspond dans les grandes lignes à ce qu’est MEA aujourd’hui. Le projet s’appelait  alors SFX et deviendra plus tard Mass Effect.
https://books.google.fr/books/about/Mass_Effect.html?id=TtAnDwAAQBAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false
Voir chapitre l’ambition de Casey Hudson

Ah bon tu trouves que la trilogie n’est pas humano centré ?! Shepard est humain(e), tout le long de la trilogie les intérêts humains sont en premier plan, les récolteurs s’attaquent essentiellement  aux colonies humaine, Cerberus est une entité purement humaine et la bataille finale à lieu sur terre. La thématique de la place de l’humanité dans l’espace concilien est régulièrement évoquée.

Revenons au scénario.

Dans le ME1 on présente Shepard d’entrée comme le(a) meilleur candidat(e) pour devenir Spectre, l’élite de l’élite. L’intrigue se me rapidement en place avec l’attaque d’Eden Prime et l’apparition de la grande menace qui plane sur la voie lactée : Les moissonneurs incarnaient ici par Sovereign. Enfin c'est à partir du 3 que toute la galaxie va vraiment prendre conscience de la menace. Dans un sens les fondations de l'histoire et de l'univers de Mass Effect tout entier.

Dans MEA, L’initiative Andromède commence très mal, Les principaux dirigeants meurent suite au contact avec le fléau. Les mondes en Or promis par l’initiative ne sont pas au rendez vous, impossible de revenir en arrière et des révoltes au sein des colonies s’installent. C’est dans ce contexte qu’on découvre  le personnage central de l’histoire : Ryder qui n’est que le fils du Pionner humain qui était ancien N7 d’ailleurs.

Quand ce dernier meurt, Ryder se voit malgré lui devenir Pionner à la place de personne plus compétente que lui (elle) d’un point de vue militaire comme Cora par exemple.

Shepard c’est déjà fait un nom, Ryder doit faire le sien !

Dans ME1 on a faire à des soldats qui doivent gagner une guerre car il en va de leur survie alors que MEA c’est principalement des Colons qui doivent explorer et s’implanter afin aussi de survivre.

Exterminer une race ? Bourrin ? Dans ME1 ils combattent essentiellement une race, les Geths qui traqueront jusqu’au début du ME2. C’est d’ailleurs à l’apparition de Légion que l’on percevra les Geths autres que comme des ennemies.

Oui je maintiens que le gameplay, une fois qu'on l'a pris en mains est le plus intéressant des 4 jeux en termes de dynamisme et ergonomie.

Les décors de la trilogies me paraissent pas aussi travaillé et envoutant que ceux de MEA. D'ailleurs la végétation ne m'a pas laisser un souvenir inoubliable.




 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #7 le: 17 avril 2019 à 21:12:59 »
 

AbigaelleShepard

  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 88
    Messages
  • Réputation : 5/7
    • Voir le profil

Bonjour Abigail shepard  merci d’avoir répondu. Désolé de ne pas avoir pu répondre plutôt le site ne me le permettait pas


En fait c'est AbigaelleShepard, pas Abigail shepard. Mais ce n'est absolument pas grave, c'était juste pour préciser.


Oui, le forum s'affiche parfois un peu bizarrement. J'avais déjà essayé de répondre à ton commentaire plusieurs fois, mais tout s'affichait bizarrement. J'ai dû attendre que l'affichage redevienne normal pour pouvoir le faire.


Bon pour commencer pour  Anthem et Andromeda je ne suis pas d’accord ! Ce n’est pas du tout la même chose ! Anthem est essentiellement tourné multi-joueurs, d’ailleurs il faut payer pour jouer au jeu en mode solo (soit disant), ce qui m’a totalement dissuadé de l’acheté sans parler qu’il n’y a pas vraiment de scénario d’après les critiques. Graphiquement les jeux se ressemble c’est vrai notamment dans les effets pyrotechnique et certain paysage. Mais c’est tout !


Quand je les comparais, c'était au niveau graphique, au niveau scénaristique et au niveau des gadgets (le jetpack, qu'on retrouve dans les deux jeux), mais aussi l'absence d'émotions des personnages et l'absence totale de choix moraux et d'atmosphère. Sur tous ces plans, les deux jeux sont frères.


Dans un Andromeda, le jeu est principalement solo et le multi vient apporter un plus au jeu, comme dans MEA3, mais sans être obligatoire.


Houlà, tu nous annonces un Andromeda 3 ? Nooooon, pitiéééééé !!!! LOL !!!  ;D ;D ;D

Non, je pense que tu fais allusion à ME3 et non pas à Andromeda. Mais dans Andromeda, le multi est beaucoup plus incorporé dans le jeu que dans Mass Effect 3. Les missions de l'Apex sont du multi. Moi qui ai horreur du multi, j'ai activé les missions Apex sans savoir que cela signifiait le multijoueurs. Dans Mass Effect 3, le multi n'est pas intégré dans le jeu, contrairement à Andromeda.



Dans Andromeda il y’a un scénario et j’y reviendrai plus tard.


Je n'ai pas dit qu'il n'y en avait pas, j'ai dit qu'il tenait sur une feuille de papier à cigarette, car pour moi, rendre des planètes habitables pour que les humains puissent s'y installer, ce n'est pas un scénario. C'est une phrase.


De plus après les correctifs, MEA (encore loin d’être parfait ça je te l’accorde) a vu sa valeur augmentée.


Les correctifs ont corrigé la multitude de bugs que comprenait le jeu à sa sortie, mais à mon avis, il faudrait une mise à jour majeure pour changer tous les dialogues et tout le scénario, mais je ne crois pas que Bioware Montréal soit disposé à le faire, d'autant plus qu'il a été dissout par EA après l'échec commercial d'Andromeda.


L’équipe d’origine de la trilogie ? Tu parles des développeurs ou de la bande à Shepard ?


Bin... Oui, bien évidemment. Tu connais une autre trilogie Mass Effect ? LOL !!  ;D ;D ;D


Faire une suite aux aventures de Shepard n’aurait eu aucun sens je pense sans parler qu’il faudra tenir compte des différentes fin de la trilogie.



Je n'ai pas parlé de faire une suite aux aventures de Shepard. Ce n'est pas parce que la qualité scénaristique et celle des dialogues et des personnages, et des ambiances, et du choix des musiques de l'ancienne équipe de la trilogie Mass Effect me manque que je voudrais précisément une suite aux aventures de Shepard... Ce qui serait un peu difficile étant donné que Mass Effect 3 était l'aboutissement, le point culminant de l'histoire : les Moissonneurs sont arrivés sur Terre et Shepard a eu trois choix dont celui de les détruire. Je ne conteste pas l'idée de faire un Mass Effect sans Shepard, je conteste le fait que l'on puisse dire qu'Andromeda est un Mass Effect (car dans Andromeda, il n'y a aucun relais cosmodésiques, or c'est précisément ce qui produit l'effet cosmodésique qui est appelé "mass effect". Il ne suffit pas de mettre quelques Krogans, quelques Galariens et quelques Turiens (qui, en plus sont ratés tant physiquement que psychologiquement !) pour faire un Mass Effect. Il faut déjà prendre en compte ce qu'est un mass effect, et la réponse est apportée dans la trilogie Mass Effect).


Après Mass Effect 3, il y avait 5 possibilités :


- Ne rien faire (mais c'était exclu, compte tenu de l'attente du public et du fait que Mass Effect est la poule aux œufs d'or d'EA Games).
- Sortir des Mass Effect se passant après Mass Effect 3, possiblement sans Shepard en racontant une toute nouvelle histoire dans un cadre où les organiques ont fusionné avec les synthétiques et racontant une toute nouvelle histoire où Shepard aurait choisi le contrôle des Moissonneurs et serait devenu une sorte d'homme trouble, voire même de Saren, complètement endoctriné par les Moissonneurs, les servant, dorénavant, avec un nouveau héros pour combattre Shepard et les Moissonneurs.
- Sortir un Mass Effect se passant entre deux Mass Effect, avec Shepard. Une sorte de Mass Effect 1.2 ou de Mass Effect 2.2
- Sortir un Mass Effect se passant pendant l'un des trois Mass Effect, sans Shepard.
- Sortir un Mass Effect se passant avant le 1er Mass Effect (avec ou/et sans Shepard), relatant, par exemple, la période de la Guerre du Premier Contact, Akuze, etc...Nous aurions pu y incarner Shepard ou un autre personnage humain ou non-numain (selon notre ch
oix : Asari, Drell, Turien, Krogan, Galarien, etc...)
- Sortir un Mass Effect  se passant avant que Shepard ne devienne commandant, avec Shepard.
- Sortir un Mass Effect  se passant avant que Shepard ne devienne commandant, avec Shepard.
Il y avait beaucoup de possibilités et beaucoup à raconter.

Andromeda a été présenté comme une suite alors que ce n’est pas le cas du tout ! C’est plus un spin off de mass effect.  Ce que je reproche aux détracteurs de MEA ce n’est pas le fait de ne pas aimer car comme tu dis chacun a le droit d’aimer ou pas ! Les gouts et les couleurs ça ne se discute pas comme on dit !



Tu sais, je pense que tout le monde sait et a bien compris qu'il ne s'agissait pas d'une suite de Mass Effect mais d'un spin-off.


Le problème n'est pas suite ou pas suite, le problème qui se pose est au niveau de la qualité (à tous niveaux) et de l'originalité. Andromeda a piqué énormément de choses à la trilogie et les a, en plus de cela, très mal utilisées. Tout Andromeda n'est qu'un remake très maladroit de la trilogie Mass Effect...


Peebee n'est qu'une caricature grossière de Liara T'Soni (la fascination que Peebee a pour la technologie reliquate n'est qu'une réplique très maladroite de la passion que Liara avait pour la culture prothéenne), la technologie reliquate n'est d'ailleurs qu'une réplique de l'avancée technologique des Prothéens, les Kerts ne sont qu'une réplique des Récolteurs (on découvre d'ailleurs que les Kerts sont des Angaras exaltés, comme on découvrait dans Mass Effect 2 que les Récolteurs sont des Prothéens moissonnés (endoctrinés par les Moissonneurs)), l'Exaltation d'Andromeda n'est qu'une réplique de l'Endoctrinement des Mass Effect, le culte des Kerts, justifiant, à leurs yeux, les enlèvements des Angaras est un mix entre le culte que vouent les Geths à Saren et aux Moissonneurs dans Mass Effect 1 et les enlèvements des colons par les Récolteurs, le personnage de Ryder a été mort pendant quelques minutes - on a même vu l'intérieur du corps de Ryder nécrosé revenir à la vie) exactement comme le personnage de Shepard était mort pendant 2 ans au début de Mass Effect 2 - où l'on a vu aussi l'intérieur nécrosé revenir à la vie dans le cadre du Projet Lazare), l'Invaincu et tous ses semblables de "haut rang" dans Andromeda ne sont qu'une réplique de l'Augure dans Mass Effect 2, l'Architect d'Andromeda n'est qu'une réplique des Moissonneurs dans les Mass Effect, la mort du père du personnage de Ryder dans Andromeda n'est qu'une réplique de la mort de l'enfant, pulvérisé par les Moissonneurs dans Mass Effect 3, le crash de la navette au début d'Andromeda n'est qu'une réplique du crash du Normandy suite à sa destruction par les Récolteurs, le fait de devoir trouver Méridiane, le cœur du réseaux des caveaux reliquats, c'est complètement calqué sur le fait de devoir trouver le Canal sur Ilos, ou de devoir attendre la fin du jeu pour pouvoir franchir le relais Oméga 4 pour trouver la base des Récolteurs...

Comprenons-nous bien, je ne dis pas que tout cela est rigoureusement identique dans le détail, mais tous les principes sont repiqués directement des Mass Effect auxquels nous avons déjà joués (et qui eux, les avaient inventés) et qui étaient de qualité bien supérieure.

J'avais lu dans un article qu'Andromeda est un Mass Effect light... Sans être d'accord avec le fait qu'Andromeda soit un Mass Effect, c'est vrai que s'il prétend être un Mass Effect, c'est alors un Mass Effect light.

Les seules choses réellement nouvelles apportées par Andromeda, ce sont les caveaux et les monolithes (mais les uns comme les autres deviennent vite plus que rébarbatifs (du principe d'avoir à les rechercher jusqu'à la manière de les activer))

Mais de dire que le scénario de MEA est faible comparé à celui de la Trilogie !? Comparer une histoire, celle de Shepard et des moissonneurs, qui s’est construite sur 3 jeux, à l’histoire de MEA qui n’a eu (pour l’instant) qu’un jeu pour se développé. Cette critique n’est pas juste pour moi.



Andromeda s'est voulu un concentré de ce que l'on trouvait dans les 3 volets de Mass Effect (mais en bien mieux développés dans la trilogie). Qu'il n'y ait eu qu'un seul volet d'Andromeda, tant mieux, c'est bien assez. Andromeda en un volet a réussi à ne convaincre personne (ou que peu de personnes si tu préfères) là où Mass Effect avait réussi à convaincre massivement (c'est le cas de le dire !) dès le 1er volet (c'est ce qui a fait, d'ailleurs, que nous avons pu avoir un 2è, puis un 3è volet, chose totalement impossible avec Andromeda, en plus du fait qu'Andromeda n'a rien de particulier à raconter par rapport à la trilogie Mass Effect et qu'il aurait été, de toutes façons, difficile de faire une suite à Andromeda tant le jeu ne présente rien de réellement nouveau et qui lui soit propre).


Pareil pour les personnages de MEA à qui on reproche un manque de charisme et de profondeur alors qu’on oublie que Garrus, Liara, Tali ou bien Ashley ont eu trois jeux pour se développé ! Étaient-ils si charismatique dans ME 1 ? Surement moins qu’a la fin des trois jeux !?



Et bien si, Serbe-et-Russe... Justement si ! Qu'il s'agisse de Liara T'Soni (dont le nom a été déformé en Liara Téssoni dans Andromeda), Garrus Vakarian, Ashley Williams, Capitaine Anderson, Urdnot Wrex, Docteure Chakwas, Joker, Kaidan Alenko, Udina, Pessly, Stephen Hacket,... tous avaient déjà un impact fort dès le 1er volet de la trilogie Mass Effect ! Même Saren, qui n'est apparu que dans le 1er volet, avait un impact fort ! Chaque personnage nouvellement introduit avait une personnalité qui lui était propre et était marquant. Il y a aussi, bien sûr, tous les personnages qui sont apparus dans les volets suivants qui étaient, eux aussi, très marquants (Miranda, L'Homme Trouble, Jacob Taylor, Aria T'loak, Grunt, Thane Kryos, IDA, Mordin Solus, Urdnot Wreav,...


Tous étaient très marquants !


Oui le livre est sorti en 2017 mais il parle essentiellement de la trilogie et non d’Andromeda.  Le livre évoque le moment où en 2003 Casey Hudson présente son projet de Space Opéra à Gregory Zeschuk et Raymond Muzyka, les fondateurs de Bioware.
La description du projet correspond dans les grandes lignes à ce qu’est MEA aujourd’hui. Le projet s’appelait  alors SFX et deviendra plus tard Mass Effect.
https://books.google.fr/books/about/Mass_Effect.html?id=TtAnDwAAQBAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false
Voir chapitre l’ambition de Casey Hudson


Je ne prête pas d'attention aux produits dérivés. Je ne m'intéresse qu'aux jeux Mass Effect, même si j'ai, chez moi, deux livres écrits par Drew Karpyshyn, le créateur de Mass Effect "Révélation" et "Rétorsion".


Casey Hudson, je le rappelle, a fait partie de l'équipe de la trilogie Mass Effect, mais sans les autres, il n'a pu sortir qu'un Andromeda 2 nommé "Anthem", alors même qu'il prétendait qu'Anthem serait très différent d'Andromeda...


Ah bon tu trouves que la trilogie n’est pas humano centré ?! Shepard est humain(e), tout le long de la trilogie les intérêts humains sont en premier plan, les récolteurs s’attaquent essentiellement  aux colonies humaine, Cerberus est une entité purement humaine et la bataille finale à lieu sur terre. La thématique de la place de l’humanité dans l’espace concilien est régulièrement évoquée.



Le fait que Shepard soit humain(e) ne fait pas du jeu un jeu humanocentriste, pas plus que le fait que les Récolteurs s'attaquent à des colons humains dans Mass Effect 2, qu'une organisation humaine (précisément humanocentriste s'appelant Cerberus) soit mentionnée dans Mass Effect 2 ou que la bataille finale ait lieu sur Terre. Si tu crois cela, c'est que tu n'as pas bien compris le propos du jeu.


Les Moissonneurs menacent toute la galaxie, et plus précisément toutes les races les plus avancées de la Galaxie. Elles ont anéanti les Prothéens, et menacent tout autant les Butariens que les Asaris (tu sembles avoir oublié Tessia et la Matriarche Benezia !), les Turiens (tu sembles oublier Palaven !), les Krogans, les Galariens, etc...


Ce que tu ne sembles pas comprendre, ou alors vouloir éluder volontairement, c'est qu'il y a une différence entre un scénario qui parle d'un personnage humain qui se bat pour défendre toutes les races de la galaxie et un personnage humain qui se bat pour trouver des planètes habitables (des "mondes en or") pour, et seulement pour, y établir des colonies humaines. Si tu ne vois aucune différences entre les deux types de scenarii, j'en suis désolé, mais je ne devrais pas à avoir te l'expliquer, car la différence est suffisamment flagrante.


Revenons au scénario.


Dans le ME1 on présente Shepard d’entrée comme le(a) meilleur candidat(e) pour devenir Spectre, l’élite de l’élite.



Ça n'a pas été du tout cuit. Les Humains se sont battus pour avoir leur place au Conseil de la Citadelle, ce qu'ils n'ont jamais eu, pas plus qu'il n'y avait de Spectre humain jusque-là ! Et la nomination de Shepard s'est uniquement faite en reconnaissance pour avoir déjoué les plans de Saren et défendu la protection de la diversité galactique, pas pour avoir défendu les intérêts humains au détriments de ceux des autres races galactiques.


L’intrigue se me rapidement en place avec l’attaque d’Eden Prime et l’apparition de la grande menace qui plane sur la voie lactée : Les moissonneurs incarnaient ici par Sovereign. Enfin c'est à partir du 3 que toute la galaxie va vraiment prendre conscience de la menace. Dans un sens les fondations de l'histoire et de l'univers de Mass Effect tout entier.

Non, si tu crois cela, c'est que tu as passé trop de temps sans jouer à un vrai Mass Effect. Toute l'histoire des trois volets de Shepard est d'unir les forces de la galaxie pour combattre les Moissonneurs qui menacent toute vie évoluée dans celle-ci. Ce ne sont pas toutes les races de la galaxie qui doute de l'existence des Moissonneurs, ce n'est que le conseil qui joue de mauvaise foi en remettant en doute la parole de Shepard dès le 1er volet, même si le conseil, dès le 1er volet, a été témoin direct de l'attaque de Soverein sur la Citadelle. Mais, en dépit de cela, il reste enfermé dans le déni, ainsi qu'une certaine forme de mépris pour Shepard.


Dans MEA, L’initiative Andromède commence très mal, Les principaux dirigeants meurent suite au contact avec le fléau. Les mondes en Or promis par l’initiative ne sont pas au rendez vous, impossible de revenir en arrière et des révoltes au sein des colonies s’installent. C’est dans ce contexte qu’on découvre  le personnage central de l’histoire : Ryder qui n’est que le fils du Pionner humain qui était ancien N7 d’ailleurs.



Oui, je connais l' "histoire" d'Andromeda. Mais tu sais, elle n'était pas convaincante racontée par le jeu, elle ne l'est pas davantage racontée par toi, Serbe-et-Russe  ;)


Le fait d'avoir fait que le père de Ryder est un ancien du N7 ne sert qu'à établir un lien, une sore de passerelle, entre Andromeda et la trilogie Mass Effect. Cela n'a aucune espèce d'incidence ou d'importance dans le scénario... C'est comme évoquer Liara "Téssoni" ou encore parler du Projet Suprématie. C'est dans un objectif purement commercial. Rien d'important dans l' "histoire" d'Andromeda.


Quand ce dernier meurt, Ryder se voit malgré lui devenir Pionner à la place de personne plus compétente que lui (elle) d’un point de vue militaire comme Cora par exemple.
Oui, Serbe-et-Russe, je te rappelle que j'ai aussi joué à ce jeu, je sais donc de quoi il parle.


Shepard c’est déjà fait un nom, Ryder doit faire le sien !



Tout-à-fait d'accord là-dessus... D'où l'intérêt de parler de la Guerre du Premier Contact, Akuze, et d'autres missions de Shepard avant qu'elle/il ne se soit fait un nom et une renommée. Ç'aurait été une idée très intéressante.


Dans ME1 on a faire à des soldats qui doivent gagner une guerre car il en va de leur survie alors que MEA c’est principalement des Colons qui doivent explorer et s’implanter afin aussi de survivre.



Oui, et alors ?


Exterminer une race ? Bourrin ? Dans ME1 ils combattent essentiellement une race, les Geths qui traqueront jusqu’au début du ME2. C’est d’ailleurs à l’apparition de Légion que l’on percevra les Geths autres que comme des ennemies.



Oui, et ça change tout. Mais je dois d'abord souligner que tu amalgames deux de mes propos complètement différents.


Je disais qu'il y avait de la mitraille en permanence sur tout ce qui bouge dans Andromeda (Kerts, Reliquats et même bestioles locales ! Que tous étaient nos ennemis) alors que ce n'était pas le cas dans les trois volets de Mass Effect. Il y avait de la castagne, mais seulement avec des ennemis et c'était loin d'être tous les deux pas !


J'ai évoqué aussi le fait que tous les ennemis sont forcément mauvais dans Andromeda, ce qui n'était pas le cas dans Mass Effect (les Krogans ne sont pas présentés comme des ennemis et pourtant ils ont été dangereux pour plusieurs races par le passé, à commencé par les Galariens, les Geths, dès le 2è volet de Mass Effect, on rencontre Légion, et l'on apprend que tous les Geths ne sont pas tous forcément mauvais (et ça s'est confirmé dans le 3è volet de Mass Effect), faut-il rappeler que dans Mass Effect 1, lorsqu'il est question d'exterminer tous les Rachnis, le choix ne va pas de soi et que si on choisi de le faire, nos coéquipiers nous reprochent d'avoir exterminé toute une race même si celle-ci représentait un danger ?

Faut-il rappeler qu'il y a même toute une polémique sur le génophage, alors qu'il n'est même plus question de l'extermination de tout un peuple (les Krogans) mais en réduire le nombre de naissances pour protéger la galaxie ?

Faut-il rappeler que dans Andromeda, ce ne sont pas que les Kerts qu'il faut détruire, mais aussi les Reliquats et même la faune locale ??


Dans les trois volets de Mass Effect, nous ne devions jamais exterminer tout ce qui est sur notre chemin. Le propos est même complètement différent à ce sujet. Exterminer une espèce a toujours été présenté, dans Mass Effect, comme un choix très épineux et éthiquement condamnable (tu te souviens quand Shepard, pour empêcher les Moissonneurs a dû détruire le relais cosmodésique à côté duquel se trouvait la planète des Butariens ? Te souviens-tu du silence quand le point lumineux a disparu de l'écran, signifiant que toute vie sur la planète butarienne avait complètement été détruite en même temps que la destruction du relais ? Te souviens-tu des comptes que Shepard devait rendre pour avoir fait le choix de détruire le relais ce qui a entraîné la perte de millions de vies sur cette planète ?). Dès le 1er volet, alors que c'est présenté comme un acte complètement anodin dans Andromeda. A part au tout début, avant la 1ère rencontre avec des Kerts "Surtout, on attaque que si on est attaqués", mais ça a duré quoi, ce cas de conscience purement formel ? Le temps de le dire, c'est tout... Et encore, ce n'était même pas présenté comme quelque chose de grave.


Oui je maintiens que le gameplay, une fois qu'on l'a pris en mains est le plus intéressant des 4 jeux en termes de dynamisme et ergonomie.


Et moi, je maintiens le contraire. C'est un drôle de bordel pour trouver comment utiliser ses pouvoir quand on en a 10 (peu intéressants, soit dit en passant) mais qu'on ne peut facilement en utiliser que 3, devoir ouvrir la carte à chaque fois qu'on se déplace sinon on avance à l'aveugle, etc...

Par ailleurs, le système des armes était vachement plus clair au niveau de la présentation, dans la trilogie Mass Effect que dans Andromeda quand il s'agissait de comparer les avantages et les inconvénients de chacune.

Dans Andromeda, on nous encombre l'esprit avec des tas de trucs complètement inintéressants (les PVA, le financement de la recherche et du développement, toutes les quêtes annexes qui sont pléthore et sans aucun intérêt, etc... On est tellement assommés par toutes ces tâchent qui nous tombent dessus comme une véritable avalanche qu'on se demande si elles ne sont pas là pour masquer un vide énorme au niveau scénaristique (et je crois d'ailleurs bien que c'est précisément le cas)).


Les décors de la trilogies me paraissent pas aussi travaillé et envoutant que ceux de MEA. D'ailleurs la végétation ne m'a pas laisser un souvenir inoubliable.

Andromeda a, effectivement des décors dont on se souvient aisément, mais ce n'est pas une qualité car si l'on s'en souvient, c'est parce que toutes les planètes visitées dans Andromeda pourraient être la Terre ! Elaaden ressemble à s'y méprendre au désert du Sahara, Havarl à une forêt équatoriale, Aya aux régions montagneuses du Massif Central, Voeld à l'Antarctique, Aya au Brésil, etc... etc... etc... toutes les planètes d'Andromeda ressemblent à des paysages terrestres. Moi, quand je joue à un jeu où l'on visite des planète, c'est aussi avec le plaisir d'avoir l'impression de visiter de nouvelles planètes.

Le seul truc qui change dans les paysages d'Andromeda sont, ou pas crédibles (la végétation sortie tout droit d'un dessin animé) ou repiqué d'ailleurs (les roches flottant dans l'air sur l'habitat 7, qui sont directement repiquée du film Avatar !

De toutes façons à quoi servent les paysages si on ne peut pas faire un pas sans se fighter avec tout ce qui bouge ?


Et puis, je trouve qu'Andromeda est à la fois noyé sous des tonnes de quêtes creuses et sans intérêt et à la fois que ce jeu est terriblement couloir... Chaque planète où l'on va, on sait pourquoi on y va avant même de mettre le cap vers la planète en question. Cela nous est dit sur la planète précédente, alors que dans la trilogie Mass Effect, on va souvent sur des planètes sans savoir forcément ce qui nous y attend.


Andromeda, c'est hyper simple : sur chacune des planète que nous visitons, que ce soit l'Habitat 7, Voeld, Kadara, H047C, Aya, Havarl, Eos, Elaaden, nous savons exactement ce que nous allons trouver : exactement la même chose que sur la précédente :


- Kerts
- camps kerts
- bases kerts
- Reliquats (dont 1 architecte)

- monolithes
- et caveaux

(et sur toutes les planètes les mêmes bestioles locales à dégommer ! On se demande d'ailleurs comment elles ont fait pour voyager d'une planète à l'autre et comment elles font pour survivre dans des climats si différents).

Un jeu hyper répétitif ! Tandis que dans la trilogie Mass Effect, on pouvait trouver sur une planète des Geths, sur une autre, des Rachnis, sur une 3è un Dévoreur, sur encore une autre un Butarien, sur une autre des Récolteurs, sur une autre des Moissonneurs, sur une autre des Furies,...

Et parfois même, sur certaines planètes, personne de vivant... Juste des morceaux du Normandy, une IV en dysfonctionnement contrôlant des robots déréglés.

dans Andromeda, ils ont choisit de mettre sur chaque planète les mêmes adversaires que l'on doit combattre sans fin puisque le jeu en génère automatiquement en permanence. Si tu passes par un camp kert et que tu y dégommes tous les Kerts, tu fais un tour et tu repasses devant le même camp kert et tu vois un vaisseau kert qui apportent de nouveaux kerts que tu dois encore combattre (et ce, ad écoeurnam !)
« Modifié: 17 avril 2019 à 23:40:43 par AbigaelleShepard »
Mass Effect 1, Mass Effect 2 et Mass Effect 3.
 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #8 le: 17 avril 2019 à 23:37:17 »
 

AbigaelleShepard

  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 88
    Messages
  • Réputation : 5/7
    • Voir le profil
Dans Andromeda, ils ont choisi de mettre sur chaque planète exactement les mêmes adversaires que tu dois combattre.

Si tu passes par un camp kert et que tu y dégommes tous les Kerts, tu fais un petit tour et quand tu passes par le même camp kert, tu vois un vaisseau kert qui apporte de nouveaux kerts que tu dois combattre et ainsi de suite, inlassablement, puisque le jeu en produit systématiquement et continuellement (ad écoeurnam).


Dans ton post, tu as mixé deux de mes propos pour y répondre complètement à côté...


Citer
Exterminer une race ? Bourrin ? Dans ME1 ils combattent essentiellement une race, les Geths qui traqueront jusqu’au début du ME2. C’est d’ailleurs à l’apparition de Légion que l’on percevra les Geths autres que comme des ennemies.


Ce passage répondait à mon passage



Citer
Enfin je terminerais par le côté répétitif d'Andromeda jusqu'à l'usure. Où que l'on aille il faut flinguer, flinguer la faune, flinguer les Kerts, flinguer les Reliquats,... Et sur notre parcours, de nouveaux vaisseaux Kerts envoient en boucle de nouveaux Kerts. Ce n'est pas comme si l'on parvenait à réduire le nombre de Kerts, dès que l'on libère un camp kert, inlassablement, l'IA envoie un nouveau vaisseau kert pour mettre de nouveaux kert dans ce camp !




Andromeda nous invite en permanence au mode bourrin alors que la trilogie Mass Effect nous invitait à de l'action mais aussi beaucoup de réflexion... Et attention, pas des réflexion de type "puzzles pour monolithes" ... Je parle de vraie réflexions ! Des réflexions sur le sens des choses, les décisions à prendre, leurs conséquences, etc...




Jamais la trilogie Mass Effect n'a plébiscité le bourrinage, jamais la trilogie n'a clairement appelé à l'extermination de toute une race d'aliens, il a plusieurs fois été question de situations d'exception, ce qui n'est JAMAIS le cas avec Andromeda. Les mauvais sont TOUS mauvais jusqu'aux bout des griffes et tout ce qui vit est invariablement un ennemi à détruire.


"Une cible !", "Ennemi !" entend-on en boucle depuis le Nomad !


Toi, tu réponds sur les Kerts, en tentant maladroitement une comparaison avec les Geths. Moi, je te parlais de "tout ce qui vit" qui est systématiquement présenté comme un ennemi à abattre continuellement mêlant bêtes locales aux Kerts et aux Reliquats (et c'est ça qui est bourrin dans Andromeda !), alors que dans la trilogie Mass Effect, dans chaque volet, la saga met en cause le fait de s'attaquer à tout une race d'aliens. Dans ME1, les Rachnis, dans ME2, les Geths, dans ME3 les Moissonneurs (oui, les Moissonneurs ! Le Leviathan (ou peut-être devrais-je dire les Leviathan,  étant donné qu'il y en avait 3 dans le DLC) est le vrai, Moissonneur complètement organique, contrairement aux Moissonneurs destructeurs qui sont en partie synthétiques... Les Moissonneurs en partie synthétiques ont probablement été des Moissonneurs organiques endoctrinés (moissonnés), comme les Furies qui sont des Asaris moissonnées, comme les Récolteurs qui sont des Prothéens moissonnés, comme les zombies qui sont des humains moissonnés, etc...).


Quand dans Andromeda, la voix sortant du Nomad dit"Une cible !", "Ennemi !", c'est toujours pour désigner les bêtes, la faune locale, pas les Kerts. Pour les Kerts c'est "Kerts en vue !" et ce genre de truc ! Mais comme pour les Kerts, le jeu Andromeda non seulement nous dit qu'on doit massacrer les bêtes, mais qu'on doit le faire continuellement, car il en produit en boucle !


Maintenant, ceci étant dit, il y a aussi le fait qu'exterminer une espèce est montré dans Andromeda comme quelque chose de parfaitement anodin, ce qui est aux antipodes du propos de la trilogie Mass Effect. Ce sont deux points distincts que je dénonçais dans Andromeda. Tu les as imbriqués l'un dans l'autre pour n'en faire qu'un. Tu as zappé le fait que je parlais aussi de la faune ainsi que du côté récurrent, systématique, et tu n'as parlé que de Mass Effect 1 en zappant complètement les Rachnis au Pic n°15, après avoir combattu Benezia et ses sbires...


Le simple fait que tu sépares ME1 de ME2 à propos des Ghets alors que je parlais de la trilogie et que le propos de la trilogie, sur les Geths était clairement de nous confronter à un dilemme d'ordre moral à porter atteinte à toute une espèce quand elle représente un danger illustre ce que je te dis sur le fait que tu retiens ce qui t'arrange et tourne les choses de manière à te donner artificiellement raison. Car si ceci a été dit sur les Geths à partir de Mass Effect 2, il y a l'exemple des Rachnis dans Mass Effect 1.


Pour les Rachnis, quoi que l'on fasse, on nous tombe dessus. Si l'on extermine les Rachnis au Pic n°15, nos coéquipiers nous en font le reproche et si on ne le fait pas, Wrex et l'Alliance nous en font le reproche parce que les Rachnis sont une grande menace. Tout ça pour dire que le jeu fait qu'il existe des situations où il n'y a pas de bons choix et qu'il est très difficile de prendre une décision dans pareille situation. C'est un gros dilemme, alors que dans Andromeda, il n'existe aucun dilemme, aucun cas de conscience, aucun choix moral. Exterminer, c'est logique et simple.
 
« Modifié: 18 avril 2019 à 12:09:06 par AbigaelleShepard »
Mass Effect 1, Mass Effect 2 et Mass Effect 3.
 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #9 le: 18 avril 2019 à 20:24:44 »
 

AbigaelleShepard

  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 88
    Messages
  • Réputation : 5/7
    • Voir le profil
Un autre point qui me déçoit dans Andromeda, c'est le côté voûté et arqué des personnages. La pionnière Ryder a une carrure de mec (pas du tout une silhouette féminine, même de type athlétique). Elle a des épaules larges et plates, une position constamment légèrement voûtée et arquée (ce qui lui donne un côté assez peu classe).


Les Turiens ne sont absolument pas pareils que dans la trilogie Mass Effect. Ils ont la carapace blanche comme de la craie et ont une posture et des mouvements lors de leurs déplacements très différents de ceux de la trilogie Mass Effect.









Bon, d'accord : tous les goûts sont dans la nature, mais pour moi, y'a carrément pas photo !


En dehors de personnages que je trouve complètement ratés tant physiquement qu'au niveau des personnalités dans Andromeda, je peux aussi parler du temps de chargement démesurément long à chaque fois.
« Modifié: 20 avril 2019 à 02:07:01 par AbigaelleShepard »
Mass Effect 1, Mass Effect 2 et Mass Effect 3.
 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #10 le: 19 avril 2019 à 18:02:22 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 104
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil
Les deux jeux ont été conçus en même temps et sont sortis à deux ans d’intervalles. Logique donc qu’ils se ressemblent sur certain point mais sans faire de Anthem une suite d’Andromeda.

L’histoire d’Anthem se situe sur une planète seulement alors que toute l’histoire de tous  les mass effect se déroule sur une galaxie entière. Mais n’ayant pas Anthem je peux difficilement le comparer à Andromeda, Mais hormis certain aspect visuels et technique les jeux n’ont aucun lien.
 Par contre MEA a surement pour rôle de servir de tremplin pour Anthem, mais les deux jeux ayant eu un développement catastrophique. Un autre point en commun.

Le jeu a été présenté comme un Mass Effect 4 et donc vu comme une suite par beaucoup de monde au moment de sortie.
Un remake ? Je ne suis pas sure qu’on a la même définition du mot remake. L’équipe a justement cherché à s’écarter le plus possible de la trilogie pour prendre un nouveau départ. 
 
Androméda ne pique pas mais reprend certaines choses des 3 volets précédents, c’est un mass effect c’est donc normal que les concepteurs s’appuient sur la Trilogie.

C’est vrai qu’ils auraient pu trouver une autre approche pour Peebee qu’une archéologue. Ils ont voulue surement joué sur la corde nostalgique. Ils auraient du inverser les rôles avec Cora et cela aurait été parfait. Cependant les caractères et personnalités de Liara et Peebee ne sont pas les mêmes.

Liara notamment dans le 1 a un côté naïve je trouve presque fleur bleue si je puis dire,  et puis au fil de la trilogie le personnage devient plus dure et gagne en maturité. Le fait de devenir courtier de l’ombre joue beaucoup là-dessus.
Peebee est beaucoup plus extravertie, espiègle voir agaçante pour le reste de l’équipage. Elle me semble plus aventurière que Liara, plus impulsive, plus Rock’n Roll.

Tous ce que tu écris n’est que ton interprétation !

Tu vois les reliquats comme une réplique de la technologie protheenne pour moi ils me font penser au moissonneurs.

Le mystère des reliquats c’est que justement qu’on ne sait pas d’où ils viennent, qui les a conçus ? Un peu comme les moissonneurs au début jusqu’à ce que on apprenne dans le 3 qu’ils ont été conçus par une race nommé Léviathan.

L’exaltation s’apparente plus à une assimilation à la fois physique et mental de l’individu alors que un endoctrinement est un contrôle avant tout psychologique.

L’exaltation est aussi une forme de moissonnage, car ça permet au Kert de se renouveler génétiquement.
On pourrait comparer aussi les Kerts aux Asaris dans leurs assimilations d’une autre espèce. Bon je préfère la manière des asaris surement plus agréables.  ;D  Lexi et Peebee font justement la remarque dans le jeu.

La comparaison entre la mort d’Alec Ryder et le gamin dans le 3 est vraiment mal trouvée. Cela n’a absolument rien à voir. Ryder c’est sacrifié pour que son fils ou fille survive. L’enfant n’est qu’un symbole de la destruction aveugle des moissonneurs.
Tu parles de copiage mais c’est le principe même de la science fiction. Déjà on va dire s’inspirer, le terme est plus adéquat. Mass Effect c’est inspiré de beaucoup d’ouvrage de science fiction dont notamment Star Wars, les pouvoirs biotiques et l’endoctrinement font en partie penser aux pouvoirs Jedi, il y’a aussi des référence à Lovecraft, Blade Runner .

MEA a des références aussi à 2001 Odyssée de l’espace. Le Monolithe fait penser aux structures reliquat, SAM est surement inspiré de l’ordinateurs HAL. Je pense qu’il y’a aussi un peu d’Interstellar.

Luc Besson avec son film Valerian à été accusé de plagiat de Mass Effect notamment sur le design des armures …. Finalement c’était une polémique pour rien.


Citer
Bin... Oui, bien évidemment. Tu connais une autre trilogie Mass Effect ? LOL !!  ;D ;D ;D
Tu ne répond toujours pas à la question !  ??? Tu disais donc bien de reprendre Shepard et Compagnie ?!

 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #11 le: 19 avril 2019 à 18:31:03 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 104
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil
Encore une fois tu compares l’histoire de la trilogie basé sur 3 jeux à celle de MEA. Forcément que l’histoire parait plus riche, que les personnages paraissent plus développé.

A réussi à ne convaincre personne ??!  ??? Ça c’est toi qui le dis !  ::) Avant d’acheter le jeu j’ai beaucoup lu les critiques et surtout celle des autres joueurs et de manière générale les critiques sont bonnes, beaucoup de gens défendent le jeu, le reconnaisse à sa juste valeur sans occulter les défauts pour autant.

Saren et l’homme troubles sont des ennemies donc forcément qu’ils paraissent plus badass ! Miranda, Aria T Loak ou Jack, qui apparaissent dans le 2 ont effectivement un background intéressant et le 3 permet de les développés d’avantages et de montrer d’autre aspect des personnages.

Libre à toi de croire qu’anthem est la suite d’Andromeda. Mais si c’était le cas ils l’auraient officiellement annoncé.
Le livre dont j’ai mis le lien est intéressant pour comprendre les origines des jeux de Bioware.
 
Tu oublies les Arches Asari, Turienne, Krogan et Galarienne. Si ils ceux sont joint au projet c’est qu’ils ont eux aussi leurs intérêts.
Au passage, dans la bande dessinée Mass Effect Nouveau Monde, dont le personnage principal est Kandros.
https://books.google.fr/books/about/Mass_Effect_Nouveau_Monde.html?id=_oBJDwAAQBAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false

On comprend que l’aventure a été possible grâce à un scientifique Quarien nommé Shioleth Vas Novarra qui avait découvert que les Geths s’étaient servi de 3 relais cosmodésiques inactifs comme un télescope supraluminique qui leur permettait de recueillir des informations sur Andromède. On appelle ça l’antenne de Kholas.

On peut regretter l’absence des Quariens et Butariens c’est vrai, d’où l’intérêt de faire une suite à MEA. ;)

Tu me demandais si j’avais bien compris le propos du jeu ! Je te réponds oui et je te renvoie la question. Surtout en ce qui concerne MEA. On parle de colonie et tous ce que ça peut sous entendre. Les Kerts et l’Initiative convoitent la même chose et donc forcément conflit. Dans l’histoire de l’humanité, les colonisations ceux sont faites dans la violence et parfois au détriments des « locaux ».

C’est cette thématique que propose entre autre MEA. Tout comme la trilogie parlait du rapport entre organique et méca. De la volonté des uns de vouloirs dominer l’autre. De reconnaitre l’autre comme vivant et ayant le droit d’exister.
Ce qui me fait rebondir sur ta phrase
Citer
Toi, tu réponds sur les Kerts, en tentant maladroitement une comparaison avec les Geths. Moi, je te parlais de "tout ce qui vit" qui est systématiquement présenté comme un ennemi à abattre »
Pour moi les Geths sont vivants tous comme les moissonneurs !

Mass Effect ne se réduit pas non plus au relais cosmodésiques. Si tu crois ça c’est que t’es surement passé à côté de beaucoup de choses au sein du richissime univers Mass Effect.

Citer
Oui, je connais l' "histoire" d'Andromeda. Mais tu sais, elle n'était pas convaincante racontée par le jeu, elle ne l'est pas davantage racontée par toi, Serbe-et-Russe 

Je n’ai pas cherché à te convaincre ! Juste établis la problématique des deux histoires.  C’est un Mass effect et il est donc normal qu’il y’ait des références à la trilogie. Cela n’a rien de commercial.

Citer
Tout-à-fait d'accord là-dessus... D'où l'intérêt de parler de la Guerre du Premier Contact, Akuze, et d'autres missions de Shepard avant qu'elle/il ne se soit fait un nom et une renommée. Ç'aurait été une idée très intéressante.

C’est vrai que c’est une bonne idée de scénario qui aurait permis de mettre en lumière des protagoniste comme Anderson, Saren et un certain Jack Harper plus connu sous le nom de l’homme trouble.
Mais plutôt dans un format type BD, livre ou animation comme Paragon Lost. Mais on connait déjà la fin de l’histoire, le conseil impose une trêve ce qui quelques part sauvera l’humanité car on aurait prit une dérouillé. Ils ne pourront pas modifier la fin sur ce coup là. De plus l’histoire sera surtout centrée sur les humains et les Turiens.

Pour les graphismes tu enfonces les portes ouvertes là ! Tous le monde sait que c'est le défaut principal du jeu ! ::) Quoique je trouve que les turiens sont plutôt réussi tout comme les Krogans.




 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #12 le: 20 avril 2019 à 13:04:31 »
 

AbigaelleShepard

  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 88
    Messages
  • Réputation : 5/7
    • Voir le profil
Les deux jeux ont été conçus en même temps et sont sortis à deux ans d’intervalles. Logique donc qu’ils se ressemblent sur certain point mais sans faire de Anthem une suite d’Andromeda.


-

Bin non, justement : ce n'est pas forcément logique qu'ils se ressemblent vu qu'ils n'oint pas été faits par les mêmes devs et après le crash d'Andromeda, la prudence la plus élémentaire serait de ne pas en reprendre les principes.
-

L’histoire d’Anthem se situe sur une planète seulement alors que toute l’histoire de tous  les mass effect se déroule sur une galaxie entière.


-


Je ne comparais pas Anthem aux Mass Effect. Je soulignais les ressemblances avec Andromeda. Et ce qui fait qu'un Mass Effect est un Mass Effect n'est pas que l'action se déroule sur différentes planètes mais le fait qu'il y ait des relais cosmodésiques pour produire l'effet cosmodésique qu'on appelle un mass effect.


Maintenant, si tu veux dire qu'Anthem est différent d'Andromeda parce que l'action ne se déroule que sur une planète je ne te suis pas, car sur une ou plusieurs planètes, il y a l'extrême similarité du propos (planète à coloniser pour la rendre habitable pour des humains), l'absence d'émotions, les personnages sans personnalité notoirement marquante, les armures bien peu design et le jetpack comme gadget.


-


Les deux jeux ont été conçus en même temps et sont sortis à deux ans d’intervalles. Logique donc qu’ils se ressemblent sur certain point mais sans faire de Anthem une suite d’Andromeda.

-

Bin non, justement : ce n'est pas forcément logique qu'ils se ressemblent vu qu'ils n'oint pas été faits par les mêmes devs et après le crash d'Andromeda, la prudence la plus élémentaire serait de ne pas en reprendre les principes.


-


Mais n’ayant pas Anthem je peux difficilement le comparer à Andromeda

-

Si. Tu le peux, mais tu ne le souhaites pas.

Il y a suffisamment d’articles dans les médias et de gameplays sur Youtube pour te faire une idée et relever les ressemblances (ou les différences s’il y en a)


-


Mais hormis certain aspect visuels et technique les jeux n’ont aucun lien.

-

Si l’on va sur les visuels et technique, cela fait 2 points communs supplémentaires avec Andromeda.

Par ailleurs, le moteur utilisé (Frosbite 3) est le même que celui utilisé pour Andromeda et qui, de sources diverses, n’est pas celui qui convient le mieux pour les RPG.

Sur ce point, même si ça fait un 3è point commun supplémentaire avec Andromeda, je ne peux pas le retenir car l’utilisation de ce moteur graphique, c’est EA Games qui l’a ordonné pour tous ses nouveaux jeux, ce n’est donc pas un choix des devs.


-


Par contre MEA a surement pour rôle de servir de tremplin pour Anthem, mais les deux jeux ayant eu un développement catastrophique. Un autre point en commun.

-

Je serais ravi de compter ici un nouveau point commun (ce qui renforcerait encore davantage mon propos) mais je ne le peux pas car ce n’est pas exact. Anthem, contrairement à Andromeda, n’a pas eu les nombreuses difficultés techniques lors du développement qu’a eues Andromeda.


-


Le jeu a été présenté comme un Mass Effect 4 et donc vu comme une suite par beaucoup de monde au moment de sortie.

-

Non, le jeu n’a jamais été présenté comme un Mass Effect 4. Il a, depuis le début, été très clair pour Anthem que ce serait un tout autre jeu qu’un Mass Effect, et pour Andromeda aussi, il a, depuis le début, été très clairement précisé que ce ne serait pas une suite à la trilogie Mass Effect, que l’idée était justement de s’en éloigner un maximum pour faire quelque chose de complètement nouveau…


-


Androméda ne pique pas mais reprend certaines choses des 3 volets précédents, c’est un mass effect c’est donc normal que les concepteurs s’appuient sur la Trilogie.

-

Ce n’est pas un Mass Effect. Tu sembles avoir du mal à intégrer l’idée que ce jeu ne peut pas être un Mass Effect même si, pour des raisons commerciales évidentes, le nom « Mass Effect » est posé sur les affiches promotionnelles.


-


C’est vrai qu’ils auraient pu trouver une autre approche pour Peebee qu’une archéologue. Ils ont voulue surement joué sur la corde nostalgique. Ils auraient du inverser les rôles avec Cora et cela aurait été parfait. Cependant les caractères et personnalités de Liara et Peebee ne sont pas les mêmes.


-

Oui… Ça, je pense qu’on avait tous remarqué. Mais sans faire un caractère et une personnalité identiques à ceux de Liara (bien que tout le monde compare forcément du coup Liara à Peebee), ils auraient pu faire un tempérament différent sans nécessairement qu’il soit grotesque et aussi peu intéressant…


-


Liara notamment dans le 1 a un côté naïve je trouve presque fleur bleue si je puis dire

-

Liara, dans le 1 (même si ça lui coûte de le dire) n’avait que 106 ans ! Elle était à peine plus âgée qu’une enfant ! Mais son côté naïf n’enlevait rien à sa grande soif de connaissances, sa culture riche et intellectuellement stimulante, son intellect et sa classe.


-

et puis au fil de la trilogie le personnage devient plus dure et gagne en maturité. Le fait de devenir courtier de l’ombre joue beaucoup là-dessus. Peebee est beaucoup plus extravertie, espiègle voir agaçante pour le reste de l’équipage. Elle me semble plus aventurière que Liara, plus impulsive, plus Rock’n Roll.



-
Plus aventurière, peut-être (encore que je ne vois pas sur quoi tu te bases pour l’affirmer…  Même si Liara avait toute une richesse intérieure que Peebee n’a jamais eue et aimait passer de longs moments à étudier les cultures des différentes races aliens (c’est son côté scientifique, elle est beaucoup plus anthropologue que Peebee), elle partait aussi à l’aventure), plus impulsive oui (c’est-à-dire moins réfléchie. Effectivement, c’est un aspect de Peebee qui participe au fait que j’ai l’impression d’avoir une idiote sur mon écran au lieu d’avoir un personnage profond et intéressant), mais plus Rock & Roll ??? ? LOL ! Ça non… Peebee n’a rien de Rock & Roll… Nous ne devons pas avoir la même perception de ce qu’est l’esprit Rock.Déjà l'esprit Rock & Roll n'est pas du tout dans le style des Asaris, et ensuite je n'aurais rien contre un personnage à l'esprit Rock & Roll, au contraire, j'adorerais cela. Peebee, je trouve qu'elle a, elle, un esprit très immature (bien plus immature que celui de Liara dans ME1 qui avait quand même une belle maturité d'esprit en dépit de quelques côtés naïfs et frais dû à son jeune âge) plutôt que Rock & Roll.-
Tous ce que tu écris n’est que ton interprétation ! Tu vois les reliquats comme une réplique de la technologie protheenne pour moi ils me font penser au moissonneurs.
-
En réalité, j’essaie d’éviter de me baser sur mon interprétation pour plutôt me baser sur des faits.Esthétiquement, les reliquats se rapprochent des Moissonneurs, leur technologie, esthétiquement se rapproche aussi de celle des Moissonneurs, mais dans l’idée générale, une race très ancienne possédant une technologie très développée, et même inédite, cela rappelle complètement les Prothéens. Il est d’ailleurs surprenant et assez contradictoire que la civilisation reliquate n’ait pas été moissonnée vu que les Moissonneurs moissonnent toutes les races technologiquement les plus avancées… Tout comme les Prothéens, les Reliquats, en toute logique, auraient dû disparaître (d’après le propos des Mass Effect, ce que semble complètement oublier Andromeda).Quoi qu’il en soit, Prothéens ou Moissonneurs, tu conviens, par ton commentaire, d’un principe directement repris aux Mass Effect.


-


Le mystère des reliquats c’est que justement qu’on ne sait pas d’où ils viennent, qui les a conçus ? Un peu comme les moissonneurs au début jusqu’à ce que on apprenne dans le 3 qu’ils ont été conçus par une race nommé Léviathan.
-En fait, je ne crois pas que les Léviathans aient construits les Moissonneurs… Pas dans le sens qu’on l’entend… Je crois que tout le propos des Mass Effect est métaphorique et que plus des individus deviennent insensibles, plus ils s’éloignent de leur constitution organique pour se transformer en machines (en synthétiques). Cela se vérifie d’ailleurs avec Shepard qui, si on en fait un personnage dur, pragmatique, il a des cicatrices qui apparaissent et laissent passer un visuel plus proche de celui des synthétiques que de celui des organiques (yeux rouges, etc..). Autre exemple : Saren, qui a des éléments très clairement synthétiques.Je pense donc que les Moissonneurs sont des Léviathan endoctrinés (moissonnés) comme les Récolteurs sont des Prothéens endoctrinés, les Furies sont des Asaris endoctrinés, les Zombies sont des Humains endoctrinés… Endoctrinés à devenir froids, durs, insensibles.Si les Léviathans (qui sont des Moissonneurs organiques) ont créé les Moissonneurs, c’est alors qu’ils ont endurcis certains d’entre eux au point d’en faire des machines (des synthétiques). Celles-ci, naturellement, se sont retournées contre leurs propres créateurs et les ont détruits. C’est ce pourquoi dans toute la trilogie Mass Effect, on ne rencontre que 3 Léviathans (et encore, dans un DLC !), tout comme on ne rencontre qu’un Prothéen)


-


L’exaltation s’apparente plus à une assimilation à la fois physique et mental de l’individu alors que un endoctrinement est un contrôle avant tout psychologique.
-C’est là que tu es en désaccord complet avec le propos des Mass Effect. Dans ME1, il est clairement établi que Saren a subi des modifications physiques par les Moissonneurs qui l’avaient endoctriné.


-


L’exaltation est aussi une forme de moissonnage, car ça permet au Kert de se renouveler génétiquement.
-Tout comme l’endoctrinement pour les Récolteurs et autres endoctrinés.


-


On pourrait comparer aussi les Kerts aux Asaris dans leurs assimilations d’une autre espèce. Bon je préfère la manière des asaris surement plus agréables.  ;D  Lexi et Peebee font justement la remarque dans le jeu.
-Quoi, essaies-tu de dire qu’il est possible d’avoir une romance avec un Kert ? Je n’ai jamais entendu cela !J’ignore si ce que tu dis est ou non exact, mais si c’est le cas, c’est encore un point repiqué à Mass Effect (pour un jeu qui prétendait vouloir faire quelque chose de complètement différents, je trouve qu’il s’est emparé de beaucoup d’éléments de Mass Effect qu’il a détourné et réutilisé maladroitement. Ce qui fait qu’Andromeda est, pour moi, une mauvaise parodie de la trilogie Mass Effect).


-




La comparaison entre la mort d’Alec Ryder et le gamin dans le 3 est vraiment mal trouvée. Cela n’a absolument rien à voir. Ryder c’est sacrifié pour que son fils ou fille survive. L’enfant n’est qu’un symbole de la destruction aveugle des moissonneurs.


-


Dans le détail, la situation n’est pas la même mais globalement, la situation est identique, tu ne peux pas le nier. Si le contexte n’est pas le même, le personnage principal de Mass Effect et celui d’Andromeda ont, tous deux, assisté à la mort d’une personne qui était censée les les toucher, et même les bouleverser. Dans Mass Effect, la mort de cet enfant a traumatisé Shepard, dans Andromeda, la mort du père de Ryder aurait dû la/le traumatiser mais il n’en a rien été.

-

Tu parles de copiage mais c’est le principe même de la science fiction. Déjà on va dire s’inspirer, le terme est plus adéquat.


-


Je sais faire la différence entre l’inspiration et le copiage, Serbe-et-Russe, et par ailleurs je pense connaître assez bien la science-fiction qui est un genre que j’apprécie beaucoup, je te remercie pour ton commentaire mais il était inutile car dans le cas d’Andromeda, un jeu qui avance avec l’étiquette commerciale Mass Effect sans être un Mass Effect, les éléments repris dans Mass Effect sont si nombreux et si évidents qu’on ne peut pas parler d’une simple aspiration.


-




Mass Effect c’est inspiré de beaucoup d’ouvrage de science fiction dont notamment Star Wars, les pouvoirs biotiques et l’endoctrinement font en partie penser aux pouvoirs Jedi, il y’a aussi des référence à Lovecraft, Blade Runner.

-


Je sais que Mass Effect s’est beaucoup inspiré par les films et ouvrages de science-fiction, tu peux ajouter Alien à la liste. Mais de manière beaucoup plus créative et novatrice qu’Andromeda ne l’a fait avec Mass Effect. C’est aussi là que l’on voit la différence entre inspiration et répliques.


-


MEA a des références aussi à 2001 Odyssée de l’espace. Le Monolithe fait penser aux structures reliquat, SAM est surement inspiré de l’ordinateurs HAL. Je pense qu’il y’a aussi un peu d’Interstellar.

-

Peu importe… Tu peux me citer toute une liste, ça ne change rien de ce que j’ai écrit au sujet des éléments qu’Andromeda a détourné de Mass Effect ni sur la maladresse de leur recyclage.


-




Luc Besson avec son film Valerian à été accusé de plagiat de Mass Effect notamment sur le design des armures …. Finalement c’était une polémique pour rien.


-


Tu vas me sortir l’historique de tous les cas de plagias (avérés ou non avérés) et d’inspirations ? Si c’est le cas, tu peux aussi sortir du domaine de la science-fiction car il y en a aussi dans tous les genres.


-




Citer
Bin... Oui, bien évidemment. Tu connais une autre trilogie Mass Effect ? LOL !!  ;D ;D ;D

Tu ne répond toujours pas à la question ! ???

-

Si, au contraire, j'y ai clairement répondu :  « Oui, bien évidemment », est une réponse, Serbe-et-Russe….


-


Tu disais donc bien de reprendre Shepard et Compagnie ?!


-


J’ai aussi répondu à cette autre question (qui n'a rien à voir avec celle que tu posais ci-dessus et qui concernait l'équipe de devs), et ma réponse est : Pas nécessairement, non, même si ce serait aussi possible et qu’il y aurait aussi beaucoup à raconter.
« Modifié: 20 avril 2019 à 13:34:20 par AbigaelleShepard »
Mass Effect 1, Mass Effect 2 et Mass Effect 3.
 

Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #13 le: 20 avril 2019 à 15:06:07 »
 

AbigaelleShepard

  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 88
    Messages
  • Réputation : 5/7
    • Voir le profil
Encore une fois tu compares l’histoire de la trilogie basé sur 3 jeux à celle de MEA. Forcément que l’histoire parait plus riche, que les personnages paraissent plus développé.

Andromeda arrive après trois volets d’une trilogie portant le même nom « Mass Effect » sur les boîtes (l’utilisation de ce nom était justifiée pour les 3, pas pour Andromeda, mais ça, je l’ai déjà dit. Il n’empêche qu’Andromeda porte le nom Mass Effect sur les visuels promotionnels), il ne faut pas s’attendre à ce que le public prioritaire à qui s’adresse Andromeda (celui qui a joué à la trilogie Mass Effect) n’attende pas mieux qu’un Andromeda.
 
Je t’ai déjà dit, Andromeda essaie d’agir comme s’il s’agissait d’un concentré de toute la trilogie Mass Effect en repiquant des éléments à ME1, ME2 et ME3, en les détournant et en les recyclant. Il ne faut donc pas s’étonner que la comparaison soit faite avec les 3 volets.
 
Tu avances régulièrement l’argument (très mauvais selon moi) d’après lequel il n’y a eu qu’un seul Andromeda , mais même si l’on compare seulement au tout 1er Mass Effect, il était infiniment plus riche et mieux construit qu’Andromeda  (qui n’est, au passage, qu’un jeu de baston, pas de réflexion) a point que le public a massivement suivi et qu’il a été possible de faire un 2è, puis un 3è volet à Mass Effect, ce qui n’est absolument pas possible avec Andromeda… Ca veut bien dire quelque chose, non ? (et par pitié, ne me sors pas l’argument erroné selon lequel Andromeda était présenté comme un Mass Effect 4, car c’est faux. Il n’a jamais été présenté comme un Mass Effect 4 et il a clairement été établi depuis le début que ce serait complètement différent (et le problème, c’est qu’il est, effectivement très différent, mais qu’il tente très maladroitement de se rattacher un Mass Effect en en reprenant ostensiblement et maladroitement nombre d’éléments
 
A réussi à ne convaincre personne ??!  ??? Ça c’est toi qui le dis !  ::) Avant d’acheter le jeu j’ai beaucoup lu les critiques et surtout celle des autres joueurs et de manière générale les critiques sont bonnes, beaucoup de gens défendent le jeu, le reconnaisse à sa juste valeur sans occulter les défauts pour autant.

Tu n’as retenu (ou lu) que ce qui t’intéressait : les critiques positives.
Il y a des gens à qui le jeu a plu, souvent ceux qui n’ont pas connu la trilogie avant. J’ai aussi lu bon nombre de critiques de joueur très négatives à propos d’Andromeda, et aussi des commentaires de gens qui ont découvert Andromeda avant de découvrir la trilogie et qui ne peuvent plus rejouer à Andromeda depuis qu’ils ont découvert la trilogie Mass Effect parce que le niveau des Mass Effect lui est bien supérieur. Il y a aussi les articles de la presse spécialisée qui, souvent, ne sont pas si élogieux concernant Andromeda et les résultats concrets : les ventes sont plus que décevantes, Bioware Montréal a abandonné toute idée de DLCs, EA Games a dissout Bioware Montreal, c’est un échec commercial retentissant dans le jeu vidéo. Mass Effect représentait pour EA Games la poule aux œufs d’or, mais si EA Games a dissout son département qui a développé Andromeda, que ce département a renoncé à sortir des DLCs pour Andromeda et que la sortie d’un nouveau Mass Effect est aussi hypothétique et lointaine, c’est bien qu’il a fait un énorme bide commercial. Et il y a une raison à cela. Pas les innombrables bugs graphiques dont beaucoup parlaient à sa sortie, pas un problème de production non plus, le problème est à voir du côté de la qualité qui est bien inférieure à ce qu’un Mass Effect est supposé offrir, or Andromeda se réclame (à tort) des Mass Effect.
La différence entre toi et moi, c’est que j’ai pré-commandé le jeu, je n’ai lu aucune critique et aucun commentaire avant que je ne l’ai terminé, mon avis n’est donc influencé par aucun d’entre eux.
 
Saren et l’homme troubles sont des ennemies donc forcément qu’ils paraissent plus badass !

Si par cette expression très moche de « badass », tu veux dire classe, alors je te rétorque qu’un ennemi n’est pas forcément classe, et que dans Mass Effect, tous les personnages, bons comme mauvais (et intermédiaires) sont classes, ce qui n’est le cas d’aucun dans Andromeda (ni bons, ni mauvais)
 
Libre à toi de croire qu’anthem est la suite d’Andromeda. Mais si c’était le cas ils l’auraient officiellement annoncé.

Je n’ai jamais dit qu’Anthem était la suite d’Andromeda. Je suis désolé que tu peines autant à comprendre mes propos. Quand j’écris que c’est un Andromeda 2, je veux dire que c’est une réplique d’Andromeda sur beaucoup de points, que l’on y retrouve beaucoup de similitudes.
C’est toi qui parle de « suite d’Andromeda », pas moi.
Le livre dont j’ai mis le lien est intéressant pour comprendre les origines des jeux de Bioware.
De quel Bioware parles-tu ? de Bioware Montréal (qui a fait Andromeda) ou de Bioware Edmonton (qui a fait les Mass Effect) ? Bioware Montréal s’est construit bien plus tard que Bioware Edmonton et n’est que le nouveau nom donné au département de l’équipe d’EA Montréal, ce qui n’est pas le cas de Bioware Edmonton.
 
Bioware Edmonton existe depuis 1995 et a été racheté par EA Games en 2007.
Bioware Montréal était EA Montréal avant son changement de nom (en conservant exactement la même équipe que celle d’EA Montréal). Le changement de nom a été fait en 2009.
Le seul mauvais DLC de Mass Effect 3 (Omega) est développé par Bioware Montréal. Ce qui explique que l’on retrouve des personnages aussi ratés dans Andromeda que pouvaient l’être ceux introduits dans ce DLC (Les Adjudants et Nyreen)
Biowre Montréal / EA Montréal a été dissout après l’échec d’Andromeda et l’équipe le composant a été intégrée dans un nouveau département d’EA Games appelé EA Motive.
 
Tu oublies les Arches Asari, Turienne, Krogan et Galarienne. Si ils ceux sont joint au projet c’est qu’ils ont eux aussi leurs intérêts.

J’ignore à quoi tu réponds, je ne peux donc pas commenter ton propos.
 
Au passage, dans la bande dessinée Mass Effect Nouveau Monde, dont le personnage principal est Kandros.
https://books.google.fr/books/about/Mass_Effect_Nouveau_Monde.html?id=_oBJDwAAQBAJ&printsec=frontcover&source=kp_read_button&redir_esc=y#v=onepage&q&f=false
 
On comprend que l’aventure a été possible grâce à un scientifique Quarien nommé Shioleth Vas Novarra qui avait découvert que les Geths s’étaient servi de 3 relais cosmodésiques inactifs comme un télescope supraluminique qui leur permettait de recueillir des informations sur Andromède. On appelle ça l’antenne de Kholas.

Bis repetita, les produits dérivés sont des démarches commerciales et ne m’intéressent pas du tout. Il est exclu que j’achète tous les livres, toutes les BD, tous les dessins animés, toutes les figurines pour me faire un avis sur la qualité d’un jeu vidéo. Le jeu vidéo lui-même est censé être suffisant.
 
On peut regretter l’absence des Quariens et Butariens c’est vrai, d’où l’intérêt de faire une suite à MEA. ;)

Il n’y aura aucune suite à Andromeda. Cela a été dit et répété officiellement. Ce jeu a été conçu dès le départ pour être un stand-alone.

Il est, en revanche, possible qu’il y ait un nouveau Mass Effect

Tu me demandais si j’avais bien compris le propos du jeu ! Je te réponds oui et je te renvoie la question. Surtout en ce qui concerne MEA. On parle de colonie et tous ce que ça peut sous entendre. Les Kerts et l’Initiative convoitent la même chose et donc forcément conflit. Dans l’histoire de l’humanité, les colonisations ceux sont faites dans la violence et parfois au détriments des « locaux ».

Justement, ce n’est pas du tout le propos des Mass Effect qui utilise le terme « colonie » dans le sens 1er du terme, pas dans le sens contemporain. Quand on parle de « colonies », comme dans la science-fiction, cela implique l’installation, pas l’asservissement ni la destruction qu’ont perpétré les colonisations du 20è siècle. Les Mass Effect parlaient des colonies dans le 1er sens du terme, Andromeda ne voit les colonies que dans un cadre de destruction de tout ce qui vit.
 
C’est cette thématique que propose entre autre MEA. Tout comme la trilogie parlait du rapport entre organique et méca. De la volonté des uns de vouloirs dominer l’autre. De reconnaitre l’autre comme vivant et ayant le droit d’exister.

Là-dessus, je suis d’accord avec toi, mais ce n’est pas lié à l’utilisation du mot colonie, c’est, en revanche, une base de réflexion des Mass Effect qui est totalement absente d’Andromeda.
 
Ce qui me fait rebondir sur ta phrase
Citer
Toi, tu réponds sur les Kerts, en tentant maladroitement une comparaison avec les Geths. Moi, je te parlais de "tout ce qui vit" qui est systématiquement présenté comme un ennemi à abattre »
Pour moi les Geths sont vivants tous comme les moissonneurs !

Mais pour moi aussi… Décidément, tu as vraiment du mal à comprendre mes propos… J’essayais de dire « tout ce qui vit en général, et pas uniquement les Kerts.
 
Tu essaies de prétendre que j’ai dit des choses que je n’ai jamais dites ou pensées.
 
Toi, tu fais une comparaison entre Kerts et Geths, comme s’il s’agissait des seuls être vivants, moi, je parlais de « tout ce qui vit », incluant les Kerts mais aussi la faune locale…
 
Je sais que les Geths et les Moissonneurs sont aussi vivants, mais ce ne sont pas les seuls êtres vivants dans Mass Effect comme les Kerts ne sont pas les seuls êtres vivants dans Andromeda. La différence, c’est que dans Mass Effect, les autres êtres vivants ne sont pas nécessairement présentés come des ennemis et dans Andromeda si.
 
Mass Effect ne se réduit pas non plus au relais cosmodésiques. Si tu crois ça c’est que t’es surement passé à côté de beaucoup de choses au sein du richissime univers Mass Effect.

Je n’ai jamais dit que les Mass Effects se limitaient aux relais cosmodésiques (une nouvelle fois, par un procédé assez douteux, pour le moins, tu tentes de me faire dire ce que je n’ai pas dit ou pensé)…mais les relais cosmodésiques sont une base pour un Mass Effect, car ce sont eux qui produisent l’effet cosmodésique (combien de fois vais-je devoir répéter ce passage pour que tu en comprennes le sens ?).
Le mass effect (qu_i a donné le nom à la saga) c’est l’effet cosmodésique… Celui-ci est généré par les relais cosmodésiques. Un Mass Effect qui n’évoque à aucun moment la présence de relais ou d’effet cosmodésiques ne peut donc pas être appelé un Mass Effect puisque ce nom n’est, du coup, pas justifié pour définir le jeu.
Un Mass Effect est censé mentionner une technologie capable de produire l’effet cosmodésique, avoir un certain esprit scientifique, des choix moraux difficiles, une interaction jusque dans les dialogues, une cohérence, un certain esprit, des personnages creusés et intéressants, et une certaine forme d’humour… Andromeda ne possède aucun de ces 7 points.
 
Citer
Oui, je connais l' "histoire" d'Andromeda. Mais tu sais, elle n'était pas convaincante racontée par le jeu, elle ne l'est pas davantage racontée par toi, Serbe-et-Russe 

Je n’ai pas cherché à te convaincre ! Juste établis la problématique des deux histoires.  C’est un Mass effect et il est donc normal qu’il y’ait des références à la trilogie. Cela n’a rien de commercial.
 
Ce n’est pas un Mass Effect.
 
Citer
Tout-à-fait d'accord là-dessus... D'où l'intérêt de parler de la Guerre du Premier Contact, Akuze, et d'autres missions de Shepard avant qu'elle/il ne se soit fait un nom et une renommée. Ç'aurait été une idée très intéressante.

C’est vrai que c’est une bonne idée de scénario qui aurait permis de mettre en lumière des protagoniste comme Anderson, Saren et un certain Jack Harper plus connu sous le nom de l’homme trouble.
Mais plutôt dans un format type BD, livre ou animation comme Paragon Lost.
Non, les produits dérivés ne sont pas le jeu. Je parlais de ces idées en jeu, ce qui est tout-à-fait possible. Que tu ne jures que par les produits dérivés et Andromeda, c’est ton droit, mais pour moi, Mass Effect, c’est un jeu vidéo avant tout et je parle du jeu vidéo. Pas des figurines, des BD, des livres, des contines pour enfants ou que sais-je encore.
 
Mais on connait déjà la fin de l’histoire, le conseil impose une trêve ce qui quelques part sauvera l’humanité car on aurait prit une dérouillé. Ils ne pourront pas modifier la fin sur ce coup là. De plus l’histoire sera surtout centrée sur les humains et les Turiens.

On n’est pas obligé de faire des jeux dont on ne connait pas la fin dans l’histoire globale de la saga, et, par ailleurs, l’histoire, dans un jeu vidéo comme Mass Effect, se modifie en fonction des choix du joueur. C’est justement très précisément ce qu’il y a d’intéressant dans les jeux vidéo (et qui n’existe pas dans les produits dérivés que tu évoques continuellement), c’est l’interactivité. Le fait de pouvoir modifier le cours du récit. Un volet s’intercalant entre deux volets ou précédant le 1er pourrait modifier le récit des autres volets. Ce serait un travail important mais pour un résultat ô combien captivant et fascinant pour le public !
 
Pour les graphismes tu enfonces les portes ouvertes là ! Tous le monde sait que c'est le défaut principal du jeu ! ::) Quoique je trouve que les turiens sont plutôt réussi tout comme les Krogans.

Bin oui, mais ça compte aussi… Et les choix graphiques malheureux dans Andromeda ne sont pas que le fait du moteur graphique, mais aussi un choix délibéré des développeurs.
 
Maintenant, pour ce que tu dis sur les Turiens et les Krogans… comme je l’ai dit « Tous les goûts sont dans la nature mais en ne qui me concerne, il n’y a pas photo. Ceux des Mass Effect sont infiniment plus réussis, intéressants, drôles et convaincants que ceux d’Andromeda.
« Modifié: 20 avril 2019 à 15:07:39 par AbigaelleShepard »
Mass Effect 1, Mass Effect 2 et Mass Effect 3.
 

Re : Re : Andromeda: J'aime et j'assume !
« Réponse #14 le: 21 avril 2019 à 00:04:00 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 104
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil
Citer
Bin non, justement : ce n'est pas forcément logique qu'ils se ressemblent vu qu'ils n'oint pas été faits par les mêmes devs et après le crash d'Andromeda, la prudence la plus élémentaire serait de ne pas en reprendre les principes.

Fait par deux équipes différentes mais par le même développeur….Bioware, et qui forcément reprend certaines recettes qui lui sont propres….sans faire l’un des jeux la suite de l’autre. Ils ont poussé le vice à commettre les mêmes erreurs mais c’est interne au groupe!

Citer
Il y a suffisamment d’articles dans les médias et de gameplays sur Youtube pour te faire une idée et relever les ressemblances (ou les différences s’il y en a)
Hormis les ressemblances graphique (vu sur youtube), techniques et les problèmes lors du développement des jeux. Ceux sont deux jeux différents.


Citer
Je serais ravi de compter ici un nouveau point commun (ce qui renforcerait encore davantage mon propos) mais je ne le peux pas car ce n’est pas exact. Anthem, contrairement à Andromeda, n’a pas eu les nombreuses difficultés techniques lors du développement qu’a eues Andromeda.


Pardon ?! Pas eu de difficulté ? Comment expliques-tu par exemple les animations faciales ? Ils ont connu beaucoup de défection, Casey Hudson notamment suite à des désaccords internes, une mauvaise maitrise du Frostbite  et un développement au final trop court qui donne justement au jeu cette impression d’inachevé.
http://www.gameblog.fr/news/68610-mass-effect-andromeda-a-connu-un-developpement-turbulent

Il y’a d’excellente chose dans MEA comme cette histoire de Fléau ! Ce qui me laisse croire que s’ils reprenaient MEA, mise à jour correctif et DLC Ils gommeraient la sensation d’échec qu’a laissé le jeu à sa sortie.

ME3 avait aussi connu des difficultés lors de son développement encore une fois raccourci. Résultat les DLC Surgi des Cendres avec Javik et Léviathan qui devaient être inclus directement dans l’histoire ont finalement été rajouté en DLC. On rajoutera les DLC citadelle et Oméga ainsi que la modification de la fin rendent le jeu encore plus épique qu’il était à sa sortie.

Citer
Liara, dans le 1 (même si ça lui coûte de le dire) n’avait que 106 ans ! Elle était à peine plus âgée qu’une enfant ! Mais son côté naïf n’enlevait rien à sa grande soif de connaissances, sa culture riche et intellectuellement stimulante, son intellect et sa classe.


Une enfant avec un corps de femme !? Une ado de 16-17 ans oui. Mais qui a dit que cela lui enlevait sa soif de connaissance ?! Peebee est aussi jeune que Liara et à la même soif de connaissance. Cela correspond à une phase de développement chez les Asaris, l’équivalent de l’adolescence chez nous. Mais au niveau des caractères les perso ne se ressemblent pas du tout. Moi j’aime bien les deux toi seulement Liara, c’est tout.

Citer
En réalité, j’essaie d’éviter de me baser sur mon interprétation pour plutôt me baser sur des faits.Esthétiquement, les reliquats se rapprochent des Moissonneurs, leur technologie, esthétiquement se rapproche aussi de celle des Moissonneurs, mais dans l’idée générale, une race très ancienne possédant une technologie très développée, et même inédite, cela rappelle complètement les Prothéens. Il est d’ailleurs surprenant et assez contradictoire que la civilisation reliquate n’ait pas été moissonnée vu que les Moissonneurs moissonnent toutes les races technologiquement les plus avancées… Tout comme les Prothéens, les Reliquats, en toute logique, auraient dû disparaître (d’après le propos des Mass Effect, ce que semble complètement oublier Andromeda).Quoi qu’il en soit, Prothéens ou Moissonneurs, tu conviens, par ton commentaire, d’un principe directement repris aux Mass Effect.

Si la civilisation à l’origine des reliquats avait été moissonné il y’aurait des relais cosmodésique, technologie moissonneurs, dans la galaxie d’Andromède et pour l’instant il y’en a pas.

Je suis d’accord, La découverte des reliquats fait penser à l’humanité qui découvre sur Mars cette technologie prothéenne et notamment l’exploitation de l’élément zéro qui leur permettra de maitriser la technologie des propulseurs SLM et des champs gravitationnel ….et on connait la suite.

Au passage l’élément zéro est la source de toutes ces technologies comme le relais cosmodésique mais aussi des pouvoir biotiques ! Y’a-t-il de l’élément zéro dans MEA ? Oui
Y’a til des pouvoir biotique dans MEA ? Oui donc c’est un jeu Mass Effect ! Y’a-t-il tous ça dans Anthem ?! Non …enfin je ne crois pas.


Citer
-En fait, je ne crois pas que les Léviathans aient construits les Moissonneurs… Pas dans le sens qu’on l’entend… Je crois que tout le propos des Mass Effect........ Celles-ci, naturellement, se sont retournées contre leurs propres créateurs et les ont détruits. C’est ce pourquoi dans toute la trilogie Mass Effect, on ne rencontre que 3 Léviathans (et encore, dans un DLC !), tout comme on ne rencontre qu’un Prothéen)

- Plus exactement les Léviathans ont construit une IA, le catalyseur, afin de répondre à la problématique des espèces avancées qui génèrent souvent des conflits lié à leur avancement technologique. La moisson est devenue alors une solution pour résoudre ce problème. Cependant l’IA cherche toujours une autre solution comme la synthèse orga/meca mais sans jamais y parvenir  A partir de la première moisson sur les Léviathans eux même, l’IA crée une réplique qui s’appellera l’Augure le premier moissonneur.

Non les moissonneurs sont les répliques des Léviathans un peu comme les geths sont à l’image de leurs créateurs, les quariens. Le catalyseur et les moissonneurs cherchent en vain à synthétiser les deux formes de vie. Ils se servent du matériel génétique des espèces moissonnées à la fois pour recrée d’autre espèces mélangeant un aspect orga et mécha.

Bénézia à été endoctriné et pourtant elle n’est pas transformé, L’homme trouble sous l’influence de l’endoctrinement modifie ses propres semblable en zombie afin de les rendre plus docile

Les implants de Saren ne sont pas liés à l’endoctrinnement mais à des blessures de guerre et les implants lui permettent d’amplifier ses pouvoirs biotiques. Quand a Shepard ses implants sont liés au projet Lazard. Il ne devait en rester grand-chose du corps de Shepard quand Cerberus l’a récupéré.

Citer
Quoi, essaies-tu de dire qu’il est possible d’avoir une romance avec un Kert ? Je n’ai jamais entendu cela !J’ignore si ce que tu dis est ou non exact, mais si c’est le cas, c’est encore un point repiqué à Mass Effect (pour un jeu qui prétendait vouloir faire quelque chose de complètement différents, je trouve qu’il s’est emparé de beaucoup d’éléments de Mass Effect qu’il a détourné et réutilisé maladroitement. Ce qui fait qu’Andromeda est, pour moi, une mauvaise parodie de la trilogie Mass Effect).

-Peebee et lexi font un parallèle entre elles et les Kerts tout en marquant une différence, mais je n’ai pas parlé de romance ou contact charnelle. Je ne me souviens plus précisément de ce que dit Lexi à se sujet.

L’endoctrinement a pour but de briser toute volonté chez l’individu. La transformation physique de l’individu est d’ordre purement technologique et survient après l’endoctrinement. L’exaltation a effectivement un effet qui rend le sujet docile. Après la transformation en kert c’est autre chose.

. Ils voulaient un Mass effect qui sort de la trilogie Shepard, sans pour autant renier la trilogie.

Citer
Dans le détail, la situation n’est pas la même mais globalement, la situation est identique, tu ne peux pas le nier. Si le contexte n’est pas le même, le personnage principal de Mass Effect et celui d’Andromeda ont, tous deux, assisté à la mort d’une personne qui était censée les les toucher, et même les bouleverser. Dans Mass Effect, la mort de cet enfant a traumatisé Shepard, dans Andromeda, la mort du père de Ryder aurait dû la/le traumatiser mais il n’en a rien été.


- Shepard ne connait pas l’enfant personnellement mais lorsque le moissonneur détruit la navette où se trouve l’enfant sous les yeux impuissant de Shepard entrain de battre en retraite. Frustration, tristesse  et rage habite Shepard à ce moment là. L’enfant devient le fil conducteur de la détermination de Shepard à lutter contre les moissonneurs.

-Ryder connait son père mais le rapport avec lui est distant. Il semble beaucoup plus attaché à son mère et témoigne d’une certaine émotion lorsque que SAM lui présente l’un des souvenir de son père la concernant.

Tu reproches à Ryder d’être peu expressif à l’annonce de la mort de son père mais on pourrait dire pareil de Shepard lorsque Ashley ou Aidan meurt, sans parler que c’est lui qui à choisit. Shepard est beaucoup plus expressif dans le 2 et 3 que dans le 1.

Citer
Tu vas me sortir l’historique de tous les cas de plagias (avérés ou non avérés) et d’inspirations ? Si c’est le cas, tu peux aussi sortir du domaine de la science-fiction car il y en a aussi dans tous les genres.
Non c’est juste un exemple, cependant Bioware peut se permettre de récupérer des idées de la trilogie vue que c’est sa propriété intellectuelle.

Citer
Si, au contraire, j'y ai clairement répondu :  « Oui, bien évidemment », est une réponse, Serbe-et-Russe….

Et la réponse est incomplète  bien évidemment quoi ? La même « équipe qui a fait la trilogie ou la période shepard ?