Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Extranet - Le 03/04/2020 : Mass Effect Andromeda : sélection des meilleurs mods pour redécouvrir le jeu
Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?

Auteur (Lu 3209 fois)

Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« le: 12 novembre 2014 à 13:38:30 »
 

teardrop

  • Assassin Drell
  • *
  • 100
    Messages
  • Réputation : 5/4
    • Voir le profil
Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?

cf wikipedia : "Un héros (ou, au féminin, une héroïne) est un personnage réel ou fictif de l'Histoire, c'est un personnage exemplaire de la mythologie humaine ou des arts, dont les hauts faits valent qu'on chante son geste. Ces derniers, édulcorés par la légende dorée des hagiographes, sont passés dans la légende populaire.
Selon les cultures, un héros est un demi-dieu, un personnage légendaire, un idéal, un surhomme ou simplement une personne courageuse, faisant preuve d'abnégation."


Je vais en faire crier plus d’un. Cela n’engage que moi. Ce n’est que mon avis de joueuse lambda, qui est tombée dans la marmite Mass Effect il y a presque 3 ans. Je l’affirme : pour moi Mass Effect est Shepard. Il/Elle est la clé de voûte de cet univers.
J’en suis à ma 3ème partie de la trilogie et autant vous dire que c’est bien le SEUL et unique jeu que je refait, il y a quelque chose de magique et d’inexplicable. Ce n’est pas tant cette rejouabilité qui fait qu’on y rejoue, même si changer de classe, de sexe, de décisions influent sur la manière d’aborder l’histoire en variant les plaisirs… mais quoi ? ma réponse est shepard.
Biensûr certains (et j’en ai lu des articles à ce sujet) diront que d’autres sagas telle que Assassin’s creed ont différents héros tout au long de la saga et ça marche, que dans la saga Dragon Age (made by Bioware) il y a également à chaque fois un héros différent qui reste un avatar lui aussi, et ça marche, un héros unique qui perdure. Moui c’est vrai. Mais. Mais ont-ils le même engouement ? Sommes nous autant aspiré dans le jeu?

Mass Effect serait-il Mass Effect sans Shepard ? que sera l’avenir de la franchise sans notre commandant ?
Bioware s’est bien foutu dans la merde. Je pense  que Bioware a su créé un héros, une Légende, tellement unique et charismatique - et pourtant, un soit disant simple «avatar» - que ce sera difficile de faire mieux.
Ouais, parce que Shepard, même si ce n’est qu’un avatar - a un charisme et une personnalité propre : celle qu’on lui donne durant notre partie, mais celle que Bioware lui a donné, et sans mauvais jeux de mots, je dirais que Shepard est une parfaite synthèse du joueur et du développeur.
Je pourrai comparer Mass Effect à Dragon Age. J’adore la franchise Dragon Age, qui pour moi se rapproche le plus de Mass Effect (Bioware oblige) en terme de choix, d’immersion, de mise en scène. Et pourtant, le héros n’a pas cette saveur. Dailleurs dans le 1er du nom, le héros est une  vraie coquille vide pour le coup, jusqu’à être muet lors des dialogues. Et là je peux affirmer que Dragon Age, peut importe son héros, reste Dragon Age. On ne peut pas en dire autant de Mass Effect.
Mass Effect, bien sûr, n’est pas que Shepard, c’est aussi le background space opéra, les races, l’espace, l’aventure galactique, l’exploration, nos compagnons, mais la clé de voûte, ce qui tient le tout c’est bien le/la Shepard : l’aventure Shepard, NOTRE aventure épique avec Shepard.

Mass Effect 4 sans Shepard, pourra t’il survivre ?
Débat mainte fois abordé, je sais, mais une pensée que j’aimerai toutefois exprimer et expliquer.
Je pense que l’absence de Shepard plombera celle-ci. Pas que le jeu lui même sera nul, non, c’est quand même Mass Effect. Je pense sincèrement qu’on aura le droit à un bon jeu dans l’univers Mass Effect, next gen, avec de l’exploration, des missions, mais qu’il sera bien difficile d’arriver à un tel niveau d’épisme et de projection de soi dans l’avatar. Parce qu’il est question de cela : projection de soi. Là ou d’autres jeux se sont contentés de nous faire contrôler une marionnette, Shepard est une continuité de soi, avec ce ton juste, Shepard est ce que l'on attend en tant que héros.
Pour autant, aurai-je aimé qu’il y ait un nouvel épisode avec Shepard ?
Ma réponse est oui. Oui, car j’imagine mal m’attacher autant à un nouveau héros. Biensûr que j’apprécierai Mass Effect 4 sans Shepard parce que je suis déjà attachée à la franchise, mais de là à m’avancer que je serai capable de m’impliquer autant dans la nouvelle trilogie, je ne pense pas.

Est-ce une erreur d’arrêter l’aventure Shepard ? l’avenir nous le dira… Espérons que j’ai tort, car Shepard est derrière nous.

Merci de m’avoir lu.
Je n'ai pas vocation de (re)lancer la polémique, juste d'exprimer mon sentiment.
Vous avez 4h pour ceux qui veulent en débattre (!)  ^-^
"Shepard, you can not stop us,
You prolong the inevitable,
Evolution can not be stopped,
We are your genetic destiny,
Your extinction is inevitable,
I'm a limitless,
You are bacteria,
Embrase perfection…"
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #1 le: 12 novembre 2014 à 17:38:47 »
 

Chaguevara7

  • Assassin Drell
  • *
  • 149
    Messages
  • Réputation : 11/6
    • Voir le profil
Bien parlé ! En ce qui concerne ton engouement au sujet de ME, on est sûrement nombreux à se reconnaître là-dedans, en tous cas moi, oui !

Bien sûr, Shepard fait parti(e) des codes de l'univers ME mais rien n'empêche qu'il/elle ne fasse partie que du "décor" pour ME4 (j'espère que j'ai froissé personne parce que moi, j'ai eu un frisson en écrivant ça).
Après avoir fait la saga moult dizaines de fois, je commence à penser que c'est bien que les dév' passent à autre chose. Shepard a fait tellement, pris tellement de décisions que, comme il/elle le dit dans le jeu, y'en a un peu ras l'bol de tout ça (cf. dialogues avec Garrus/Javik dans ME3 à 3 ou 4 reprises). Je pense que garder ce personnage risque d'avoir un "mass effect" inverse sur les fans qui risquent de se lasser et de compliquer des débat déjà bien compliqués sur Shepard et la théorie de l'endoctrinement (pour ne prendre que ce sujet).

Bref, pour moi, la Légende de Shepard est gravée dans le marbre et quoiqu'on dise ou fasse, si ME4 se fait sans ça, et bah ce s'ra sans moi ! (ouaip, carrément)
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #2 le: 12 novembre 2014 à 23:15:26 »
 

teardrop

  • Assassin Drell
  • *
  • 100
    Messages
  • Réputation : 5/4
    • Voir le profil
C'est vrai que faire revenir Shepard - d'entre les morts pour certains - serait peut être trop pour Shepard.
Mais Shepard est l'essence même de Mass Effect, son absence serait comme les vampires sans Buffy, Friends sans Rachel ou les garçons sans Hélène (désolée pour les références pourraves, c'est tout ce qu'il me vient pour le moment). Bref, c'est comme une série qui continue sans son protagoniste principal.
Mais bon, je me ferai une raison pour la future trilogie, mais je reste convaincue de ce que j'avance plus haut, on ne retrouvera pas cette essence... un peu comme les nouveaux star wars…
"Shepard, you can not stop us,
You prolong the inevitable,
Evolution can not be stopped,
We are your genetic destiny,
Your extinction is inevitable,
I'm a limitless,
You are bacteria,
Embrase perfection…"
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #3 le: 13 novembre 2014 à 00:07:05 »
 

Irik

  • Commandant du Fy'raa
  • Foudre Krogan
  • ***
  • 2702
    Messages
  • Réputation : 59/78
    • Voir le profil
Citer
un peu comme les nouveaux star wars…
Tien, au faite, on change pas entre temps de "héros" suivant les trilogies?  X_0

Personnellement je ne vois pas de problèmes avec cela car justement Shepard c'est le joueur et non Mass Effect selon moi.
Je "m'attribuerait" très certainement le prochain héros de ME4, même si je n'oublierais pas Shepard, c'est certain.

Et pour ce qui est de la mythologie:
Elle est bien la même, si l'on reste sur la Grec, quelques soit le héros. On garde la même base, c'est juste le héros et sont histoire qui change.
Après, généralement, quand un héros tombe il y aura toujours quelqu'un pour prendre sa place et devenir a son tour un héro.

Après la question que je me pose est qu'est ce que tu entend par sans Shepard?
Sans son histoire, son existence même dans l'univers de ME ou sans sa présence physique?
Car la c'est essentiel pour ce comprendre.
On ne conduit le peuple qu'en lui montrant un avenir : un chef est un marchand d'espérance.

C'est une erreur fatale d'entrer en guerre sans la volonté de gagner.

Même sans espoir, la lutte est encore un espoir.

Chaque médaille a son revers, surtout si elle est militaire.

Nous sommes une espèce jeune, un singe technologiquement sophistiqué, bipède doté d'un cerveau, avec un impact planétaire et des aspirations extraterrestres.
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #4 le: 13 novembre 2014 à 02:30:12 »
 

Reyn

  • Mite en pull-over
  • Terroriste Butarien
  • ***
  • 463
    Messages
  • Réputation : 24/2
    • Voir le profil
La prélogie Star wars garde le même "héros". Les 6 épisodes tracent l'histoire d'Anakin qui devient Dark Vador, c'est lui le personnage principal ^^ .

Sinon pour ME, j'aime particulièrement cette sage pour son background dans son ensemble et pas juste pour son personnage phare. D'autres jeux ont des personnages très charismatiques (genre The Witcher) mais je ne me suis pas autant attaché au jeu (qui reste excellent) car je trouve le background assez "banal" pour du fantastique. 

On pourrait prendre aussi comme exemples les trois principaux livres de Tolkien : l'univers est le même mais les personnages changent, et pourtant les trois bouquins sont juste des chefs d'oeuvres . Tout comme Irik, je pense que le nouveau personnage pourra être tout aussi bien que Shepard car c'est toi qui le façonne à ton image, il ne peut donc que te plaire. 
"Dans la vie on ne peut compter que sur soi-même....et encore pas beaucoup"

"L'ennemi n'appuiera pas sur le bouton..si on lui paralyse la main droite."
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #5 le: 13 novembre 2014 à 07:46:40 »
 

Ben-Kenobi

  • oldschool gamer
  • Foudre Krogan
  • ***
  • 2526
    Messages
  • Réputation : 135/22
    • Voir le profil
Je suis relativement d'accord sur l'importance de Shep dans l'univers ME en tant que héros iconique,  voir messianique. Mais bon, le prochain ME (si prochain il y a...   ::))  repartira avec un nouveau héros peut être aussi charismatique que Shepard sans faire oublier ce dernier,  seul l'avenir le dira.
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #6 le: 13 novembre 2014 à 13:29:21 »
 

teardrop

  • Assassin Drell
  • *
  • 100
    Messages
  • Réputation : 5/4
    • Voir le profil
je pense que ce sera dur pour Bioware de faire mieux en terme de protagoniste principal et de scénario épique. Cette nouvelle trilogie souffrira toujours de la comparaison avec Shepard…
d'où mon sceptissisme et mon affirmation quant à l'importance de Shepard.
Idem pour les compagnons Garrus, Liara, Tali… franchement ils ont mis la barre haute, seul les nouveaux venus qui découvriront Mass Effect par la nouvelle trilogie ne seront pas déçus.

Je sais que cette discussion est stérile puisqu'au final on ne sait rien sur ME4, et que seul l'avenir nous dira si j'ai tort ou raison… et j'espère avoir tort.

Mais c'est comme Dragon Age 2 (bon, il a été bâclé, on est daccord), mais le degré d'épisme qu'il y a dans DA1 Origins ne se retrouve absolument pas dans le 2, parce que dans le 2 on incarne un perso lambda (tiens comme dans le futur ME4), qui va devenir le "champion" de Kirkwall, qui au final - mon avis perso - ne change pas la donne sur ce qu'il se passe dans le monde de Dragon Age. Notre perso est sans saveur. Alors que dans le 1er, on incarne un garde des ombres, à l'image de Mass Effect en tant que Spectre… même si je trouve que l'immersion est bien moindre que ME.
bref, tout ça pour dire et revenir à mes moutons, Shepard a un sacré charisme et que l'on n'oubliera jamais, et que, parce que justement il sera difficile à faire oublier, le nouveau héros aura bien du mal à prendre place. Idem pour les acolytes. Et encore une fois, je ne doute pas qu'ils vont nous sortir un bon jeu - j'y jouerai même sans Shepard - mais je doute fortement qu'il soit culte comme la 1ère trilogie.
« Modifié: 13 novembre 2014 à 13:31:30 par teardrop »
"Shepard, you can not stop us,
You prolong the inevitable,
Evolution can not be stopped,
We are your genetic destiny,
Your extinction is inevitable,
I'm a limitless,
You are bacteria,
Embrase perfection…"
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #7 le: 13 novembre 2014 à 13:46:59 »
 

teardrop

  • Assassin Drell
  • *
  • 100
    Messages
  • Réputation : 5/4
    • Voir le profil
et dailleurs, si je peux alimenter mon propos sur "Shepard, clé de voûte de la saga", pourquoi est-ce le seul jeu (et p*@# j'en ai fait et fini des jeux) qui nous laisse dans cet état de semi-dépression, à moitié en deuil de Shepard, une fois le jeu fini ?
C'est bien la preuve que Shepard a quand même quelque chose de spécial ? Je n'ai pas eu cet effet là dans aucun jeu auquel j'ai joué… Même, je devrai dire, à quel point Shepard est important, la toute première fois que j'ai commencé Mass Effect de ma vie, je ne savais pas ce qu'il m'attendait exactement, mais voyant le jeu se profiler petit à petit, je me disais quoiqu'il arrive, si il le faut, je sacrifierais Shepard pour sauver le plus de gens possible, et bien c'est ce que j'ai fait, j'avais choisi la synthèse, et lorsque le jeu s'est terminé, que les crédits défilaient, un immense déchirement m'a envahi, comme la perte d'un être cher… parce que non seulement la saga était terminée, mais Shepard était mort.
Suite à ça, j'ai recommencé une nouvelle histoire en faisant le choix de la destruction, et Shepard survivant, j'ai mieux vécu cette fin.
Et je ne suis pas la seule (et je ne suis pas folle!)
Comment expliquez-vous cela ? le Shepard Effect ?
C'est pour cela que j'affirme cela… comment imaginer qu'un autre perso puisse avoir cet effet là ? être aussi important ?
« Modifié: 13 novembre 2014 à 13:49:20 par teardrop »
"Shepard, you can not stop us,
You prolong the inevitable,
Evolution can not be stopped,
We are your genetic destiny,
Your extinction is inevitable,
I'm a limitless,
You are bacteria,
Embrase perfection…"
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #8 le: 13 novembre 2014 à 15:20:06 »
 

L1GHT N7

  • Radical Dreamer
  • Probatrice Asari
  • ****
  • 3545
    Messages
  • Réputation : 159/43
    • Voir le profil
Trop de Shepard, tue Le Shepard ;D
A mon sens, le perso Shepard a énormément d'importance durant la période 2183-2186 car c'est grâce à lui que la galaxie est sauvée et que le cycle a été interrompu. En effet ce n'est pas rien ^^
Mais avant ça, il n'a aucune importance et après.. il sera considéré comme une icône à tout jamais mais ce n'est plus à lui d'affronter les nouvelles menaces (ou autre) donc il n'a pas vraiment à être dans la place du héros.
De plus, le nouveau perso qu'on va incarner n'est pas encore un soldat d'élite d'après ce que j'ai compris. (quand on commence avec Shep c'est déjà un soldat N7 et candidat potentiel pour rentrer chez les Spectres) S'ils prennent le temps de développer le perso avant qu'il atteigne le statut de "héros galactique", on aura peut-être plus de chance de s'attacher à lui.
Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles.

Nul n'est plus esclave que celui qui se croit libre sans l'être

We find TRUTH in the bliss of SLEEP
 

Re : Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #9 le: 13 novembre 2014 à 16:33:39 »
 

Chaguevara7

  • Assassin Drell
  • *
  • 149
    Messages
  • Réputation : 11/6
    • Voir le profil
Trop de Shepard, tue Le Shepard ;D

Personne ne tue Shepard !
Spoiler
même pas Shepard  X_o
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #10 le: 11 décembre 2014 à 23:34:58 »
 

teardrop

  • Assassin Drell
  • *
  • 100
    Messages
  • Réputation : 5/4
    • Voir le profil
No matter what scars you bear
No matter what uniform you wear
You can fight like a krogan, run like a leopard
But you'll never be better than Commander Shepard!




 8)
"Shepard, you can not stop us,
You prolong the inevitable,
Evolution can not be stopped,
We are your genetic destiny,
Your extinction is inevitable,
I'm a limitless,
You are bacteria,
Embrase perfection…"
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #11 le: 06 août 2016 à 17:36:34 »
 

spirtomb183

  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 258
    Messages
  • Réputation : 5/3
    • Voir le profil
Je suis sûr que je ne m'attacherais jamais autant à Ryder que je me suis attaché à shepard.
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #12 le: 11 août 2017 à 22:02:43 »
 

spirtomb183

  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 258
    Messages
  • Réputation : 5/3
    • Voir le profil
Mass effect andromeda aurait été excellent même sans shepard si il n'y avait pas autant de bugs, une histoire plus développée et de meilleures animations faciales
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #13 le: 03 octobre 2017 à 19:32:54 »
 

Serbe-et-Russe

  • Assassin Drell
  • *
  • 100
    Messages
  • Réputation : 2/0
    • Voir le profil
Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?

cf wikipedia : "Un héros (ou, au féminin, une héroïne) est un personnage réel ou fictif de l'Histoire, c'est un personnage exemplaire de la mythologie humaine ou des arts, dont les hauts faits valent qu'on chante son geste. Ces derniers, édulcorés par la légende dorée des hagiographes, sont passés dans la légende populaire.
Selon les cultures, un héros est un demi-dieu, un personnage légendaire, un idéal, un surhomme ou simplement une personne courageuse, faisant preuve d'abnégation."


Je vais en faire crier plus d’un. Cela n’engage que moi. Ce n’est que mon avis de joueuse lambda, qui est tombée dans la marmite Mass Effect il y a presque 3 ans. Je l’affirme : pour moi Mass Effect est Shepard. Il/Elle est la clé de voûte de cet univers.
J’en suis à ma 3ème partie de la trilogie et autant vous dire que c’est bien le SEUL et unique jeu que je refait, il y a quelque chose de magique et d’inexplicable. Ce n’est pas tant cette rejouabilité qui fait qu’on y rejoue, même si changer de classe, de sexe, de décisions influent sur la manière d’aborder l’histoire en variant les plaisirs… mais quoi ? ma réponse est shepard.
Biensûr certains (et j’en ai lu des articles à ce sujet) diront que d’autres sagas telle que Assassin’s creed ont différents héros tout au long de la saga et ça marche, que dans la saga Dragon Age (made by Bioware) il y a également à chaque fois un héros différent qui reste un avatar lui aussi, et ça marche, un héros unique qui perdure. Moui c’est vrai. Mais. Mais ont-ils le même engouement ? Sommes nous autant aspiré dans le jeu?

Mass Effect serait-il Mass Effect sans Shepard ? que sera l’avenir de la franchise sans notre commandant ?
Bioware s’est bien foutu dans la merde. Je pense  que Bioware a su créé un héros, une Légende, tellement unique et charismatique - et pourtant, un soit disant simple «avatar» - que ce sera difficile de faire mieux.
Ouais, parce que Shepard, même si ce n’est qu’un avatar - a un charisme et une personnalité propre : celle qu’on lui donne durant notre partie, mais celle que Bioware lui a donné, et sans mauvais jeux de mots, je dirais que Shepard est une parfaite synthèse du joueur et du développeur.
Je pourrai comparer Mass Effect à Dragon Age. J’adore la franchise Dragon Age, qui pour moi se rapproche le plus de Mass Effect (Bioware oblige) en terme de choix, d’immersion, de mise en scène. Et pourtant, le héros n’a pas cette saveur. Dailleurs dans le 1er du nom, le héros est une  vraie coquille vide pour le coup, jusqu’à être muet lors des dialogues. Et là je peux affirmer que Dragon Age, peut importe son héros, reste Dragon Age. On ne peut pas en dire autant de Mass Effect.
Mass Effect, bien sûr, n’est pas que Shepard, c’est aussi le background space opéra, les races, l’espace, l’aventure galactique, l’exploration, nos compagnons, mais la clé de voûte, ce qui tient le tout c’est bien le/la Shepard : l’aventure Shepard, NOTRE aventure épique avec Shepard.

Mass Effect 4 sans Shepard, pourra t’il survivre ?
Débat mainte fois abordé, je sais, mais une pensée que j’aimerai toutefois exprimer et expliquer.
Je pense que l’absence de Shepard plombera celle-ci. Pas que le jeu lui même sera nul, non, c’est quand même Mass Effect. Je pense sincèrement qu’on aura le droit à un bon jeu dans l’univers Mass Effect, next gen, avec de l’exploration, des missions, mais qu’il sera bien difficile d’arriver à un tel niveau d’épisme et de projection de soi dans l’avatar. Parce qu’il est question de cela : projection de soi. Là ou d’autres jeux se sont contentés de nous faire contrôler une marionnette, Shepard est une continuité de soi, avec ce ton juste, Shepard est ce que l'on attend en tant que héros.
Pour autant, aurai-je aimé qu’il y ait un nouvel épisode avec Shepard ?
Ma réponse est oui. Oui, car j’imagine mal m’attacher autant à un nouveau héros. Biensûr que j’apprécierai Mass Effect 4 sans Shepard parce que je suis déjà attachée à la franchise, mais de là à m’avancer que je serai capable de m’impliquer autant dans la nouvelle trilogie, je ne pense pas.

Est-ce une erreur d’arrêter l’aventure Shepard ? l’avenir nous le dira… Espérons que j’ai tort, car Shepard est derrière nous.

Merci de m’avoir lu.
Je n'ai pas vocation de (re)lancer la polémique, juste d'exprimer mon sentiment.
Vous avez 4h pour ceux qui veulent en débattre (!)  ^-^
Je ne joue que depuis peu à Mass Effect, le 3 pour être plus concis et je peux pourtant dire que le Personnage Shepard est "la clé de voute" comme tu dis de la trilogie mais pas de la saga qui pour l'instant n'est pas encore terminée !  :P

Au même titre que L'univers Tolkien ou celui de star wars plus proche , la trilogie "Shepard contre les Moissonneurs" est un chapitre dans la saga Mass Effect, un chapitre fondateur.
Je n'ai pas joué a Mass Effect Andromeda et quand je lis les critiques je pense que beaucoup de joueurs de la première heure ne s'y retrouvent pas lié surement  à un sentiment de nostalgie.

A la sortie de Mass Effect 1, c'était l'inconnu, l'ovni et on ne pouvait pas dire que Shepard et les autres étaient charismatique , ils le sont devenu au fil des Volets ! Graphiquement le 3 est quand même plus beau
Androméda a des défaults mais peut être que les prochains seront plus abouties et les nouvelle générations de joueurs s'attacheront plus aux personnages.  ;) 
 

Re : Shepard, clé de voûte de la saga Mass Effect ?
« Réponse #14 le: 22 janvier 2018 à 15:35:27 »
 

Urdnot Shepard

  • si vis pacem para bellum
  • Ingénieur Quarien
  • **
  • 279
    Messages
  • Réputation : 44/9
    • Voir le profil
Je déterre, car en relisant le sujet, justement maintenant que MEA est sorti, Shepard est il (elle) toujours la clé de voute de l'univers.

D'ailleurs je me suis posé la question, et si, lorsque l'on commence une nouvelle partie de ME 2 ou 3, on n'importait pas de sauvegarde et que le Shepard avec lequel on joue n'était pas le vainqueur de Sovereign ou le vainqueur des Récolteurs.

Autant pour ME1, j'ai du mal à imaginer qui pourrait avoir droit au commandement du Normandy, Ash peut-être, autant grâce à Parangon Lost, on peut dire que si Shepard n'avais pas vaincu les Récolteurs, peut être est ce Vega ou au moins grâce à Vega. Petit Rappel, si l'on prends le film Parangon Lost et les discussion avec Vega dans ME3, on comprends que dans le Film il fait le choix de sauver les données sur les Récolteurs au détriment des habitants de la colonie, mais qu'il le fait pour rien du fait qu'au moment ou ces info auraient pu servir, Shepard a déjà régler le problème Récolteur.

Imaginé un jeu ou l'on peut importer sa sauvegarde du jeu précédent et faire évoluer son héros ou alors jouer au second épisode ( voir le 3ème aussi) en prenant un héros qui n'a pas vécu les épisodes précédents.

Un peu comme si l'on parlait de différentes Timeline. Dans l'une d'elle Shepard sauve le conseil, dans une autre il le laisse mourir et dans un autre, ce n'est pas Shepard au commande mais quelqu'un d'autre ( Anderson ou Ash par exemple). Ash étant vraiment anti-alien au début de ME1 et changeant son fusil d'épaule au contact de Shepard, il est possible que elle sacrifie le conseil, que Wrex ne survivent pas, et forcément Kaidan meurt, pour ME1.
Dans ME2, c'est Ash qui est ressucité par Cerberus, n'ayant pas lutter contre eux dans ME1, elle se rattache surtout à leurs idéologie pro-humain, donc à la fin seul les humains survivent ( Jacob, Jack, Miranda, Kasumi et Zaed), Grunt est donné à Cerberus ainsi que Legion. Le projet Suprématie est bien arreter, mais David est remis à l'homme trouble. et bien sur la base des récolteurs est intact.
Dans ME3, on reprends un Shep tout neuf qui n'a que peu entendu parlé des moissonneurs, juste ce qui a filtré, il est aux arrêt pour d'autre chose que the Arrival. Forcément, il connait mieux ces collègues de l'alliance que Garrus, Tali, Liara etc..

Tout cela pour dire que finalement, Shepard est important surtout parce que c'est l'une des première fois ou l'avatar du joueur parle, dans DAO, l'avatar est muet,et cela lui enlève énormément de charisme, alors que dans ME, Shepard parle depuis le début, mais si cela avait été Williams ou Alenko le nom du héros, cela n'aurait rien changé, cela aurait été notre avatar et il parle.

Maintenant comparons Ryder (notre avatar dans MEA, pas Alec) avec Shepard dans ME1.
Ryder est jeune, n'a quasiment pas d'expérience et est loin de Shepard qui est un N7
Ryder a vécu dans un famille aimante avec, à priori, un bon niveau de vie, alors que Shepard est soit orphelin, soit ancien esclave, soit fils de spatiaux trimballer de spatio port en spatio port, autrement dit celui qui a le plus d'expérience de vie.
Ryder a perdu son père en arrivant sur Andromeda, et en plus on lui balance dans la tronche qu'il est le nouveau pionnier alors qu'il n'en a pas l'entrainement. Shepard a monté les echelons de l'armée, jusqu'au grade N7, à soit survécu seul à une attaque balèze, soit sauver tout le monde soit trucider du butarien en veux tu en voilà.

Perso, mon Ryder, je le joue pas très proche de son père et plutôt rigolant à tout parce que pour moi, c'est le seul moyen qu'il a de pas peter un cable, le mec, il a pas d'expérience et il apprends que les 20000 humains de l'arche sont sous sa responsabilité, et pendant tout le jeu, Cora le laisse se dépatouiller seul alors qu'elle a été former. Même le nouveau pionnier Galarien a droit à des cours pour être un meilleur pionnier. Ryder, lui on le fout tout sur le dos et on lui balance dans la tronche "je t’appellerai Pionnier quand tu m'auras prouver que tu en es un". Finalement ca oblige a grandir vite et a faire des choix qui ne sont pas réfléchi.
Shepard, lui a eu une vie difficile, mais il a eu le temps de grandir avant d'avoir le poids de l'univers sur le dos.
Par comparaison, je dirais que les Ryder ont entre 20 et 25 ans ( je ne sais plus si c'est dit quelque part), alors que Shepard à entre 45 et 50 ans maximum.
Oui, la sagesse n'attends pas le nombre des années, mais lorsque l'on a eu de nombreuse années derrière soit, la sagesse vient quand même, alors que Ryder n'en a pas le temps. D'ailleurs, j'aimerais bien si un jour ( Casey Hudson écoute ma prière) un MEA2 sorte qu'il se soit passé une petite dizaine d'année après la fin de MEA1, avec peut être 2 ou 3 petites mission en mode flashback pour clore certains point de MEA 1.
Mais ce bond dans le temps permettrait de voir un Ryder ayant plus de profondeur et avec ces mission en mode flashback, outre le fait de cloturer certains point permettrait de voir comment Ryder à évoluer.
Shepard dans les Archives de la Citadelle en mode Balek:
"Non, mais je parle comme cela moi,  Je DOIT y aller, ou JE doit y aller, peut-être je doit y ALLER