Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session


Extranet - Le 03/04/2020 : Mass Effect Andromeda : sélection des meilleurs mods pour redécouvrir le jeu
L'humour dans Mass Effect (phrases et propos cultes)

Auteur (Lu 763 fois)

L'humour dans Mass Effect (phrases et propos cultes)
« le: 21 avril 2018 à 11:34:37 »
 

Nicotine

  • Invité
J'ai commencé à relever certains propos que j'ai trouvé absolument géniaux dans Mass Effect et je pensais que nous pouvions tous partir à la recherche de phrases et de propos cultes de Mass Effect et les poster dans ce topic.

Voici les miens (il ne sont pas exhaustifs, j'en ajouterai donc dans mes futurs posts) :

Charr (poète Krogan) déclarant sa flamme à son amie Asari  sur Illium

« Ô rose saphir d’Illium
Puissent tes racines se couler dans la terre calcinée de Tuchanka.
Puissent l’ardeur de notre soleil et la violence de nos pluies
Tourner ta beauté en force
Car pour survivre, notre amour devra se parer de ronces
Et lacérer quiconque essayera de le détruire.

Ô rose d’Illium,
Tu as fleuri dans une tour de verre et de plastique.
Là, privée d’adversité, la beauté se fane.
Où sont les dépouilles de tes aînés ?
Qu’elles soient le terreau de ta prospérité.
Dans les plaines rocheuses de Tuchanka,
Je ferai, des os de mes ancêtres, un jardin à ta gloire.

Ô Rose saphir d’Illium,
Repousse l’éternité et affronte l’avenir,
Ici et maintenant, avec moi à tes côtés.
Je suis sans voix, d’amour et non de rage.
Je me tiens là, humble et interdit,
Pour t’offrir un foyer.
Viens à moi, rose saphir d’Illium,
Que nos trois cœurs battent à l’unisson »



Le vieux Krogan Patriarche sur Oméga, à l’Afterlife

« Alors j’ai dit à Aria « Bien sûr que je savais qu’il viendrait ! Ce n’est pas pour rien qu’on m’appelle le Patriarche ! » »

« Oooh, je ne crois pas vous connaître, humaine… On m’appelle « le Patriarche » ! C'est Aria qui m'a donné ce nom.»

« Il y a quelques siècles, Oméga m’appartenait. Quand Aria est arrivée, elle n’avait que les vêtements qu’elle portait. Je l’ai prise pour une danseuse parmi tant d’autres… tsss, ha ! Avant que je m’en aperçoive, elle avait tué la moitié de mes hommes et persuadé l’autre moitié de faire défection. C’est ici, dans ce bar, qu’elle est venue m’affronter.

On a réduit l’endroit en cendres ! Elle a... explosé l’un de mes cœurs, brisé la moitié des os de mon corps avant de me laisser la vie sauve »


« Elle ne détruit pas ce qui peut lui être utile, ha ! Elle m’a dit que je pourrais conserver mon niveau de vie si je lui servais de conseiller. Je connaissais les rouages du système, je savais qui écraser, sur qui m’appuyer, à qui sourire… 
Mais tous ceux qui me respectaient m’ont vu battu, brisé.
Ils ont compris que malgré toute ma force, elle m’avait surpassé. »


« Je suis au courant de bien des choses : d’anciens secrets, de vieilles rancœurs, de quelques cadavres dans le placard… On pourrait s’en prendre à moi pour tenter d’affaiblir Aria… Ce serait pour la toucher elle, vous voyez, pas moi… Je ne suis plus assez important pour avoir des ennemis personnels. »

« Mmmmmh, j’ai une sorte de prescience… Je tiendrais ça d’un genre d’aptitude biotique à ce qu’on m’a dit… Mais foutaises, moi, je dis…
Elle m’a gardé à portée de main en tant que conseiller, en tant que trophée aussi. »


« J’ai vécu, j’ai vaincu, et j’ai été défait par une petite Asari qui m’exhibe pour montrer l’exemple… J’ai fait mon temps. Tous ceux que j’ai tué, on les a oubliés depuis longtemps. Aujourd’hui, c’est Aria l’héroïne des histoires ! »

« Oh mais ça, hein ? Haaa, cette bonne vieille Aria… Elle démarre toujours au quart de tour… Chaque fois, elle m’envoie quelqu’un d’autre, comme si je ne savais pas que c’est elle qui me protège…
Ce n’est pas pour rien qu’on m’appelle « Patriarche » ! »


« Vous avez réussi !!! Hooo, vous faites honneur à votre espèce !
La station résonne de la clameur de ma victoire ! Plus jamais on ne me prendra à la légère ! »



Shepard au barman butarien sur Oméga, à l’Afterlife

« Buvez ou je vous crève un œil, puis un autre, puis un autre ! »


Aria T'loak à Shepard sur Omega, à l’Afterlife

« Vous pourriez être n’importe qui, n’importe quoi... »


Mordin Solus à Shepard sur Horizon

«Ce n’est qu’un prototype à tester en situation de combat réel ! Il me tarde de voir si vous survivrez !»


Mordin Solus sur Omega, dans la clinique, à propos de son assistant

« C’est un bon garçon ! Un peu naïf »


 =D \=D =D \=D =D \=D =D \=D

« Modifié: 21 avril 2018 à 11:51:08 par Nicotine »