Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Extranet - Le 18/11/2019 : Selon Kotaku, Bioware travaille sur un nouveau Mass Effect et une refonte d’Anthem
[Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !

Auteur (Lu 9625 fois)

 

Ptitdoux

  • Pin-up interstellaire !
  • Assassin Drell
  • *
  • 143
    Messages
  • Réputation : 2/1
    • Voir le profil
    • Raphael Fontaine Photography
Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !

Vous n'êtes pas convaincu par la Théorie de l'endoctrinement ? De trop grands doutes subsistes sur cette théorie ?
A l'inverse vous pensez que le message de fin est clair ? Qu'en dehors de la mise en scène laissant à désirer, la fin de cette trilogie remplie correctement son rôle ?
Ou vous désirez tout simplement approfondir votre analyse ?

Dans ce cas bienvenue sur ce sujet !

Voici une première approche anti-endoctrinement que j’ai rédigé, sans être exhaustif... ;D

PS : TI = Théorie de l'endoctrinement

Introduction

Avant de passer en revue les divers arguments anti-endoctrinement, je pense qu'il serait tout d’abord judicieux de définir au mieux cette capacité propre aux Moissonneurs. Il n'est pas question ici, du moins dans un premier temps, de se baser sur des interprétations, des symptômes in-game ou encore des observations purement visuels pour définir ce concept de contrôle mental mais bien de s'appuyer sur l'ensemble des explications, des définitions et des faits que l'on peut considérer comme "scientifiquement correct" pour l'expliquer. La définition qui suit a entièrement été rédigée à partir de sources approuvées, soit le codex du jeu, soit l'un des trois romans Mass Effect de l'auteur canadien Drew Karpyshyn, également scénariste du premier volet du triptyque vidéoludique.

L'endoctrinement des Moissonneurs est un mode de corruption intrusif des esprits organiques, une "reprogrammation" cérébrale impliquant le conditionnement physique et/ou mental du sujet via divers moyens  :

Tout d'abord subliminaux :

- Via des émissions infrasoniques (fréquence inférieure à 20 Hz donc trop basse pour être audible par les humains)
- Via des émissions ultrasoniques (fréquence supérieure à 20.000 Hz donc trop haute pour être audible par les humains)

Ce procédé subliminal, communément appelé endoctrinement lent, permet de façon insidieuse d'assouplir la résistance mentale du sujet et d'influencer le fonctionnement de son système limbique, siège du contrôle des émotions et de la mémoire. A moyen terme, le sujet aura de plus en plus de mal à contrôler ses émotions et s'enfoncera irrévocablement dans une obsession "insufflée" par l'endoctrineur.
Cette suggestion, plus que ce contrôle à proprement parlé, permet d'influencer le comportement d'un individu afin de l'orienter dans le sens voulu par l'endoctrineur, sans que ce premier ne soit conscient de quoi que ce soit, en dehors de troubles auditifs et de maux de tête dus à l'exposition prolongée, ou répétée, aux émissions infra et ultrasoniques. A termes, des troubles du comportement surviennent rendant l'endoctrinement lent décelable pour quelqu’un qui en connait l'existence et les symptômes. Ce procédé peut s'étaler sur plusieurs mois, voir plusieurs années.

Ensuite physique :

- Via des champs électromagnétiques, et plus précisément via intrication quantique.

Cette étape, qui peut faire suite aux méthodes subliminales, demande un moyen "physique" de contrôle. Les Moissonneurs utilisent ici des nanites auto-réplicantes qui modifient la biologie du sujet afin de le contrôler totalement, tant mentalement que physiquement. Ces nanites vont remplacer certaines fonctions corporelles et ainsi transcender les performances physiques et mentales du sujet infecté.

Point le plus notable est la capacité de contrôle à distance des Moissonneurs sur leur sujet. En effet ces dernier sont capables de contrôler entièrement le physique du sujet quelque soit la distance les séparant de ce dernier, le tout via intrication quantique. Les Moissonneurs sont parvenus à associer des particules intriquées à des éléments nanotechnologiques (nanites).

Ce concept permet de n'avoir qu'un seul état quantique pour deux particules distingues, créant du coup un système unique. La modification de l'état quantique de l'une particule occasionnera inévitablement un changement sur l'autre, quelque soit la distance séparant les deux particules. L'humanité a fait des recherches sur ces particules au XXI siècles mais les coûts afin d'en créer étaient trop exorbitants.

Grâce à ce procédé, les Moissonneurs sont capables de contrôler l'évolution des nanites d'un sujet depuis l'Abîme, et donc d'infecter, de transformer et de contrôler des hôtes vivants depuis l'autre bout de l'univers si nécessaire.

A termes ce type de contrôle annihile complètement la volonté et la conscience de l'individu infecté, la «cloisonnant» au plus profond de son esprit.

Qu'est-ce que la théorie de l'endoctrinement ? Elle peut être vue comme une vérité par certains, et comme un déni pour d'autres. Pour les pro TI, le déroulement des dernières minutes du jeu, voir même de certains passages antérieurs à la fin, prend tout son sens. Tandis que pour les autres, l'endoctrinement n'est qu'une façon pour les personnes qui n'acceptent pas la fin de Mass Effect 3 de la nier, et de se réfugier dans une explication qui non seulement efface les erreurs scénaristiques, si erreur il y a, mais en plus leur donne l'espoir d'accéder par après à une fin plus ou moins heureuse.
(@Quilate/BSN)

Chapitre 1 : Quand est-ce que Shepard commence-t-il à être endoctriné ?

Sur ce point il est bon de préciser que les adeptes de la TI ne sont pas d'accord entre eux ! Pour une théorie qui se veut tellement claire, ce désaccord jette un trouble sur son argumentation. Néanmoins une majorité avance que c'est dans le DLC The Arrival (Mass Effect 2) que le commandant Shepard subit son endoctrinement initial, suite à la décharge d'énergie reçu par l'artefact moissonneur.

Les arguments ? Non pas un rapprochement avec l'artefact découvert en 2157 sur Shanxi, pourtant fort ressemblant, et qui avait affecté (jusqu'à quel point ?) l'Homme Trouble de façon fort similaire (décharge d'énergie).
Non, l'argument principal est la présence de ce qu'ils appellent des "ombres dansantes" autour de Shepard. Ombres dansantes qu'on retrouvent à plusieurs reprises dans le jeu, et tout particulièrement autour des corps de Shepard et Anderson dans la Citadelle à la fin de ME3.

Là où les pro TI voient des ombres dansantes, les anti TI voient simplement la manifestation d'une énergie quelconque propre aux Moissonneurs, au même titre que l’énergie biotique est bleue par défaut et de façon invariable. Voir dans ces fumeroles noirâtres des "ombres dansantes" est une interprétation pure et simple afin de pouvoir, d'une façon ou d'une autre, les raccrocher aux silhouettes des rêves de Shepard (?) mais surtout aux dires de la reine Rachni sur Noveria, je cite :  "Nous n'entendions que discordance, chantant la couleur d'ombres huileuses." (source BSN). Le soucis est que la phrase exacte est « Nous n’entendions que discordances des chants sombres et huilants...» et non une histoire d’ombres ! Le rapprochement est du coup inexistant surtout que les «chants» pour les Rachni est l'équivalent de notre langage. Ce point ne remet pas en cause le fait que la guerre Rachni trouve son origine dans un endoctrinement de certaines reines.

En dehors de ces interprétations, il serait logique d'éplucher le comportement de Shepard à travers les 6 mois qui suivent ce «premier contact» supposé.

Deux hypothèses s'offrent à nous :

- Shepard subit les mêmes effets que l'Homme Trouble sur Shanxi ? Ce n'est pas le cas. On ne voit ni changement physique, ni symptôme propre à l'endoctrinement lent ou rapide. Shepard va être aux "arrêts" pendant plusieurs mois, sous surveillance de l'Alliance sans que celui ci n'influence sur quoique ce soit ou veule le faire. Comment est-ce possible ? De plus sur Thessia, dans Mass Effect 3, l'IV ne détecte aucun endoctrinement de Shepard. Cette même IV se verrouille dès l'arrivée de Kai Leng car ce dernier est endoctriné. Comment expliquer ce fait ? Certains pro TI affirment qu'il faut du "temps" à l'IV pour détecter l'endoctrinement de Shepard… Une explication très évasive. D'ailleurs ce point est très rarement abordé par les pro TI, ne sachant quoi répondre, et à juste titre… Il y a en effet ici un fait, concret, qui démontre que Shepard n’est pas endoctriné lors de sa visite sur la planète natale des Asaris !

- Shepard subit dans The Arrival un endoctrinement unique en son genre, une forme inédite… Il n’y a ici aucun argument concret pour appuyer cette affirmation. A partir de là il est possible de faire dire tout et n'importe quoi à la plupart des scènes et de les justifier par une imagination débordante. Ceci étant valable pour le camp opposé...

Chapitre 2 : Les arguments de la théorie de l’endoctrinement

La TI essaie de faire un parallélisme entre les cauchemars de Shepard et certains détails troublants de l’histoire. Une comparaison entre les fumeroles noires citées plus haut et les ombres dans la forêt. L’enfant qui n’existerait pas dans la réalité, n’étant que la représentation des Moissonneurs dans l’esprit de Shepard.

Les cauchemars ne sont pas un symptôme de l'endoctrinement, sauf si ils sont vécus éveillés, ce qui n'est pas le cas ici… Le symbole de la personne brûlant est connu des psychiatres : Voir une personne brûler dans ses rêves signifie que vous endosserez la responsabilité de la perte de cette personne, où du moins le malheur qui s'abat sur elle. Se voir brûler avec ou seul est synonyme qu'un grand malheur va arriver, à soi ou à autrui. Dans la plupart des cas Shepard meurt à la fin d'où son apparition dans les flammes avec l'enfant. Surtout que d'après certains tweet de Bioware la meilleure fin serait bel et bien celle de la Fusion...

L'apparition de pseudo "fumée noire" dans les rêves de Shepard, point évident des fans de la théorie de l'endoctrinement, est également connu des psychiatres :  Cela signifie que les séquelles de vos épreuves à venir se feront sentir sur plusieurs années… Le choix de Shepard aura effectivement une incidence sur de nombreuses décennies et même plus.

Si c'est le doute lié à la fatigue qui est le point d'entrée, l'endoctrinement ne débute que très tardivement (Shepard faiblit mentalement au fur et à mesure qu'on approche de la fin de Mass Effect 3). Dans ce cas on ne peut plus parler d'endoctrinement lent (qui se déroule sur plusieurs années). On parle alors d'un endoctrinement immédiat, qui inévitablement passe par des séquelles physiques. Ce qui n’est pas le cas, sans oublier que Shepard subit régulièrement des examens médicales afin de vérifier ses implants.

La théorie essaye également de s’appuyer sur certains détails du jeu comme :

- Au début de ME3, le gamin sur le balcon alors qu’il était dans un jardin un peu plus tôt : La TI a t’elle localisé ce fameux jardin pour affirmer que l’enfant ne puisse pas revenir sur le balcon pour rentrer chez lui ? Non... Ce fameux gamin qui ouvre une porte verrouillé : Habitant à cet endroit il paraissait logique que le système de détection d’ouverture par empreinte le laisse entrer... Et survive au rayon du Moissonneurs : Tout autant que Shepard qui, à la différence du gamin caché au fin fond de la pièce dans un conduit, a également survécu en étant à quelques mètres de la déflagration principale, le tout sans aucune égratignure !

Ajout supplémentaire (11/05/12)

Citer
Citation - Illusive Man : Moui, je pense surtout que ce gamin est incapable d'escalader ce mur d'immeuble. Il jouait dans une parcelle assez éloignée du point de départ.

Question d'en avoir le coeur net j'ai recommencé le début du jeu. Finalement il n'est pas compliqué de situer l'emplacement du jardin ! Et sa position est effectivement un peu éloigné de l'immeuble. Disons qu'il faudrait 10 bonnes minutes pour aller d'un point à l'autre. Par contre le souci le plus existentiel est bien l'arrivée du gamin sur le balcon. Une fois que Shepard N'EST PLUS en mesure de voir la façade du building, on le voit arriver. A bien regarder il n'y a effectivement aucune échelle…

Si je résume, la TI dit "il ne peut pas être là, c'est une incohérence, et la TI permet d'expliquer toutes ces incohérences, en transposant cet enfant dans l'esprit de Shepard". Ok ! Là où je m'étonne c'est qu'en observant cette scène on remarque inévitablement l'incohérence des zombies !! Ils apparaissent également par miracle ! Et tout particulièrement la première vague ! La TI est présumée expliquer la chose ?!? Ou accepte t'elle les incohérences ne desservant pas sa cause ?!? De mémoire, je n'ai vu aucune vidéo pro TI préciser qu'au delà de l'incohérence du gamin, les zombies faisaient également partie de cette anomalie ! Le problème, c'est qu'en cumulant les deux, on doit admettre qu'il y a ici un script maladroit derrière ces scènes…Et ce genre de maladresses est hélas courante, il suffit de regarder le problème de script au niveau des armes, juste une horreur !

- Le fait que l’ Augure s’en va après avoir anéanti l’escouade d’assaut sur le rayon : Comment imaginer qu’un être organique puisse résister à un tir direct d’un canon cinétique de 2km de long, soit l’équivalent de plusieurs bombes nucléaire ? Ici peu importe votre camps, il y a un illogisme flagrant !

- Le fait que Shepard possède des munitions illimitées à ce moment, prouvant qu’il est dans un rêve : Dans ce cas Shepard est dans un rêve depuis le début du jeu. En effet à la sortie du conseil de l’Alliance, après l’attaque des Moissonneurs sur la Terre, Shepard ne possède pas de munition, mais peut tirer en rechargeant son arme indéfiniment.

- Le fait qu’Anderson se trouve sur la Citadelle au réveil de Shepard, donc en même temps que lui, sans pour autant l’avoir vu emprunter le rayon : Combien de temps Shepard est-il resté inconscient à son arrivée sur la Citadelle ?

- Le fait qu’Anderson arrive avant Shepard à la salle de contrôle alors qu’il ne semble avoir qu’un seul passage : Anderson précise bien par radio que la configuration des pièces/murs se modifie devant lui.

- Le fait d'entendre le «grondement» des Moissonneurs augmentant la pression sur Shepard : Rappelons que l’endoctrinement subliminal se fait via des infra et ultrasons, donc inaudibles par qui que ce soit d’humain !

- La phrase de l’Homme Trouble «Je vous ai sous-estimé Shepard» dans le poste contrôle de la Citadelle, allusion au Moissonneur qui parle à la conscience de notre héros : L’Homme Trouble a en effet sous-estimé Shepard. A lui seul il a réussi à réunir la Galaxie en front commun, il a permis la construction du Creuset, et surtout il a détruit l’organisation Cerberus dans sa totalité. Pour un seul homme, l’exploit est grand !

- La prise de contrôle de Shepard à la Citadelle, l’obligeant à tirer sur Anderson, afin de leur faire plier à l’endoctrinement :  Une fois de plus la TI mélange l’endoctrinement lent et l’endoctrinement rapide impliquant la présence de nanites dans l’organisme du sujet. La TI affirme ici que l’endoctrinement est subliminal (tout se déroule dans le subconscient de Shepard), les actions sont alors suggérées, subtilement et non imposées de force comme dans cette scène. Le phénomène d’imposition, que ce soit physiquement ou mentalement, n’a lieu que si des nanites ont modifié certaines parties du corps du sujet. Elles peuvent alors lui imposer une action, même si sa conscience la refuse.
L’Homme Trouble contrôle simplement Anderson et Shepard via des pouvoirs biotiques. Rappelons que la transformation d’un humain par la technologie des Moissonneurs entraîne une évolution exceptionnelle de l’organisme, jusqu’à apporter des pouvoirs biotiques à une personne initialement dépourvue de ce talent, comme c’était le cas pour Grayson. L’Homme Trouble a franchit un cap irréversible en s’injectant des nanites dans son organisme peu de temps avant l’assaut de Shepard sur sa base (voir vidéo dans la base de Cerberus).


Ajout supplémentaire (11/05/12) :
Le contrôle du corps de Shepard et Anderson. Si je ne me trompes pas (il faudra que je refasse le jeu avec ma Shepard), l'Homme Trouble étudiait les moissonneurs et a finalement réussi à décrypter le mode de soumission qu'ils utilisent. Que ce soit par contrôle direct ( les zombis fabriqués dans le labo de Cerberus) ou sur le long terme (Kai Leng, les 'troopers' endoctrinés qu'on affronte au cours du jeu).
Ce fameux contrôle du corps de Shepard provient, pour ma part, de l'Homme Trouble. Son but a toujours été la volonté de maitriser les moissonneurs et d'obtenir leur faculté à dominer la pensée. Je crois qu'il y parvient à la fin et c'est lui même qui contrôle nos deux compatriotes. Après, quant à savoir si l'Homme Trouble est lui aussi endoctriné... le jeu est assez subtil pour ne pas donner de véritables réponses.
« Modifié: 11 mai 2012 à 15:14:35 par Ptitdoux N7 »
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #1 le: 10 mai 2012 à 14:27:50 »
 

Ptitdoux

  • Pin-up interstellaire !
  • Assassin Drell
  • *
  • 143
    Messages
  • Réputation : 2/1
    • Voir le profil
    • Raphael Fontaine Photography
- La blessure symboliquement «transmise» d'Anderson à Shepard car il ne s'agit en fait que d'un seul esprit. L'endoctrinement a blessé la volonté de Shepard : La TI se base sur le fait que Shepard à été blessé du coté droit (Maraudeur) et tient finalement une blessure du côté gauche après avoir tiré sur Anderson, lui même supposé blessé de ce côté. Shepard vient d’encaisser de plein fouet le tire d’un Cuirassé Moissonneur, il devrait être mort (on reste dans un jeu, notre héros est un «sur-homme»). Son armure est en lambeaux. Du sang est visible à de nombreux endroits sur son corps, avant et après cette scène. Ils est donc normal que son corps traumatisé lui fasse souffrir à de multiple endroits. De plus, plusieurs erreurs à ce niveau là ont été rencontrées avec Jacob, dans Mass Effect 2. Blessure se trouvant du mauvais côté entre deux scènes, voir double blessures lors d’une troisième scène. Ce dernier fait serait alors une preuve que l’aventure de ME2 n’est qu’un rêve également ?

- La scène de suicide de l’Homme Trouble, symbole d’une victoire sur l’endoctrinement de Shepard : Comme dans le cas de Grayson (voir 3ème roman Mass Effect ), l’Homme Trouble arrive encore, du moins par moment, à contrôler sa personnalité extérieur, à s’imposer au contrôle des Moissonneurs. Tout comme Saren en 2183, tout comme Grayson en 2185, tout deux endoctrinés de façon similaire, l’Homme Trouble arrive momentanément à reprendre le dessus, en s’échappant de sa prison qu’est son propre esprit. Se donner alors la mort est la manière la plus logique d’en finir, de s’affranchir de ce contrôle par les nanites. L’Homme Trouble est un idéaliste, il se rend compte qu’il n’a pas réussi à atteindre son objectif et qu’il devient un danger pour l’humanité, l’humanité qu’il chéri plus que tout.

- L’absence de murs chez le Catalyseur, pour retenir l’oxygène. Shepard ne devrait pas pouvoir y survivre :  Les Moissonneurs, une race synthétique capable de technologies au delà de l’entendement pour l’Humanité en 2186, ne serait pas capable de créer un champ de force micrométrique autour de la jonction Creuset/Citadelle pour y retenir de l’oxygène ? Juste par ironie, Shepard regarde dans le vide galactique à la fin de Mass Effect 2, à travers une faille béante de la coque du SR2 donnant sur le vide spatial, sans ...mourir d’asphyxie... Merci le champ de force micrométrique du Normandy ! Chaque baie d'amarrage de toutes stations spatiales de la galaxie, Citadelle et Omega incluses, sont équipées de ce genre de technologie courante (voir la baie d'amarrage du SR1 sur la Citadelle dans ME1)

Chapitre 3 : Les significations des couleurs de fin dites «illogiques» par la TI

Les couleurs ne sont pas erronées, mais bien basées sur le thème de fond que Bioware a voulu faire passer depuis Mass Effect 1, à savoir l'évolution de la vie synthétique et la définition même de la «vie»

La construction du Creuset et sa jonction au Catalyseur modifie son algorithme de logique, il le dit lui même dans le jeu, ouvrant de nouvelles voies, de nouvelles solutions à la destruction des organiques. Les Moissonneurs ne sont rien d'autres que des "Geth" d'une époque révolue (voir dialogue sur Rannoch avec le Destroyer Moissonneur), qui ont détruit leur créateur afin de simplement survivre, sans aucune "haine" ou "xénophobie" vis à vis des vivants… Ce dernier point est également mis en avant dans le troisième roman, via Grayson toujours.
Le Catalyseur est «reprogrammé» par le Creuset (l’arroseur arrosé !!!) et propose à Shepard, celui qui est à l'origine des ces changements, de décider de l'avenir des races organiques mais également synthétiques !

- La destruction de cette unité centrale qu'est le Catalyseur, le centre névralgique de la race des Moissonneurs ? Shepard a ici l'occasion de le faire ! Et par la même occasion la destruction de toute vie synthétique dans la Galaxie. Mauvaise décision puisqu'elle prouve que les organiques n'ont toujours pas compris le "fondement" même de la "vie" et toutes ses implications dans l'Univers ! La peur de la vie synthétique reste trop forte. La vie organique, en choisissant cet acte, décide délibérément de s'auto-anéantir dans 50.000 environs ! C'est inévitable ! (Voir dialogue avec l'IV de Thessia : le cycle n’est pas l’oeuvre des Moissonneurs, mais d’une race supérieure ! Ils ne sont que des pions sur l’échiquier universel)

- Ajouter sa propre conscience à celle du Catalyseur et ainsi participer aux décisions de la race des Moissonneurs ? Un choix permettant d'avoir une vraie jonction entre les deux formes de vie, les décisions venant alors à la fois d'une conscience unifiée synthétique (Catalyseur) mais également d'une conscience d'origine purement organique. Les organiques font un pas vers vers les synthétiques, acceptent leur existence en tant que forme de vie, bouleversant le futur et les erreurs cycliques du passé.

ps : Peu importe le côté pragmatique de la personne, le choix est ici bénéfique. Le pragmatisme n'étant dans Mass Effect, du moins pour Shepard, qu'un pragmatisme superficiel. A aucun moment nous n'avons le choix de rallier les Moissonneurs. Shepard peut utiliser des actions pragmatiques afin d'englober une noble cause, sauver la Galaxie, inexorablement !

- Ou encore la fusion des deux branches évolutionnistes au niveau purement biologique ? L'évolution ultime pour pour les organiques qui, tout en gardant leur libre arbitre, gagneraient les avantages d'un ADN unique dans l'univers ! Le confluant même de l'évolution afin d'aboutir à un stade supérieur d'existence…et à sa compréhension !

Bref, une fin exceptionnelle mais très mal mise en scène, avec certains points qui restent obscurs. On citera : 

- Le cas (suivant les joueurs) de l’apparition d’un coéquipier devant le rayon sortant du Normandy à la fin de la cinématique : La question étant de savoir combien de temps Shepard est resté inconscient dans la Citadelle et ce qui a pu se passer à ce moment là sur Terre et en orbite (A découvrir dans le DLC ?)

- La fuite de Joker : Les plus méticuleux auront activé le fameux dialogue entre Shepard et Joker où se dernier précise qu’il ne fera plus l’erreur commise sur le SR1. Que sa volonté de rester à côté de Shepard jusqu’à la mort était la cause de son décès et qu’il aurait dû fuir comme les autres. Ce qu’il fera en voyant l’onde d’énergie émise par la Citadelle. A titre personnel je pense d’ailleurs que le Normandy n’a jamais emprunté le relais de Charon. D’après la scène, j’estime que le vaisseau est passé en vol supraluminique juste avant que l’onde ne le touche. L’anomalie créée derrière le vaisseau, dans la structure même de l’onde, doit être due à la distorsion de l’espace-temps existant autour du Normandy lors d’un vol SLM. Ce n’est bien entendu qu’une extrapolation, mais il est tout à fait possible que cette «déchirure» alors créée soit à l’origine d’un bond du vaisseau à un lieu donné de la Galaxie, voir au delà... A découvrir dans le DLC ?

- La survie de Shepard : Sans doute le point le plus flou. Si on considère la TI correct et réelle le jeu serait loin d’être fini ! Sur ce point je n’ai pas de réponse s’appuyant sur des arguments solides. Au même titre qu’un fan de la TI sera incapable de m’expliquer comment Shepard peut survivre au tir initial et se relever ensuite. Bioware pourrait nous sortir ici mille et une pirouettes pour le faire survivre, et surtout l’expliquer. Après tout les Moissonneurs possèdent la technologie nécessaire pour protéger un organique d’une déflagration...même de cette ampleur.

- Les yeux de Shepard lors de la Fusion, ressemblant à ceux de L’Homme Trouble : La TI considère que CHAQUE personne endoctrinée a des yeux lumineux comme Saren ou encore l’Homme Trouble. Premier point flagrant, toutes les IV holographiques de Mass Effect 1 ont les mêmes yeux que l’Homme Trouble, à savoir des yeux à l’apparence cybernétique. Chose finalement logique vu leur statut, au même titre que Shepard qui fusionne avec la vie synthétique. D’ailleurs Joker possède les mêmes lors de sa sortie du Normandie, après la Fusion. De plus la Matriarche Benezia, lors de la rencontre à Noveria, ne possède PAS des yeux lumineux et pourtant elle est endoctrinée. Vu ses réactions et son combat avec elle même, on peut même supposer qu’elle est infectée par des nanites, vu son comportement identique à celui de Grayson.

De nombreux fans de la TI veulent surtout des réponses concernant les Moissonneurs (d’où ils viennent exactement, à quoi ressemble leur monde, qui sont leur créateur, et j’en passe). Pour ces réponses, et à la vue des indications données dans le jeu, je pense qu’il faudra attendre une nouvelle trilogie ! On sait qu’il existe une race supérieure aux Moissonneurs capables de contrôler, du moins partiellement, la destiné de notre galaxie (univers ?), Moissonneurs y compris ! C’est eux qui sont à l’origine des événements récurrents lors de chaque cycle. Seraient-ce les fameux «êtres de lumière» décrit sur la planète Klencory, dans le système Newton ? Ces mêmes êtres pourraient être les créateurs des Moissonneurs, avant d’avoir été exterminés par leur création et s'être élevés à un niveau d’existence supérieur ?

Des perspectives palpitantes pour une suite qui complèterait à merveille cette première trilogie, et les imbriqueraient l’une à l’autre !

Enjoy !


Terminons par un message du Dr Ray Muzyka, cofondateur de BioWare et directeur général de la marque BioWare chez EA :

«  Nous sommes extrêmement fiers de Mass Effect 3 et du travail effectués par Casey Hudson et nos équipes. Nous avons eu le temps d’écouter les retours de nos plus grands fans depuis la sortie du jeu, et nous répondons à leur demande. Nous pensons qu’avec Mass Effect 3 : Extended Cut, nous avons trouvé un bon équilibre pour répondre aux attentes de nos fidèles joueurs et pour maintenir la vision artistique de nos équipes sur le dénouement du jeu. »

Je vous souhaite à tous bon jeu !  :)
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #2 le: 10 mai 2012 à 19:05:42 »
 

Cookie-Shop

  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 237
    Messages
  • Réputation : 12/2
    • Voir le profil
A-M-A-Z-I-N-G!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Aucun de tes contre-arguments sont faux (de mémoire,de ce que je sais,et de ce que TU sais).
J'ai jamais vraiment cru a l'endoctrinement,ca me semblait réellement une interprétation de la fin pour ceux qui ne l'ont pas aimée (comme tu le dis si bien).


BREF:si je devait te noter je te mettrais 20/20 car si ca c'est pas du EPIC WORK.....

Pour la première fois ici je tire réellement mon chapeau......
By LeviDiCielo
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #3 le: 10 mai 2012 à 19:32:19 »
 

Illusive Man

  • Magnat intergalactique
  • Ancien Spectre
  • Foudre Krogan
  • ****
  • 2972
    Messages
  • Réputation : 105/15
    • Voir le profil
Très bon travail tout ça !

La fin est pour l'instant sujette à de nombreuses interprétation et cette anti-TI est intéressante car elle n'est pas juste un raffut, y'a une volonté d'explication :)

Je suis d'accord sur pas mal de point, mais je suis toujours un Pro TI convaincu, car cela reste pour ma part, la suite logique des évènement ! Enfin on va pas le répéter, on a longuement débattu ;D

Il reste deux trois points ou je ne suis pas convaincu  ???
- Au début de ME3, le gamin sur le balcon alors qu’il était dans un jardin un peu plus tôt :
Moui, je pense surtout que ce gamin est incapable d'escalader ce mur d'immeuble. Il jouait dans une parcelle assez éloignée du point de départ. Même si je ne connais pas exactement l'architecture des lieux, je peux tout de même affirmer qu'on est au QG de l'Alliance, il n'y a pas d'habitations civiles sur les lieux.
La présence civile n'est pas exclue par contre, mais pas d'habitant je pense :)

- La prise de contrôle de Shepard à la Citadelle, l’obligeant à tirer sur Anderson, afin de leur faire plier à l’endoctrinement :
Les biotiques ne permettent pas de contrôler un adversaire, il permet la Stase. Ça serait tellement plus simple de faire Shepard se suicider.
Space Magic !
Et puis d'un autre côté je suis tout de même d'accord, les nanites pourraient donner des pouvoirs biotiques, mais cela pourrait aussi venir des sombres travaux de Cerberus en matière de biotique...

- L’absence de murs chez le Catalyseur, pour retenir l’oxygène. Shepard ne devrait pas pouvoir y survivre :
Non pour moi ça reste du Space Magic... On est sur une partie de la Citadelle qui n'est pas censée être couverte par de quelconques couverture. On est juste entre la Citadelle et le Creuset.
Ça n'explique pas aussi les pièces moteur venant du vaisseau du courtier de l'ombre, ce moteur est censé être unique !

- La survie de Shepard :
Ça reste flou oui...
Shepard survit à la destruction de la citadelle. ???
Si on ne déconsidère pas le rêve comme tu le fais, on peut aussi dire qu'il est resté sur terre et que son combat suite au laser reste irréel. Il ne se relève pas de suite, un pro TI mentionnerait donc le rêve...
Dans ce cas son réveil sur terre peut avoir lieu X temps après le rayon d'Augure !

Je ne débattrait pas sur les choix vert, bleu, rouge, on est encore très libre d'interprétation ! ( Surtout si le catalyseur vous ment outrageusement )

- Le fait que Shepard possède des munitions illimitées à ce moment, prouvant qu’il est dans un rêve :
Pas faux, mais c'est aussi la scène de tutorial, les munitions apparaissent ensuite, toute les écouler amène le Normandy, apparition héroïque !
Dans tout les cas, il y a du vent à londre et il fait froid a Vancouver, pas de surchauffe ! :joke:

-- Les yeux de Shepard lors de la Fusion, ressemblant à ceux de L’Homme Trouble :
Ce sont des passagers de Sovereign. On ne veut pas les endoctriner rapidement ! Donc pas de contact avec des artefacts moissonneurs.
De plus ces artefacts font le boulot à distance des moissonneurs, comme les balises prothéennes. On a tout notre temps dans un vaisseau !
Jack Harper et Saren sont exposé à la balise de la même façon.
Mais pas Shepard, pas de toucher, pas de lévitation.... Juste assommé....
Ses yeux bleus marquent sa soumission aux suggestions des moissonneurs [selon l'interprétation pro-TI des choix]
Après ce qui m'a toujours étonné c'est que le Codex soit aussi informé sur le sujet...

Quoi qu'il en soit, les conjectures dépendent de l'interprétation de la fin ! On ne fait que spéculer sur des réponses qui seront bientôt révélé, ne prenez aucunes des deux théories pour acquise ;)
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #4 le: 10 mai 2012 à 19:33:57 »
 

Daif

  • Intermittent du spectacle sur Tuchanka
  • Hérétique Geth
  • ****
  • 803
    Messages
  • Réputation : 42/39
    • Voir le profil
Je suis d'accord aussi pour l’essentiel, cette TI ne m'a jamais convaincu. D'ailleurs j'ai fini par ne pas détester cette fin, voilé de mystère.

Pour ton dernier paragraphe en gras, j'ai envie de cité Sovereign, pas de façon exact, mais qui dit qu'ils sont, et c'est tout. Depuis le 1, je me suis dit : Et si on inverse la logique qui voudrait que les organiques sont apparu avant les synthétiques ? On est capable de créer des clones, c'est scientifiquement possible, alors on pourrait créer un être organique de toute pièce, avec sa chimie. Et dans ce cas, un geth pour créer une armée d'être organique. On ne sait pas de quoi viennent les humains, voir de quoi est née la vie. Je préfère me dire que les moissoneurs, c'est pareil, ils ont été, ils sont, et c'est comme ça. Je ne veux pas d'explication sur leurs origine, dans le sens cause ou naissance.
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #5 le: 10 mai 2012 à 19:35:43 »
 

Cookie-Shop

  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 237
    Messages
  • Réputation : 12/2
    • Voir le profil
Ouaip de toute facon,c'est bioware qui a la bonne explication  :D
By LeviDiCielo
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #6 le: 10 mai 2012 à 19:49:46 »
 

Gigagun

  • Administrateur
  • Probatrice Asari
  • *****
  • 3311
    Messages
  • Réputation : 156/44
    • N7HQ

    • Voir le profil
Ah, enfin quelqu'un qui défend fermement la fin telle qu'elle est, et avec brio, je dis d'emblée bravo pour ta réflexion !

Je rédigerai ma réponse à ton compte-rendu d'ici peu, il y a pas mal de choses à dire :D Je dirai simplement que je n'ai toujours pas abandonné la théorie de l'endoctrinement malgré ton message, bien qu'il la remet sérieusement en question, on est forcé de l'admettre !

A bientôt pour le prochain face-à-face...  ;D
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #7 le: 10 mai 2012 à 20:50:52 »
 

Philou401

  • Amateur de consensus
  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 73
    Messages
  • Réputation : 5/0
    • Voir le profil
En fait Ptitdoux il est endoctriné =)
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #8 le: 10 mai 2012 à 20:56:34 »
 

Illusive Man

  • Magnat intergalactique
  • Ancien Spectre
  • Foudre Krogan
  • ****
  • 2972
    Messages
  • Réputation : 105/15
    • Voir le profil
Il ne le sait pas encore, chut ;D
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #9 le: 10 mai 2012 à 21:01:25 »
 

Aria T'loak

  • Reine pirate
  • Probatrice Asari
  • ****
  • 3662
    Messages
  • Réputation : 132/73
    • N7HQ

    • Voir le profil
La thèse et l'antithèse son valable toute les 2, et comme j'aime le dire il y a que Bioware qui a les clé du château
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #10 le: 10 mai 2012 à 21:06:11 »
 

Gigagun

  • Administrateur
  • Probatrice Asari
  • *****
  • 3311
    Messages
  • Réputation : 156/44
    • N7HQ

    • Voir le profil
C'est parti mon kiki !

Je vais essayer de ne pas défendre à fond la théorie de l'endoctrinement elle-même, mais plutôt d'insister sur les choses qui nous ont mené à elle...


Tout commence au début du jeu... Shepard regarde par la fenêtre et voit un enfant en train de s'amuser avec la maquette de vaisseau, il est tout mignon tout gentil, tout va bien.
Les moissonneurs arrivent, Shepard s'enfui avec Anderson, et pis Shepard entend un bruit qui le mène dans le conduit ou il retrouve ce même enfant. Pris de panique  et semblant perdu, Shepard lui tend la main et lui propose de le protéger. Que ferait un enfant devant une telle situation ? Ne préférerait-il pas plutôt suivre un adulte qui veut l'aider, plutôt que de dire froidement "Tout le monde meurt !" et "Vous ne pouvez rien pour moi..."... ça ne ressemble pas plutôt à un discours d'un adulte qui voit l'ampleur de la situation et qui réalise déjà que tout espoir est perdu ? Est-ce qu'un enfant peut déjà comprendre que c'est la fin du monde, et préférerait se réfugier tout seul dans un conduit de ventilation plutôt que de suivre d'autres personnes ? Admettons que ça soit possible, mais déjà là j'y voit un enfant au comportement étrange...
On remarquera également qu'Anderson ne l'a pas entendu, mais ça ne semble pas important pour l'instant.

Shepard rejoint le Normandy et commence à s'en aller. Il revoit cet enfant effrayé, qui monte dans la navette pour s'échapper, mais celle-ci est abattue peu de temps après. On peu très bien penser que cet enfant est simplement mort comme tous les autres gens de la navette, mais il y a aussi là quelque chose qui cloche : personne ne remarque cet enfant. Des soldats aident les gens à monter dans les navettes, mais un gosse là au milieu, il n'y prêtent même pas attention, ni même les gens dans la navette qui pourraient sans problème ne serait-ce que lui tendre la main et l'aider à monter. Mais non, que nenni.
S'agit-il d'un simple gros coup de pas de chance que personne ne l'ai remarqué ? C'est bien possible, comme ça peut pas être un simple hasard : il semblerai que jusqu'ici, Shepard est le seul qui semble voir cet enfant...

Shepard poursuit dans sa quêtes d'alliés dans la guerre, mais passe de sales nuits... Des cauchemars hantés par le voix de ceux qu'il a perdu, et par cet enfant qu'il semble l'avoir marqué lors de la fuite de la Terre. On peut bien entendu dire qu'il ne s'agit que de simples cauchemars, mais là encore, quelque chose cloche. Ils sont tous focalisés sur cet enfant que Shepard n'a pas pu sauver lors de sa fuite... Pourquoi particulièrement lui ? Pourquoi on ne verrait pas par exemple des images de ses coéquipiers qu'il a perdu lors de la mission suicide ? Ou bien Mordin se sacrifiant pour le génophage ? ou Légion pour permettre aux Geths de devenir des IA parfaitement autonomes ? Des alliés qui auraient logiquement du bien plus marquer l'esprit de Shepard que cet enfant sur la Terre... Mais non, tout est focalisé sur lui... cet enfant commence vraiment à devenir envahissant dans l'esprit de Shepard...

A vous de juger si tous ces éléments ne sont que de simples coïncidences, du "pas fait exprès", ou bien si mis bout à bout, tout ceci semble indiquer que cet enfant est bien plus qu'une personne que Shepard n'a pas pu sauver parmi tant d'autres, et que ce n'est pas du simple hasard...

Je ne reviendrai pas sur les évènements entre le moment ou Shepard se prend le rayon de l'Augure en plein fouet et sa rencontre avec le Catalyseur, tout est déjà dit dans le sujet sur la théorie de l'endoctrinement. Tout ce qu'il y a à retenir, c'est le décors lors du réveil de Shepard qui ressemble étrangement au même que lorsqu'il rêve, sans parler des arbustes qui sont apparus comme par magie, le fait que l'on y voie que des cadavres d'humains, Anderson qui dit progresser vers la console qui sers à ouvrir les bras de la Citadelle alors qu'il y est déjà, l'Homme trouble qui arrive à prendre le contrôle de Shpepard et d'Anderson, etc etc... Bref, des incohérences à ne plus les compter, alors qu'il n'y a rien de tel dans le reste de tout le jeu, la question qu'on se pose, c'est : "Est-ce que Bioware ont réellement pu se planter à ce point alors que le reste du jeu prouve le contraire, ou bien est-ce que tout ceci est justement volontaire, mais dans ce cas pourquoi insérer volontairement autant d'incohérences aussi flagrantes ?" A chacun de juger...

(Partons du principe qu'il n'y à pas d'endoctrinement)
Shepard parviens à ouvrir les bras de la citadelle. Il est complètement mourant et semble l'être pour de bon, car il n'a pas pu se servir de la console pour faire "tirer" le Creuset comme le demande Hackett... Finalement, un ascenseur qui sort on ne sait pas trop d'où le même dans une autre pièce, il se relève (Hum...) et retrouve devant ce "Catalyseur", qui à comme de par hasard l'image de cet enfant ! :o Pourquoi cette entité "Dieu" ou on ne sais pas trop quoi aurait-il l'image de cet enfant ? Pourquoi pas une forme aléatoire de je ne sais quoi ? Non, comme de par hasard cet enfant, celui que Shepard n'a pas pu sauver, et qui se retrouve devant lui... Pourquoi ?

Suite de quoi, l'enfant lui explique qu'il contrôle les moissonneurs et qu'il s'en sers pour protéger la galaxie du chaos, du conflit entre les organiques et leur propres créations synthétiques, qu'il s'agit de sa solution. Mais apparemment, le fait que Shepard se retrouve ici, veut dire que sa solution ne marche plus... :o Cela voudrait dire que cela fait des millions d'années que le Catalyseur nettoie la galaxie avec sa solution et que ça marche bien selon lui, et tout d'un coup, bim ! ça ne marche plus parce qu'un organique arrive devant lui, et ça sera à lui de choisir la nouvelle solution ?????? Shepard a à peine pris connaissance de la raison des moissonneurs, que le Catalyseur veut lui confier un nouvel avenir pour la Galaxie... Drôle de "Dieu" non ?

Bref, admettons... Et donc encore en plus, il y avait justement à cet endroit là, les "modules" qui permettaient de détruire les moissonneurs, ou bien de laisser quelqu'un en prendre le contrôle, ou bien de permettre à quelqu'un de se sacrifier pour fusionner les organiques et les synthétiques ? Le Catalyseur avait pensé à ces solutions alors qu'il semblait persuadé que sa solution était la bonne ??? Comme s'il avait besoin qu'un organique arrive devant lui pour prendre une décision...

Puis nous prenons une décision. Le creuset tire, détruit les relais cosmodésiques... personne de semblait savoir que c'est ce qu'était censé faire le Creuset, et pourtant, Joker s'enfuit du Normandy avec l'équipage... sans compter nos coéquipiers avec nous sur terre qui sont revenu sur le Normandy...
Et puis, sans compter que seul le choix de la destruction permet de voir Shepard survivre... La aussi il faudra expliquer comment a-t-il pu survivre une telle explosion, à supposer que ce soit possible justement...

Conclusion : plus d'incohérences dans les 15 dernières minutes que dans les 30~35H de jeu... ça peut vraiment être des oublis de Bioware ? On se sait RIEN de ce qu'il se passe après la destruction des relais, sauf le Normandy, alors qu'on a eu un minimum d'événements à la fin des deux autres ME... (c'est comme si ME1 s'était arrêté juste après que Shepard sorte des décombres après s'être pris le morceau de Sovereign sur le coin de la gueule, ou bien si ME2 s'était arrêté juste après que le Normandy soit sorti de la base des récolteurs...)
Non, clairement, quelque chose cloche avec cette fin.

Vous voyez que sans même mentionner l'endoctrinement, la fin telle qu'elle est ne peut pas être permise pour un tel jeu. Je ne souhaite pas forcément un quelconque Happy End, la mort de Shepard serait même logique de mon point de vue...
Que les relais cosmodésiques soient détruits, que la citadelle soit détruire, soit ! Je n'ai rien contre ça, c'est même spectaculaire ! Mais avouez que la façon dont on nous présente une telle chose est indigne de ce que ME3...

Si Bioware avaient vraiment des idées bien ficelées pour une telle fin, que ce ne soit pas l'endoctrinement, et qu'ils vont réellement nous donner les réponses dans Extended Cut, alors je serait tout à fait satisfait ! Tout ce que je souhaite, c'est qu'après Extended Cut, je puisse dire "Ah, bah oui, là tout s'explique !" endoctrinement ou pas.
Alors pourquoi l'endoctrinement ? Parce que je trouve que énormément de choses nous mènent à elle, mais cela reste extrêmement bizarre il faut l'admettre que Bioware nous laisse ainsi sur notre faim sans réponse précise...

Voilà, il y a plein de choses dont je n'ai volontairement pas parlé, ça a déjà été fait des tonnes de fois de toute façon, je voulais juste souligner les points qui nous ont mené à cette théorie de l'endoctrinement, qui donne tout un sens à la fin telle qu'elle est actuellement. Chacun est libre d'y croire ou non, et de toute façon ça a déjà été dit, mais ça sera Bioware qui aura le dernier mot avec Extended Cut ^^ J'espère juste pour eux qu'ils ont de quoi expliquer tout ce qui ne va pas, ce buzz qui s'est créé sur la fin de ME3 est clairement justifié. Et cela n'empêche pas que le jeu reste excellent et je vais le recommencer un sacré paquet de fois. Tout ce que j'espère, c'est que je ne serai plus frustré à chaque fois que je terminerai une partie... ;)
« Modifié: 10 mai 2012 à 21:10:27 par Gigagun N7 »
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #11 le: 10 mai 2012 à 22:24:53 »
 

Ptitdoux

  • Pin-up interstellaire !
  • Assassin Drell
  • *
  • 143
    Messages
  • Réputation : 2/1
    • Voir le profil
    • Raphael Fontaine Photography
Promis je vais vous répondre, surtout à Illusive Man et Gigagun... Mais pas aujourd'hui, j'ai envie de jouer là  ;D

Disons demain dans la soirée ou samedi matin, le temps de préparer mes répliques  ;D

Quoiqu'il arrive je suis ravi que mon exposé plaise, qu'on soit pour ou contre  :)
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #12 le: 11 mai 2012 à 01:39:02 »
 

Philou401

  • Amateur de consensus
  • Scientifique Galarien
  • *****
  • 73
    Messages
  • Réputation : 5/0
    • Voir le profil
Puis encore un petit détail concernant l'explosion des relais. On voit bien que dans Arrival, l'explosion du relais Alpha, détruit le système dans lequel il est. Donc si tout les relais explosent, il doit pas rester grand chose de vivant. Ce qui tendrait à confirmer le "rêve", Shepard se souvient des explosion de relais à cause du relais Alpha. Et son esprit décide de sauver l'équipage, car au fond, Shep' il les aime bien. En tout cas, ce n'est pas vide sens.
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #13 le: 11 mai 2012 à 02:21:20 »
 

Fox Bond

  • Samus Shepard
  • Assassin Drell
  • *
  • 183
    Messages
  • Réputation : 5/0
    • Voir le profil
Comme je l'ai déja dit, ce que tu dis est interessant, tu a bien construit ton texte et c'est bien expliquer, mais cependant je suis toujours pour la théorie de l'endoctrinement, maintenant ce que tu dit n'est pas faux, mais ce que dit cette théorie ne l'est pas non plus, chacun a son point de vue. En tout cas BRAVO pour ton post ^^ très agréable a lire.
 

Re : [Spoiler] Théorie de l'endoctrinement : l'antithèse !
« Réponse #14 le: 11 mai 2012 à 12:43:20 »
 

Ptitdoux

  • Pin-up interstellaire !
  • Assassin Drell
  • *
  • 143
    Messages
  • Réputation : 2/1
    • Voir le profil
    • Raphael Fontaine Photography
Première réponse pour Illusive Man  :)


Citer
Moui, je pense surtout que ce gamin est incapable d'escalader ce mur d'immeuble. Il jouait dans une parcelle assez éloignée du point de départ.

Question d'en avoir le coeur net j'ai recommencé le début du jeu. Finalement il n'est pas compliqué de situer l'emplacement du jardin ! Et sa position est effectivement un peu éloigné de l'immeuble. Disons qu'il faudrait 10 bonnes minutes pour aller d'un point à l'autre. Par contre le souci le plus existentiel est bien l'arrivée du gamin sur le balcon. Une fois que Shepard N'EST PLUS en mesure de voir la façade du building, on le voit arriver. A bien regarder il n'y a effectivement aucune échelle… C'est d'ailleurs la première fois que j'observe cette fameuse scène. Elle est vachement furtive.

Si je résume, la TI dit "il ne peut pas être là, c'est une incohérence, et la TI permet d'expliquer toutes ces incohérences, en transposant cet enfant dans l'esprit de Shepard". Ok ! Là où je m'étonne c'est qu'en observant cette scène on remarque inévitablement l'incohérence des zombies !! Ils apparaissent également par miracle ! Et tout particulièrement la première vague ! La TI est présumée expliquer la chose ?!? Ou accepte t'elle les incohérences ne desservant pas sa cause ?!? Je me pose hélas de plus en plus la question... De mémoire, je n'ai vu aucune vidéo pro TI préciser qu'au delà de l'incohérence du gamin, les zombies faisaient également partie de cette anomalie ! Le problème, c'est qu'en cumulant les deux, on doit admettre qu'il y a ici un script maladroit derrière ces scènes…Et ce genre de maladresses est hélas courante, il suffit de regarder le problème de script au niveau des armes, juste une horreur !

Citer
Ça serait tellement plus simple de faire Shepard se suicider.
Space Magic !

LA TI considère que l'Homme Trouble est endoctriné depuis ME1 (je ne le pense pas pour ma part !)… Il serait tellement plus simple de ne pas ressusciter Shepard au début de ME2 ! Surtout après que les Moissonneurs l'élimine via les Récolteurs… En résumé les Moissonneurs le tue et le font revenir juste après…Je ne vois pas où est la logique…Mais je ne suis qu'un humain ;D

Citer
Et puis d'un autre côté je suis tout de même d'accord, les nanites pourraient donner des pouvoirs biotiques, mais cela pourrait aussi venir des sombres travaux de Cerberus en matière de biotique...

Effectivement. Mon argument provient de l'énergie bleue (énergie biotique ?) qui entoure le point de l'Homme Trouble lors de cette scène. Energie bleue couplée aux fumeroles noirâtres, il y a là 1001 suppositions, les nanites modifiant fondamentalement la biologie humaine, il est effectivement difficile de savoir ce que l'on obtiendra. Sans parler de la "Touch made in Cerberus" en sus.

Citer
L’absence de murs chez le Catalyseur, pour retenir l’oxygène. Shepard ne devrait pas pouvoir y survivre :
Non pour moi ça reste du Space Magic... On est sur une partie de la Citadelle qui n'est pas censée être couverte par de quelconques couverture. On est juste entre la Citadelle et le Creuset.
Ça n'explique pas aussi les pièces moteur venant du vaisseau du courtier de l'ombre, ce moteur est censé être unique !

Censée ? Dans les deux cas on est dans l'expectative… N'importe quel vaisseau ou station est supposé avoir des champs de force micrométriques couvrant la totalité de leur fuselage, afin de faire face à une brèche éventuelle. La Citadelle est un cas à part puisqu'une grosse partie de sa structure est équipée de champs de force micrométriques situés à distance dudit fuselage (Secteurs). De plus, on se trouve à la jonction de la Citadelle et du Creuset, un élément supplémentaire dont on ne connait finalement rien... Et le mot est faible ;D

Citer
Ça n'explique pas aussi les pièces moteur venant du vaisseau du courtier de l'ombre, ce moteur est censé être unique !

Tu as quand même une sacrée dose d'imagination  ;D
J’ai du mal à déceler une vraie ressemblance :

Courtier de l'Ombre




La Citadelle




De plus les panneaux ici ne bougent absolument pas...

Citer
Pas faux, mais c'est aussi la scène de tutorial, les munitions apparaissent ensuite, toute les écouler amène le Normandy, apparition héroïque !
Dans tout les cas, il y a du vent à londre et il fait froid a Vancouver, pas de surchauffe ! :joke:

Le tutorial ? ;D Dans ce cas je m'incline, et je n'oserai pas avancer que l'absence de munitions à la fin est juste un procédé artistique permettant de mettre l'accent sur le "fond" plutôt que la "forme"... ;D

Citer
Ce sont des passagers de Sovereign. On ne veut pas les endoctriner rapidement ! Donc pas de contact avec des artefacts moissonneurs.

Pas tout compris là ? Tu parles de Saren et Benezia ? Si oui Saren succombe rapidement à l'endoctrinement via des nanites. Au fur et mesure de ME1 sont corps est de plus en plus meurtri par la technologie moissonneur…
Au passage oui Jack et Saren ont un contact fort similaire à Shepard. Les deux premiers n'ont jamais touché la balise. Ils ont eu un contact indirect avec l’énergie émise via le corps de Ben ou du Général Turien (j'ai oublié son nom), qu’ils ont respectivement essayé de sauver.

Citer
Après ce qui m'a toujours étonné c'est que le Codex soit aussi informé sur le sujet...

Tu n'as pas tort !
« Modifié: 11 mai 2012 à 13:15:04 par Ptitdoux N7 »