Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Extranet - Le 24/11/2021 : Amazon est sur le point d’adapter Mass Effect en série TV
Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?

Auteur (Lu 3386 fois)

Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« le: 12 août 2017 à 13:12:16 »
 

Juventino91

  • Diplomate Elcor
  • ****
  • 42
    Messages
  • Réputation : 8/0
    • Voir le profil
Voici un article sur les fins d'origine de Mass Effect imaginé par son auteur Drew Karpyshyn :http://www.escapistmagazine.com/news/view/125213-Mass-Effect-Writer-Reveals-Discarded-Ending-Ideas

The ending of Mass Effect 3, and by extension the entire Mass Effect trilogy, is what you might generously describe as not-universally-popular. I didn't hate it, although my judgment was admittedly blurred somewhat by the emotional impact of the final, ultimate end to Commander Shepard's story, but it sure wasn't the best wrap-up ever, and even now I'm not entirely clear as to what happened, or why.

It is what it is, but as revealed by Drew Karpyshyn, the lead writer on the first two Mass Effect games, it could've been something entirely different. In a lengthy and very interesting interview with Videogame Sophistry on AM 640 in Toronto, Karpyshyn talked about a few of the trilogy-ending scenarios that were kicked around while he was still on the job.

"Some of the ideas are a little bit wacky, a little bit crazy," he said. "There was at one point some ideas that maybe Shepard was actually an alien and didn't know it, but we thought that was maybe a little too close to Revan [of Star Wars: Knights of the Old Republic]. At one point we thought, well, maybe at some point Shepard gets his essence transferred into some kind of a machine, becomes sort of a cyborg and becomes sort of a bridge between organic and synthetic life."

Karpyshyn also touched on "dark energy," a concept that was introduced in Mass Effect 2 but ultimately never went anywhere. "One of the things we considered is that maybe dark energy is something that only organics can access for various techo-science magic reasons, we hadn't necessarily got into that yet. Maybe using this dark energy was having sort of a ripple effect on, for want of a better term, the space-time continuum," he said. "The Reapers kept wiping out organic life because organics would eventually evolve to where they were using biotics and dark energy, and that was an entropic effect that potentially was going to hasten the end of the universe. And being immortal beings, that is something they did not want to see."

"Then we thought, well, let's take it to the next level, maybe the Reapers are looking at a way to stop this. Maybe there's an inevitable descent into the opposite of the big bang, like the big crunch, the end of the universe, and they realize that the only way to stop it is through using biotics, and since they can't do it, that's sort of why they keep rebuilding society. They're trying to find the perfect group to use biotics," he continued. "The Asari were close but they weren't quite right, the Proteans maybe were close, and they kept trying again and again, where all of it's sort of a giant experiment, as they're trying to find the right mix of mental fortitude and biotic ability and whatever else in the genetic code that allows a particular species to use biotics to stop the end of the universe, or maybe ascend into Reaperhood and still keep this biotic power."

They're interesting and potentially solid ideas, but Karpyshyn cautioned daydreaming fans that they're a long way from fully-cooked and likely would've ended up a disappointment for some people anyway. "[Fans] hear a couple of things they like and in their minds, they add in all the details that they specifically want, and they talk about how awesome it is," he said. "And I think it's because people are basically hopeful, and we want it to be great, and so we imagine it to be exactly what we want it to be, but nothing ever is exactly what we want it to be... I'm a little leery about going into too much detail because whatever we came up with, it probably wouldn't have been what people imagine it would be."

Auriez-vous préférez ces propositions de fin ?
« Modifié: 14 août 2017 à 00:01:17 par Juventino91 »
 

Re : Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« Réponse #1 le: 12 septembre 2017 à 23:06:23 »
 

Jafr

  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 205
    Messages
  • Réputation : 6/9
    • Voir le profil
La fin où les Moissonneurs ne détruiraient les civilisations que pour protéger l'univers des effets de la biotique et de l'énergie noire... Tellement de drama, sauver les races de la galaxie ou sauver l'univers. En fait j'aurais apprécié l'effort d'originalité mais détesté l'absence de happy ending  :'(

Et en écrivant ça je me dis qu'en ça aurait été bancal, parce que si on part du principe que ça touche tout l'Univers alors ça veut dire qu'il doit y avoir des Moissonneurs partout et qu'in fine ils seraient revenus casser la tête à nos braves survivants. Ou alors l'effet de l'énergie noire/biotique resterait limitée à notre galaxie. Bref.
 

Re : Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« Réponse #2 le: 24 novembre 2017 à 13:31:27 »
 

Juventino91

  • Diplomate Elcor
  • ****
  • 42
    Messages
  • Réputation : 8/0
    • Voir le profil
Après ça dépendrait de la vraie fin réalisé ou écrite mais peut être que le catalyseur permettrait de soit controler tous les moissonneurs, soit de tous les tuer et ducoup même si il y a des moissonneurs à l'autre bout de l'univers bah il n'y a plus de problème.
Soit on pourrait imaginer que grâce au catalyseur Shepard soit controle soit tue que les moissonneurs en charge de la Voie Lactée, aux quel cas ils auraient pu faire de nouveaux Mass Effect, ou avec cette nouvelle puissance (soit le controle de moissonneurs, soit l'experience et le boost technologique du a l'analyse des cadavres moissonneurs) , la Voie Lactée décide d'éradiquer les moissonneurs de tout l'univers...
Mais bon comme toi je préfère la vraie fin, car finalement, elle propose quelque chose de plus plausible, réaliste, et savoir que cette grande puissance de technologie et d'ingénieurie que sont les moissonneurs provient d'une espèce propre à la Voie Lactée et contient ses failles et plus subtil que de faire une histoire ou les enjeux sont tout de suite beaucoup plus grand et qui implique dès qu'il y a une espèce qui évolue elle peut comprendre la vérité de l'univers... ce que j'aime moins.
Avec la vraie fin, on se dit que finalement c'est qu'une histoire d'interpretation sur des sujets philosophique , et que l'espece soit hyper evoluée commme les Leviathans qu'ont crée les Moisssonneurs, bah ca implique pas de savoir la vérité ou de tout comprendre...
 

Re : Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« Réponse #3 le: 21 mai 2018 à 22:39:50 »
 

Agloval

  • Marchand Volus
  • **
  • 8
    Messages
  • Réputation : 0/0
    • Voir le profil
hop, je tente de réveiller ce sujet.

L'énergie noire il en était question dans le 2ème volet, et je pense qu'au début les dev' étaient parti pour cette idée de fin. Les premières fois que nous rencontrons Tali dans le 2, elle nous parle de l'étoile qui vieilli prématurément.

Shepard le dit lui même, l'énergie noire est difficile à maîtriser pour les biotiques

La fin aurait été plus difficile à composer à mon humble avis pour eux
" pas besoin de chance, j'ai un flingue"
 

Re : Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« Réponse #4 le: 22 mai 2018 à 13:39:04 »
 

Urdnot Shepard

  • si vis pacem para bellum
  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 284
    Messages
  • Réputation : 44/9
    • Voir le profil
En cosmologie, l'énergie noire ou énergie sombre (dark energy en anglais) est une forme d'énergie hypothétique emplissant uniformément tout l'Univers et dotée d'une pression négative, qui la fait se comporter comme une force gravitationnelle répulsive. L'existence de l'énergie noire est nécessaire pour expliquer diverses observations astrophysiques, notamment l'accélération de l'expansion de l'Univers détectée au tournant du xxie siècle.

Malgré une densité très faible (de l'ordre de 10−29 g/cm3)a, l'énergie noire est une composante majeure de l'Univers, représentant environ 68 % de la densité d'énergie totale de l'Univers. Sa nature reste aujourd'hui encore inconnue. Il peut s'agir simplement de la constante cosmologique induite par la relativité générale qui aurait une valeur non nulle. Il existe d'autres hypothèses, menant soit à une modélisation différente de la matière (quintessence, k-essence, modèles unifiés de matière et d'énergie noire), soit à une modélisation différente de la gravitation (gravité f(R), champs scalaires, cosmologie branaire). Le choix entre ces différentes hypothèses dépend essentiellement des contraintes apportées par l'observation, notamment des supernovae de type Ia, de fond diffus cosmologique ou des oscillations acoustiques des baryons.

L'énergie noire ne doit pas être confondue avec la matière noire qui, au contraire, ne remplit pas uniformément l'Univers et qui interagit normalement (forces attractives) avec la gravitation.


source ici: https://fr.wikipedia.org/wiki/énergie_noire

En gros, c'est ce que manipulerais un biotique lorsqu'il ou elle utilise ses pouvoirs ( cela parait déjà plus censé que l'anti-matière, car on ne trouve pas partout de l'anti-matière "naturelle", d'ailleurs c'est très rare

L'antimatière n'existe qu'en quantités infimes dans l'univers local, soit dans les rayons cosmiques, soit produite en laboratoire. Les travaux sur l'antimatière consistent en grande partie à expliquer la rareté de l'antimatière par rapport à la matière. Selon la théorie du Big Bang, la matière et l'antimatière devraient avoir été présentes en quantités égales
source wiki encore: https://fr.wikipedia.org/wiki/Antimatière

Donc aurais-je préféré la fin de Drew, non, c'est plutôt l'ensemble de la vision de Drew que j'aurais préféré. Après pour le fait que les moissonneurs ne sont pas suffisamment nombreux pour s'occuper de l'univers, je dit qu'ils reviennent tout les 50000 ans dans la voie lactées, cela ne veux pas dire qu'ils ne font rien entre 2 moissons et rien ne nous dit qu'il n'y a pas d'autres moissonneurs ailleurs, peut-être sont ils plusieurs milliard, nous ne le saurons jamais.
Reste le choix de Shepard, a-t'il une répercussion galactique ou universelle. Est ce que d'autres moissonneurs pourrait venir un jour, perso j'en doute. Je pense que la destruction ou le contrôle des moissonneurs passant par les relais cosmodésique n'est montré que su une echelle galactique car l'histoire se passe dans notre galaxie. Mais rien ne nous montre le relais placé dans le vide entre les galaxies.
Shepard dans les Archives de la Citadelle en mode Balek:
"Non, mais je parle comme cela moi,  Je DOIT y aller, ou JE doit y aller, peut-être je doit y ALLER
 

Re : Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« Réponse #5 le: 22 mai 2018 à 15:52:29 »
 

Agloval

  • Marchand Volus
  • **
  • 8
    Messages
  • Réputation : 0/0
    • Voir le profil
Ah oui tout à fait j'avais complètement oublié la différence. Merci de me le rappeler Urdnot
" pas besoin de chance, j'ai un flingue"
 

Re : Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« Réponse #6 le: 23 mai 2018 à 10:53:54 »
 

Urdnot Shepard

  • si vis pacem para bellum
  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 284
    Messages
  • Réputation : 44/9
    • Voir le profil
Après, il est a noté que finalement, les moissonneurs font cela pour sauver la vie organique, à leurs manière complêtement tordu, ils détruisent ( moissonnent) les organiques ayant atteint un certain niveau avant que ceux-ci ne construisent une vie synthétique ayant la possibilité des les détruire.
Les Geth étant un premier pas vers cela (les Geth, les vrai, pas les hérétiques) sachant qu'ils n'en ont rien à faire d'exterminer la vie organique, ils ont été forcé à la guerre par l'attaque Quarienne, sinon leur projet était de se barrer de la galaxie.
Avec les Geth, on est loin de l'espèce synthétique qui veut détruire les espèces biologique. Même pendant la guerre de l'éveil, ils n'ont fait que riposter. D'ailleurs, lorsque les quariens ont arrêter de les poursuivre, les Geth ont arrêter de riposter.

perso, je trouve dommage tout de même que l'intrigue sur l’énergie noire n'ait pas été mener à bien. Ou alors, il n'aurait pas fallu en parler du tout.
Finalement, lors de la mission sur Haelström, on nous dit que le soleil a été "infecter" par de l'énergie noire, mais c'est tout, on ne sait pas si cela vient des Geth, des moissonneurs ou de l'utilisation intensive de colorant alimentaire.
L'energie noire arrive comme un cheveu sur la soupe sans aucun explication du comment ou pourquoi. Ils auraient du ne rien dire ou nous la faire à la Stargate, un élément lourd a été introduite dans la réaction solaire, ca a été fait par les Geth dans une optique de rentre leurs planètes inhabitable pour les organiques et ainsi se proteger de tout risque d'invasion.

Après tout, la meilleurs protection contre les envahisseurs, c'est de rendre l’environnement impropre à la vie organique, surtout lorsque l'on est une forme de vie synthétique.
Shepard dans les Archives de la Citadelle en mode Balek:
"Non, mais je parle comme cela moi,  Je DOIT y aller, ou JE doit y aller, peut-être je doit y ALLER
 

Re : Auriez-vous préférez les fins de Drew Karpyshyn ?
« Réponse #7 le: 23 mai 2018 à 18:30:03 »
 

Antoxydre

  • Opérateur d'Equipe Multi-espèces
  • Diplomate Elcor
  • ****
  • 33
    Messages
  • Réputation : 3/0
    • Voir le profil
Vous voulez savoir si vous auriez préférés ces fins ?

Les moddeurs à la rescousse !

https://www.nexusmods.com/masseffect3/mods/67
"Il vaut mieux privatiser la guerre au lieu de la vivre vraiment."
 - Moi
"Les mercenaires ne sont pas régis par la loi et l'éthique de l'armée, ils n'hésitent pas à se salir les mains. C'est pour ça que les engage."
 - Moi
"Le grand Conseil de la Citadelle ne peut pas guérir une arme biologique sans l'aide d'un humain des forces spéciales. Pathétique."
 - Moi